En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 483.90 PTS
-0.19 %
5 472.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 388.92
-0.19 %
DAX PTS
12 387.16
-0.35 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.177
+0.19 %

Les actions demeurent le placement par défaut malgré des niveaux de valorisation de plus en plus tendus

| OPCVM 360 | 328 | Aucun vote sur cette news
Les actions demeurent le placement par défaut malgré des niveaux de valorisation de plus en plus tendus
Credits  ShutterStock.com

Luxembourg, 9 octobre 2017 - La volatilité sur les marchés boursiers reste particulièrement faible. Compte tenu d'une amélioration des chiffres de croissance économique, les actions demeurent le placement par défaut malgré des niveaux de valorisation de plus en plus tendus. Ainsi l'indiquent Guy Wagner, chief investment officer de BLI - Banque de Luxembourg Investments, et son équipe, dans leur analyse mensuelle, les Highlights'.

 

En septembre, la plupart des indices boursiers sont restés favorablement orientés. Seul le MSCI Emerging Markets (en USD) a reculé de 0,6%. La volatilité sur les marchés boursiers reste particulièrement faible. Elle n'a même pas augmenté au courant des mois d'été qui, par le passé, étaient généralement des périodes boursières assez turbulentes. « Compte tenu d'une amélioration des chiffres de croissance économique dans la plupart des régions et de la faiblesse des taux monétaires et obligataires, les actions demeurent le placement par défaut malgré des niveaux de valorisation de plus en plus tendus », affirme Guy Wagner, chief investment officer et administrateur-directeur de la société de gestion BLI - Banque de Luxembourg Investments.

 

Les indicateurs d'activité dans le secteur manufacturier demeurent positifs

Les indicateurs d'activité dans le secteur manufacturier demeurent favorablement orientés dans la plupart des régions. Aux Etats-Unis, l'indicateur ISM publié pour le mois d'octobre a atteint le niveau le plus élevé depuis 2004. En France, le nouveau Président Emmanuel Macron a lancé la réforme attendue du marché du travail pour engendrer une dynamique de croissance autonome de la deuxième plus grande économie de la zone euro. Au Japon, le premier ministre Shinzo Abe profite de la conjoncture favorable pour convoquer des élections législatives anticipées. En Chine, la croissance économique demeure robuste à l'aube du 19ème congrès national du parti communiste qui aura lieu dans le courant du mois d'octobre.

 

Les taux directeurs dans la zone euro restent inchangés

Conformément aux attentes, la Réserve fédérale américaine a maintenu le taux des fonds fédéraux inchangés à 1 - 1,25% lors de la réunion du mois de septembre. De plus, elle a confirmé le début de la réduction de la taille de son bilan à partir du mois d'octobre en diminuant progressivement le réinvestissement des titres de créances venant à échéance. Dans la zone euro, les taux directeurs de la Banque centrale européenne sont également restés inchangés. Lors de la prochaine réunion fin octobre, les autorités monétaires européennes devraient donner de premières indications quant à la suite du programme d'assouplissement monétaire quantitatif pour la période au-delà de la fin de cette année, pense l'économiste luxembourgeois.

 

Les marchés obligataires demeurent peu attrayants

Bien que les rendements obligataires aient légèrement remonté au mois de septembre, ils restent à de faibles niveaux. Le rendement de l'emprunt à 10 ans a monté légèrement en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne. Aux Etats-Unis, la remontée des taux longs a été un peu plus prononcée. Guy Wagner : « Vu la faiblesse des rendements, les marchés obligataires demeurent peu attrayants ».

 

Les événements d'ordre politique impactent de plus en plus les marchés des devises

Après la forte appréciation de l'euro depuis le début de l'année, la monnaie européenne a légèrement reculé en septembre de 1,19 à 1,18 dollar. La présentation d'une première ébauche du projet de réforme fiscale par l'administration américaine ainsi que le référendum sur l'indépendance de la Catalogne ont permis au dollar US de reprendre un peu de terrain par rapport à l'euro à la fin du mois. « En raison de l'impact grandissant des événements d'ordre politique sur les marchés des devises, la visibilité sur les cours de change demeure limitée », conclut Guy Wagner.

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/09/2018

Camion quittant l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), le 29 janvier 2018 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives )L'Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) a rejeté lundi…

Publié le 24/09/2018

Dell réfléchirait de nouveau à une introduction en bourse classique à Wall Street, alors que le groupe privilégiait jusqu'à présent la solution d'une...

Publié le 24/09/2018

Par courrier reçu le 24 septembre 2018 par l'AMF, la société par actions simplifiée Inocap Gestion, agissant pour le compte de fonds dont elle assure...

Publié le 24/09/2018

En attendant un éventuel passage des 100$, le baril de Brent de la mer du Nord vient de franchir la barre des 80$...

Publié le 24/09/2018

Intrasense DMS Group ont mis fin aux discussions portant sur le projet d'apport des activités d'imagerie médicale de DMS Group à la société Intrasense, engagées depuis l'annonce du projet…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Pernod Ricard a été reconnu aujourd'hui comme membre du Global Compact LEAD, preuve de son engagement constant envers les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies et les dix…

Publié le 24/09/2018

  Villepinte (France), le 24 septembre 2018     Le présent document a pour finalité de présenter les opérations réalisées dans le cadre du programme…

Publié le 24/09/2018

Dans la bataille pour le rachat de l’opérateur de télévision par satellite, Sky, le groupe de médias américain Comcast est ressorti vainqueur en proposant 30,6 milliards de livres sterling, une…

Publié le 24/09/2018

Capgemini a annoncé le lancement d’un cinquième plan d’actionnariat salarié ESOP (Employee Share Ownership Plan) et la mise en oeuvre d’une enveloppe de rachat d’actions dédiée en vue de…

Publié le 24/09/2018

Pernod Ricard a été reconnu comme membre du Global Compact LEAD, reconnaissance de son engagement constant envers les Objectifs de Développement...