Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 559.50
-0.74 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 569.31
-0.52 %
15 330.90
-1.19 %
1.173
-0.31 %

Quand la gestion d'actifs prend conscience de l'ampleur du risque physique climatique sur son activité

| Boursier | 196 | Aucun vote sur cette news

L'étude commandée à IPSOS par AXA Climate, révèle que la majorité des gestionnaires d'actifs sondés (75%) souhaite améliorer leur prise en compte du...

Quand la gestion d'actifs prend conscience de l'ampleur du risque physique climatique sur son activité
Credits Reuters

L'étude commandée à IPSOS par AXA Climate, révèle que la majorité des gestionnaires d'actifs sondés (75%) souhaite améliorer leur prise en compte du risque physique climatique dans leur activité, c'est-à-dire le risque résultant des dommages directement causés par les phénomènes climatiques.
Ce risque n'est aujourd'hui pas intégré de manière systématique dans la gestion d'actifs. Suivant le sondage IPSOS publié en juillet, l'ensemble des 36 gestionnaires d'actifs interviewés, affirme être conscient de l'enjeu associé au risque physique climatique et considère que cet enjeu va encore monter en puissance.

Toutefois, ils estiment ce risque plutôt à moyen terme qu'à court terme. Seuls 20% d'entre eux le perçoivent comme un enjeu à court terme, ce qui semble être en décalage avec la réalité des évènement climatiques extrêmes actuels et la perspective de l'augmentation de leur fréquence et de leur gravité à court terme.

Près de 70% des gestionnaires d'actifs sondés affirment prendre le plus souvent le risque climatique physique en compte dans l'acquisition, la gestion et la valorisation des actifs, mais seuls 10% prennent systématiquement en compte le risque climatique physique dans l'acquisition, la gestion et la valorisation des actifs. Et 34% d'entre eux (soit 1/3 des sondés) ne le prennent jamais en compte. Ce constat est en accord avec les extraits du dernier rapport du GIEC qui indiquent que globalement "les niveaux actuels d'adaptation seront insuffisants pour répondre aux futurs risques climatiques".

Cependant, le fait que la majorité des gestionnaires souhaite améliorer la prise en compte du risque climatique physique, laisse présager d'importants progrès en la matière (sélection d'actifs plus résilients face au changement climatique, valorisation intégrant ces risques, mise en oeuvre de mesure d'adaptation...). Ils expriment un besoin majeur de données fiables, mais aussi de nouveaux outils, de formation et d'accompagnement. Cette prise en compte sera au coeur des enjeux de la COP26, et notamment de la Coalition pour l'Adaptation (Coalition for Adaptation Action) qui appelle à "construire un futur résilient en mettant le risque climatique au centre des mécanismes de prise de décision".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne