En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 553.03 PTS
-0.08 %
5 514.50
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 403.19
+0.12 %
DAX PTS
12 286.02
+0.03 %
Dowjones PTS
26 462.08
-0.51 %
7 816.92
+0.00 %
1.114
+0.06 %

Gestion : "l'exercice 2019 apparait comme une année de stock picking"

| Boursier | 268 | Aucun vote sur cette news

Le fonds 'Gallica', de DNCA Finance, investit dans les grandes valeurs françaises...

Gestion : "l'exercice 2019 apparait comme une année de stock picking"
Credits Reuters

Le fonds 'Gallica', de DNCA Finance, investit dans les grandes valeurs françaises... Ce fonds éligible au PEA est géré de façon opportuniste. Il est investi sur les plus fortes convictions des gérants au sein du marché français. Pleinement investi (minimum 90% en actions), il est géré de façon à avoir une allocation sectorielle flexible en s'interdisant toutefois de faire des paris extrêmes.

Depuis le début de l'année, Gallica affiche une performance de +7,37% contre +12,76% pour le SBF 120 dividendes réinvestis. Au mois de mars, le fonds affiche une performance de -0,52% soit une sous-performance de -227pb. Les principaux contributeurs à la performance mensuelle du fonds ont été Tarkett, Orange, LVMH, Kaufman & Broad et Albioma. A l'inverse, Gallica a pâti de son exposition aux titres Maisons du Monde, Carrefour, Bouygues, FNAC Darty et LDC.

Au cours du mois de mars, la valeur Capgemini est sortie de la sélection à la suite de sa nette surperformance. Par ailleurs, le fonds s'est allégé sur Orange, Bouygues, Carrefour, Sodexo, M6 et Engie.

En termes de perspectives, l'équipe de gestion maintient " son scénario d'accélération de la croissance française à partir du second semestre et profitera des opportunités de marché pour augmenter son exposition à certains dossiers sous-valorisés. Outre les éternels questionnements sur la fin du cycle économique et le style de gestion à privilégier (croissance/value), l'exercice 2019 apparait plus que jamais comme une année de stock picking au regard des fortes disparités au sein des actions françaises ", indique-t-elle.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2019

Eurofins recule de 0,73% à 379,20 euros après avoir a affiché une activité en hausse au premier trimestre, mais pénalisée par des difficultés chez Boston Heart Diagnostics. Ainsi, le groupe de…

Publié le 26/04/2019

Résultats annuels en forte hausse

Publié le 26/04/2019

Uber devrait dévoiler aujourd’hui les modalités de son introduction en Bourse et lancer sa tournée auprès des investisseurs avec l'objectif d'une valorisation comprise entre 80 et 90 milliards…

Publié le 26/04/2019

Sopra Steria (+7,68% à 118,2 euros) figure parmi les principales progressions de l’indice SBF 120, galvanisé par une croissance interne plus dynamique que prévu au premier trimestre. Le chiffre…

Publié le 26/04/2019

Tronics annonce son chiffre d'affaires pour l'année fiscale 2019, allant du 1er avril 2018 au 31 mars 2019...