5 390.46 PTS
+0.20 %
5 383.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Après la fuite, le stress des rescapés de Harvey

| AFP | 166 | Aucun vote sur cette news
Des habitants de Houston au Texas victimes la tempête Harvey, le 31 août 2018
Des habitants de Houston au Texas victimes la tempête Harvey, le 31 août 2018 ( MARK RALSTON / AFP )

Ils sont arrivés par centaines dans la nuit dans ce centre d'hébergement de Louisiane, fuyant les inondations provoquées par la tempête Harvey. Sains et saufs, ils luttent désormais contre l'angoisse et le stress face à l'ampleur du désastre.

Quelque 1.200 personnes arrivées du Texas s'entassent déjà dans ce centre administratif transformé en centre d'accueil à Lake Charles, à 270 km à l'est de Houston. Et des centaines d'autres sont encore attendues, les équipes de secours et de nombreux bénévoles continuant à silloner les zones inondées en bateau en quête de gens piégés par la montée des eaux.

Beaucoup de rescapés sont allongés sur des lits de camp ou des couvertures à même le sol de ce gymnase, essayant de rassurer les enfants ou de rattraper un peu le sommeil perdu.

Certains se ravitaillent en nourriture, en médicaments ou en articles d'hygiène de base comme savon ou dentifrice. D'autres fouillent dans la pile de vêtements apportés par des habitants du coin.

Parmi les rescapés, Jamie Neff, 40 ans, arrivée avec d'autres dans la nuit depuis Orange, une ville à la frontière entre la Louisiane et le Texas. Elle raconte les larmes aux yeux le départ précipité de son foyer.

"C'est un sentiment horrible que de voir sa famille et ses amis et soi-même tout perdre", dit-elle, convaincue que rien ne pourra être sauvé de sa maison.

Elle revoit encore la panique qui s'est emparée de son quartier quand l'eau s'est mise à monter dangereusement. Et notamment comment une mère, qui s'est retrouvée prise dans des eaux profondes, s'efforçait de maintenir son bébé au-dessus de l'eau.

- 'Tout simplement horrible'

"C'est des choses qu'on voudrait ne pas voir, mais c'est très réel et c'est tout simplement horrible", dit-elle.

Des habitants de Houston au Texas victimes la tempête Harvey secourus, le 31 août 2018
Des habitants de Houston au Texas victimes la tempête Harvey secourus, le 31 août 2018 ( MARK RALSTON / AFP )

Jamie Neff a réussi à quitter Orange au volant de sa camionnette, en roulant dans des eaux arrivées jusqu'au-dessus du niveau des phares.

Elle est désormais reconnaissante d'avoir, avec son fiancé, réchappé de cette tempête qui a déjà fait au moins 33 morts depuis vendredi soir. Et ne voit rien d'autre à faire que de se reposer sur les équipes de secours fédérales, car "on est complètement perdu maintenant", dit-elle.

Près d'une semaine après qu'Harvey eut commencé vendredi soir à frapper le sud du Texas, stress et fatigue se font de plus en plus sentir, tant parmi les évacués que les équipes de secours.

"C'est maintenant qu'on commence à atteindre le point où trop c'est trop", explique à l'AFP Bruce Baker, coordinateur bénévole pour l'association baptiste Carey.

Mercredi soir, les évacués arrivaient au rythme de 60 par heure, raconte-t-il. Treize sont arrivés dans la remorque d'un camion. "C'était à briser le coeur", dit-il.

Alors que les rescapés sont pendus à leur smartphone pour essayer de retrouver leurs proches, un flux ininterrompu d'habitants arrivent en voiture au centre d'hébergement pour déposer couvertures, eau, nourriture, articles de toilette...

Sur le parking, des membres de la "flotte cajun", une organisation informelle de Louisiane rassemblant des secouristes bénévoles, se préparaient à lancer une nouvelle opération de sauvetage par bateaux vers des points inondés de Louisiane, un Etat également frappé par Harvey.

- Stress et fatigue -

Comme Jamie Neff, Nathaniel Owens a évacué Orange en abandonnant derrière lui tous ses biens.

"Orange est une catastrophe", raconte-t-il. "Il n'y a plus d'Orange".

"On est tous tellement stressés", dit-il, en retournant à sa voiture avec un sac de vêtements. "Notre voiture est devenue notre maison".

Linda Dupre, une autre rescapée, raconte elle qu'elle était en train de prier par téléphone avec des victimes de la tempête à Houston quand elle a été surprise par les eaux qui commençaient à lécher la porte arrière de sa maison.

Elle a d'abord pensé que sa machine à laver avait une fuite, avant de comprendre: les inondations étaient arrivées jusqu'à elle. Il était temps de partir.

Cinq jours plus tôt, elle avait perdu son travail dans une usine du coin. Maintenant c'était sa maison qui était sous l'eau.

"Je prie pour les autres, mais maintenant moi c'est moi qui ai besoin d'une prière," sanglote-t-elle.

Sa foi l'aide cependant à garder espoir.

"Je crois que tout ce qui nous arrive a une raison, et que Dieu nous aidera à traverser tout ça", dit-elle.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS