En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

Calmons-nous voyons !

| OPCVM 360 | 39 | Aucun vote sur cette news
Calmons-nous voyons !
Credits  ShutterStock.com

Malgré un début délicat, les différents indices mondiaux terminent finalement ce mois de janvier en nette hausse. Et pourtant, entre la confirmation de l’essoufflement de la croissance chinoise sur 2018, l’abaissement des perspectives de croissance mondiale pour 2019 par le FMI, les signaux contradictoires sur les négociations commerciales entre la chine et les États-Unis, la prolongation du « Shutdown » des administrations américaines et les débats houleux concernant l’accord du Brexit, les incertitudes ne manquaient pas.

À quoi doit-on donc une telle progression des marchés mondiaux ?

Une Réserve Fédérale plus accommodante qu’attendue, des premières publications de bénéfices pour le dernier trimestre 2018, de bonnes factures, mais surtout, l’impression qu’une volonté de « calmer le jeu » émergerait de la part des acteurs des principales tensions de 2018.

Marchés et macroéconomie :

FED : « Hausses graduelles ? Quelles hausses ? »
Le discours de Jérôme Powell a bien évolué sur les deux derniers mois. Tandis qu’en décembre l’institution monétaire américaine rehaussait ses taux d’un quart de points et annonçait que de nouvelles hausses graduelles du taux des « Feds Funds » étaient compatibles avec la croissance de l’activité économique aux Etats-Unis, elle finit par changer son fusil d’épaule au cours du mois de janvier, son président se montrant plus « Dovish » qu’attendue en affirmant que la FED se montrera patiente en matière de politique monétaire, que les taux directeurs sont désormais à un niveau convenable étant donné l’activité économique américaine et en retirant toute allusion à la moindre hausse des taux directeurs. Une absence étant perçue comme une volonté de se garder une marge de manœuvre en cas de dégradation de l’économie américaine.
L’institution demeure tout de même optimiste, bien que diminuée d‘un certain nombre de rapports imputés au « ShutDown » gouvernemental de Donald Trump.

ShutDown – « Bring me my wall »
Un nouveau record pour Donald Trump, celui du plus long « ShutDown » gouvernemental de l’histoire des Etats-Unis, avec plus de 35 jours de paralysie des administrations et une facture qui s’élèverait à 11 milliards de dollars.
Il aura fallu 36 jours de vifs débats et négociations pour que le président américain cède du terrain aux démocrates sur le sujet du financement de son mur à la frontière mexicaine (un financement qui aurait dû se faire par exemple en redirigeant les fonds réservés aux territoires ravagés par les catastrophes naturelles tels que Porto Rico).
Une victoire pour le camp démocrate, mais Donald Trump n’a pas dit son dernier mot, ce dernier demeurant intransigeant sur le sujet brûlant qu’est l’immigration et annonçant lors de son dernier discours qu’il se réserve toujours le droit de déclarer une « urgence nationale » pour financer sa « barrière d’acier ».

Lire la suite

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…