En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 854.69 PTS
+0.15 %
4 854.50
+0.20 %
SBF 120 PTS
3 872.02
+0.10 %
DAX PTS
11 075.32
-0.13 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
-0.00 %

OPCVM : les récents arbitrages de Sycomore Partners

| Boursier | 351 | Aucun vote sur cette news

Sycomore Partners est un fonds de " stock picking " concentré dont l'exposition aux actions peut varier de 0 à 100%...

OPCVM : les récents arbitrages de Sycomore Partners
Credits Reuters

Sycomore Partners est un fonds de " stock picking " concentré dont l'exposition aux actions peut varier de 0 à 100%. La partie non investie est essentiellement composée de cash pour amortir les baisses ou permettre d'introduire de nouvelles idées le moment opportun.

Par le biais d'une approche contrariante, le fonds vise la réalisation d'une performance significative sur un horizon de cinq ans. Les gérants investissent sur une sélection restreinte d'actions européennes fortement décotées, issue d'une analyse fondamentale approfondie, et opèrent une gestion opportuniste et discrétionnaire de l'exposition aux marchés d'actions.

Le fonds s'est apprécié de 0,3% en mai (vs -1,5% pour l'indice), soutenu par les belles performances de dossiers comme Tiffany (+25% dans la foulée de résultats supérieurs aux attentes), de l'opérateur immobilier IWG (+25% également, à la suite d'approches confirmées par plusieurs fonds de private equity), ainsi que de Lowes et de Technicolor (cession intégrale de la participation détenue par Cisco), qui enregistrent des rebonds compris entre +10 et +15%.

A l'inverse, Samsonite (0,5% du portefeuille) recule de près de 25%, pénalisé par les attaques du fonds short-seller Blue Orca Capital. Les gérants conservent la position en portefeuille.

Les arbitrages du mois ont porté principalement sur des cessions (IWG, SAP, Pandora) ou des allègements (ALD, Maisons du Monde, Orange), réduisant l'exposition à 44,5%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance, dans contexte où la morosité l’emporte. Les catalyseurs haussiers font défaut et les investisseurs se…

Publié le 23/01/2019

A l’occasion d’une journée Investiseurs, Neopost a levé le voile sur sa nouvelle stratégie baptisée « Back to Growth » et portant sur la période 2019-2022. Ainsi, le spécialiste du…

Publié le 23/01/2019

Ahold Delhaize grimpe de 2,65% à 23,05 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires du quatrième trimestre de 16,5 milliards d'euros, en hausse de 3% à taux de change constants. Le…

Publié le 23/01/2019

Ingenico chute de 12% à 46,03 euros après avoir atteint 44,41 euros, soit son plus niveau depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent le quatrième avertissement sur résultats en moins d'un…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…