En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 584.35 PTS
-0.53 %
5 586.00
-0.50 %
SBF 120 PTS
4 400.67
-0.53 %
DAX PTS
12 364.28
-0.54 %
Dowjones PTS
27 311.57
-0.09 %
7 927.39
+0.00 %
1.122
+0.05 %

Gestion : les derniers arbitrages du fonds Amilton Premium Europe

| Boursier | 169 | Aucun vote sur cette news

Le fonds Amilton Premium Europe investit principalement sur des valeurs européennes de petites et moyennes capitalisations à fort potentiel...

Gestion : les derniers arbitrages du fonds Amilton Premium Europe
Credits Reuters

Le fonds Amilton Premium Europe investit principalement sur des valeurs européennes de petites et moyennes capitalisations à fort potentiel. Le processus de gestion combine une analyse fondamentale rigoureuse pour la sélection de titres et une approche top down pour l'allocation thématique et sectorielle. L'objectif de gestion du fonds vise à surperformer l'indice de référence Eurostoxx Small, calculé dividendes nets réinvestis, sur un horizon de placement recommandé de 5 ans. Afin de pouvoir réaliser l'objectif de gestion, la stratégie d'investissement repose sur une gestion active et discrétionnaire.

En juin, l'Euro Stoxx NR affiche une hausse de +6,0% et l'Euro Stoxx Small NR une progression mensuelle de +5,43%. Amilton Premium progresse quant à lui de +3,51% sur le mois, portant sa hausse semestrielle à +16,99% contre +16,10% pour son indice de référence l'Euro Stoxx Small NR. Le fonds a été pénalisé en juin par l'absence en portefeuille du titre Altran (+32,15%) et des valeurs industrielles Faurecia (+23,40%) et Aalberts (+17,15%).

En revanche, le portefeuille a profité des cours redevenus attrayants, après la baisse du mois de mai, pour faire entrer des valeurs industrielles comme le conglomérat néerlandais TKH Group, le finlandais Metso spécialisé dans l'équipement minier et le spécialiste italien des câbles Prsymian.

A l'opposé, les gérants ont pris des bénéfices sur la foncière suédoise Fabege, et l'opérateur italien d'autoroutes SIAS. Ils ont également cédé les titres Buzzi Unichem, Iliad et Sopra Steria avant des publications semestrielles à risque.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2019

Le secteur du luxe est recherché en bourse en ce milieu de semaine à l'image de Hermes qui grimpe de 2,14% à 648 euros en tête du CAC40...

Publié le 17/07/2019

AXA annonce l'extension de sa stratégie Payer-to-Partner dans les marchés émergents. L'assureur va créer un écosystème de santé numérique et physique en ouvrant ses propres centres médicaux…

Publié le 17/07/2019

Jusqu'à présent, l'aventure boursière de Showroomprivé n'a pas enrichi grand monde à l'exception notable des fondateurs de la société...

Publié le 17/07/2019

Technicolor décroche de 7% à 0,75 euro, au plus bas depuis 20 ans...

Publié le 17/07/2019

Textron a décidé de suspendre le programme Hemisphere, pour lequel le moteur Silvercrest développé par Safran Aircraft Engines avait été sélectionné. Le contrat initial entre Cessna (Textron…