5 541.99 PTS
-
5 552.0
-
SBF 120 PTS
4 432.20
-
DAX PTS
13 463.69
+0.22 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+1.05 %
Nikkei PTS
23 959.30
+0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Plus hauts historiques des marchés actions

| OPCVM 360 | 1958 | 4.80 par 5 internautes
Plus hauts historiques des marchés actions
Credits  ShutterStock.com

Les marchés actions internationaux battent chaque semaine des records de performance dans un contexte de faible volatilité. L’actualité mondiale reste pourtant animée : risque d’éclatement en Espagne, agitation de la Corée du Nord, entrée des troupes turques en Syrie… Toutefois, les marchés considèrent que tous les éléments macroéconomiques militent en faveur d’une poursuite du cycle économique. Les résultats des entreprises progressent partout dans le monde, tandis que les banques centrales font évoluer leur politique monétaire en douceur pour ne pas freiner la reprise économique. Le Fonds monétaire international a ainsi relevé de 0,1% ses prévisions de croissance mondiale pour cette année et l’an prochain, prévisions passant respectivement à 3,6% et 3,7%.

 

En Chine, le 19ème congrès du parti communiste a confirmé le renouvellement de M. Xi pour un nouveau mandat de 5 ans. Son discours économique a cependant évolué, l’objectif quantitatif de croissance ayant désormais disparu, au profit de notions de qualité ou d’efficacité. L’accent est désormais mis sur l’innovation, l’industrie haute de gamme et le développement durable. Ce discours confirme notre conviction depuis plusieurs années, à savoir qu’un rééquilibrage de la croissance vers plus de consommation des ménages et moins d’investissements publics est incontournable. 

 

En Europe, la reprise de la croissance s’accentue de jour en jour (production industrielle à +3,8% contre 2,6% attendus), tandis que la BCE conserve pour le moment une politique monétaire des plus accommodantes. Lors de sa réunion de jeudi 26 octobre, M. Draghi a cependant confirmé son intention de réduire de moitié son volume d’achat d’actifs mensuel, qui passera de 60 à 30 milliards d’euros début janvier 2018, ce qui représente la première réelle mesure de réduction du programme, et indique sa confiance accrue dans la solidité de la reprise.

En Espagne, la crise catalane n’a pas fait chuter le marché domestique, même si de nombreuses incertitudes demeurent. Les marchés semblent les avoir d’ores et déjà intégrées et les jugent non systémiques pour la zone euro eu égard à l’absence de contagion, notamment en comparaison du Brexit. Ce dernier est actuellement au point mort, et illustre la difficulté de sortir d’une union douanière et commerciale.

 

Aux Etats-Unis, les indices actions sont tous à leurs plus hauts historiques. Dernièrement, les espoirs d’une réduction de l’impôt sur les sociétés, ainsi que de solides chiffres de l’emploi ont été les principaux accélérateurs. De même, la confiance des milieux d’affaires, mesurée par l’indice ISM du secteur manufacturier, continue à progresser. Le chiffre officiel de septembre (60,8) est le plus élevé depuis 2004.

Du côté des taux, la FED devrait connaître un nouveau président cette semaine. Le principal favori est actuellement Jerome Powell, qui est considéré comme un modéré et devrait largement prolonger l’action progressive de Janet Yellen, l’actuelle présidente. Si John Taylor, l’autre nom qui circule, était nommé président de la Réserve fédérale, les attentes seraient alors d’une transition vers une politique plus dure de hausse rapide des taux d’intérêts.

 

Dans un climat où la valorisation des actifs semble élevée et intègre largement les prévisions de croissance, il nous semble important de poursuivre une approche équilibrée afin de limiter le potentiel de risque en cas de retournement. Ainsi, nous demeurons sous-pondérés sur les Etats-Unis et diversifions nos portefeuilles sur les pays scandinaves, région aux fondamentaux sains, bénéficiant de taux de croissance supérieurs à la zone euro, et de niveaux de valorisation raisonnables.

 

Profil du Cabinet Leduc et Associés

Structure de 3 associés, le Cabinet Leduc & Associés est présent sur l’ensemble des pans patrimoniaux (financier, fiscal, juridique et prévoyance) et assure un suivi personnalisé auprès de ses clients basé sur une expertise technique et une vision transversale.

 

L’indépendance du Cabinet permet d’offrir des solutions adaptées aux besoins de nos clients et exigeantes en terme de performance grâce à notre propre processus de sélection des produits.

 

Cabinet Leduc & Associés 

61, rue d'Anjou -75008 Paris

Tel : 01.40.07.16.34 - email : contact@leduc-associes.fr  

http://www.leduc-associes.fr     

 

  

Ce document est diffusé à titre d'information uniquement et ne constitue ni une proposition d'investissement, ni une autre forme de conseil aux investisseurs. Les opinions exprimées dans ce document représentent le sentiment de l’auteur au jour de son édition. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les informations et opinions du cabinet Leduc et Associés peuvent être modifiées sans préavis de notre part. Ce document est basé sur des informations considérées comme fiables par le cabinet Leduc et Associés. Néanmoins, le Cabinet Leduc et Associés ne peut s'engager sur l'exactitude ou l'exhaustivité de ces informations.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Bigben anticipe pour le 4e trimestre 2017-2018 un chiffre d'affaires du même ordre qu'au 4e trimestre 2016-2017...

Publié le 22/01/2018

Les résultats, qui seront présentés le 31 mai 2018, devraient confirmer la pertinence du modèle économique

Publié le 22/01/2018

Les coûts encourus et refacturés au 4e trimestre seront encaissés au cours du 1er trimestre 2018. En outre, au cours du trimestre, Poxel a reversé à Merck Serono un pourcentage à deux…

Publié le 22/01/2018

Orientis Gourmet est un groupe français créé en 2001 spécialisé dans les thés et infusions premium...

Publié le 22/01/2018

"Les Etats-Unis et l'Asie représentent des marchés à fort potentiel"...

CONTENUS SPONSORISÉS