En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 327.02 PTS
+0.41 %
5 325.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 272.73
+0.34 %
DAX PTS
12 217.26
+0.45 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
+0.00 %
1.137
+0.26 %

Talence Opportunités : cède sa ligne en Vivendi

| Boursier | 293 | Aucun vote sur cette news

Talence Opportunités est un fonds qui investit dans une sélection de grandes valeurs françaises, sans contrainte de secteurs...

Talence Opportunités : cède sa ligne en Vivendi
Credits Reuters

Talence Opportunités est un fonds qui investit dans une sélection de grandes valeurs françaises, sans contrainte de secteurs. La stratégie d'investissement repose sur les anticipations de marché et les thématiques définies par la gestion, en privilégiant l'analyse fondamentale des sociétés. Le fonds est géré de manière active, afin de profiter des opportunités de marché et vise à délivrer à long terme une performance supérieure à celle de l'indice CAC 40 NR (dividendes réinvestis).

Parmi les opérations du mois de mai, citons la cession de la position en Vivendi, en raison de la stratégie peu claire du groupe et des déboires de sa filiale Canal +. Par ailleurs, les gérants ont pris des bénéfices sur LVMH après un parcours exceptionnel, ainsi que sur ArcelorMittal et Eiffage. Enfin, le fonds a réduit le poids des bancaires dans un contexte compliqué pour ce secteur.

A l'inverse, les lignes en Eramet, Elior et Total ont été renforcées.

Talence Opportunités recule de 2,39% sur le mois de mai, soit une sous-performance de 1,34 point par rapport à son indice de référence. Il a été pénalisé par la contreperformance de la thématique "cyclique", en particulier la correction du secteur financier (banques et assurances) liée à la crise italienne et à l'écartement des spread de taux en Europe. La situation de crise chez Air France-KLM a également pesé sur le titre pourtant déjà très sous- valorisé.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

JCDecaux accélère son rebond après avoir clôturé avant-hier à son plus bas niveau de l'année. Suite à son modeste gain de 0,15% hier, le titre bondit de 5,99% aujourd'hui, à 27,7 euros. A la…

Publié le 16/08/2018

Le titre a enfoncé la zone d'overlap (ancienne résistance devenue support) des 25.5 euros. L'orientation négative des indicateurs techniques milite pour une poursuite de la phase de repli en…

Publié le 16/08/2018

Le titre sous haute pression après les annonces du gouvernement

Publié le 16/08/2018

La compagnie serait sur le point de se doter d'un patron non français et, de plus, non européen