5 398.10 PTS
+0.21 %
5 393.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 302.17
+0.13 %
DAX PTS
13 025.71
+0.17 %
Dowjones PTS
23 273.96
-0.23 %
6 067.83
+0.00 %
Nikkei PTS
21 805.17
+0.50 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Maria a fait vivre aux habitants de Porto Rico "la pire nuit" de leur vie

| AFP | 112 | Aucun vote sur cette news
Une autoroute inondée après le passage de l'ouragan Maria, le 21 septembre 2017 à San Juan, à Porto Rico
Une autoroute inondée après le passage de l'ouragan Maria, le 21 septembre 2017 à San Juan, à Porto Rico ( Ricardo ARDUENGO / AFP )

La nuit passée à attendre, terrée, que l'ouragan Maria frappe Porto Rico a été "la pire nuit de [sa] vie", confie Iris Rivera, "mais nous les Portoricains avons une grande force intérieure", ajoute-t-elle, sans se décourager face à l'ampleur des dégâts qui s'étale devant elle.

"Tout le monde aide à nettoyer, à faire la circulation, soutien son voisin", assure cette femme de 53 ans croisée dans le quartier touristique d'Ocean Park, à San Juan, la capitale de l'île où l'électricité ne fonctionne plus du tout.

La zone est totalement inondée et les habitants, à bord de bateaux ou même de kayaks, sillonnent les rues pour s'assurer que leurs voisins ou proches sont en sécurité.

Alors que les secouristes se concentrent sur les zones les plus touchées par l'ouragan, Juani Martinez passe le balai dans une des rues du quartier où l'eau a fini par se retirer, histoire de se rendre utile. "De nombreuses bouteilles se sont cassées et c'est dangereux pour les gens qui passent par ici. Je voulais aider", dit cette femme d'une cinquantaine d'années.

Les rares rues ouvertes à la circulation sont jonchées de débris divers ou même d'arbres déracinés, que la population s'emploie à dégager.

Des rues et maisons inondées après le passage de l'ouragan Maria, le 21 septembre 2017 à Porto Rico
Des rues et maisons inondées après le passage de l'ouragan Maria, le 21 septembre 2017 à Porto Rico ( HECTOR RETAMAL / AFP )

Ricardo Rossello, le gouverneur de ce petit territoire américain de 3,5 millions d'habitants réputé pour ses plages de sable fin et ses eaux turquoises, a toutefois demandé aux habitants de rester chez eux et de laisser les équipes de secours faire leur travail.

"Dans l'immédiat, les gens n'ont rien à faire en dehors de leur maison ou des abris. Quasiment toutes les routes sont coupées", assure-t-il, mettant en garde la population contre l'arrivée de nouvelles pluies diluviennes. "Le pire" est devant nous", prédit-il.

Depuis la nuit dernière, la garde nationale a secouru des dizaines de personnes à Toa Baja, dans la périphérie de la capitale, après que la zone a été inondée en raison du débordement d'un lac.

"Tout est encore inondé. On doit attendre que l'eau baisse pour revenir. Mais nous remercions le Seigneur d'être toujours en vie", témoigne dans le journal local El Vocero Iris Colon, 65 ans, une habitante de la petite ville secourue pendant la nuit par la garde nationale.

Jeudi après-midi, l'eau a reflué, mais les rues sont remplies de boue et là aussi les habitants s’emploient du mieux qu'ils peuvent à nettoyer.

Les réseaux sociaux et les radios locales diffusent quant à elles de nombreux messages et appels désespérés d'habitants à la recherche de proches pour lesquels ils sont sans nouvelles depuis mercredi matin lorsque Maria a commencé à frapper l'île avec des vents soufflant à 250 km/h.

L'ouragan a fait au moins 18 morts dans les Caraïbes, dont un à Porto Rico, déjà touché il y a deux semaines par la tempête Irma.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/10/2017

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de DANONE, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 24/10/2017

Dans de très gros volumes (plus de 5% du capital ont déjà changé de mains), Spineway s'envole de plus de 15% à 4,62 euros, dopé par son point...

Publié le 24/10/2017

Novartis recule de 1,23% à 84,10 francs suisses malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et la confirmation des objectifs annuels. Les investisseurs semblent déçus par la…

Publié le 24/10/2017

Le groupe familial Doulcet a déclaré à l'AMF, à titre de régularisation, avoir franchi en baisse, le 16 octobre, le seuil de 15% des droits de vote de...

Publié le 24/10/2017

Essilor (+3,02% à 104,05 euros) occupe la tête du CAC 40 après avoir confirmé ses perspectives annuelles. Cette annonce rassure les investisseurs et les analystes alors que plusieurs d'entre eux…

CONTENUS SPONSORISÉS