5 391.64 PTS
+0.21 %
5 391.50
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 321.31
+0.30 %
DAX PTS
12 568.18
-0.18 %
Dowjones PTS
24 675.75
-0.29 %
6 779.33
-0.79 %
Nikkei PTS
22 191.18
+0.15 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

OPCVM : "la valorisation d'Elior est redevenue attractive"

| Boursier | 343 | Aucun vote sur cette news

Talence Euromidcap est un fonds éligible au PEA qui investit dans des valeurs de petite et moyenne taille (entre 100 ME et 5 MdsE de capitalisation...

OPCVM : "la valorisation d'Elior est redevenue attractive"
Credits Elior

Talence Euromidcap est un fonds éligible au PEA qui investit dans des valeurs de petite et moyenne taille (entre 100 ME et 5 MdsE de capitalisation boursière) de la zone euro. Cette sélection de titres est basée sur l'analyse fondamentale et la rencontre avec le management. Ce FCP vise à délivrer à long terme une performance supérieure à l'indice Euro Stoxx Small NR (dividendes réinvestis).
Au mois de décembre, Talence Euromidcap a progressé de 0,21% contre 1,08% pour son indice de référence. Quelques dossiers auront pénalisé le portefeuille tels que Nexans, Dialog Semiconductor, Nemetscheck et Europcar.

Côté arbitrages, notons que deux valeurs ont fait leur entrée dans le portefeuille sur la période : Elior qui a perdu près de 30% depuis le départ de son dirigeant et l'avertissement sur ses résultats. "Nous sommes convaincus que les fondamentaux de cette industrie restent bien orientés et que la valorisation est redevenue attractive", estiment les gérants. Ipsen a également fait son entrée dans le fonds après avoir reculé de plus de 20% après un troisième trimestre légèrement décevant.

Par ailleurs, Talence Euromidcap a renforcé quelques dossiers tels que CAF, Ceconomy, Outotec. A l'inverse, le fonds a vendu Dialog Semiconductor. Enfin, la gestion a poursuivi certains allègements sur des titres dont l'objectif de cours se rapproche (AT&S, Cancom et Wirecard) et VTG.

Au 29 décembre, Talence Euromidcap est investi à 96,1% et reste équilibré entre les thématiques valeurs de croissance et cycliques. Ses convictions fortes pour les prochains mois sont Cancom, Cellnex, Europcar, Freenet, Nexans, Orpea, Rubis, S&T, Teleperformance et Wirecard.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

 Le 19 avril 2018       Publication mensuelle du nombre d'actions composant le capital et du nombre total de droits de vote (articles L.233-8 du Code commerce et 223-16 du…

Publié le 19/04/2018

FAURECIA
L'équipementier automobile publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre en début de journée.source : AOF

Publié le 19/04/2018

L'agence de notation S&P a abaissé de B+ à B, avec une perspective stable inchangée, sa note de crédit sur Altice. Elle évoque notamment un ratio d'endettement, hors impact des cessions d'actifs,…

Publié le 19/04/2018

Vers les sommets

Publié le 19/04/2018

Capital Fund Manager et Worldquant viennent de renforcer leur position vendeuse