5 317.37 PTS
+0.15 %
5 335.0
+0.53 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 252.81
+1.16 %
6 888.75
+1.88 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

A Saint-Martin, ceux qui restent tentent de recommencer à vivre comme avant Irma

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Des habitants inspectent les dégâts causés par Irma le 11 septembre 2017 sur la plage de Grand-Case à Saint-Martin
Des habitants inspectent les dégâts causés par Irma le 11 septembre 2017 sur la plage de Grand-Case à Saint-Martin ( Martin BUREAU / AFP )

La vitrine est remplie de viennoiseries et de tartelettes. A Grand-Case, sur la partie française de l'île franco-néerlandaise de Saint-Martin dévastée par l'ouragan Irma, une longue file d'attente patiente devant la boulangerie de Rudy Lainez, qui a repris le travail.

Alors que les évacuations se poursuivent, ceux qui restent sont bien décidés à recommencer à vivre, un peu comme avant.

La boulangerie tourne sans discontinuer. Les gens en ressortent les bras chargés de pain, parfois avec quelques gâteaux. Les prix ? Les mêmes qu'avant l'ouragan Irma, pas de changement, confie le patron. "Il faut leur apporter un peu de réconfort, aux gens qui commencent à avoir faim".

Il fonctionne avec un groupe électrogène et espère être rebranché à l'électricité rapidement "pour réduire les frais". Mais il continuera même sans électricité parce que "le pain, c'est la vie", dit-il.

Une rue de Marigot le 11 septembre 2017 après le passage d'Irma sur l'île française de Saint-Martin dans les Caraïbes
Une rue de Marigot le 11 septembre 2017 après le passage d'Irma sur l'île française de Saint-Martin dans les Caraïbes ( Martin BUREAU / AFP )

A Marigot, plusieurs commerces rouvrent avec de petites plages horaires, comme le Lucy's Snack, un bar où il reste quelques stocks de boissons, des bières, des sodas. "On est obligé de se remettre debout", indique son gérant, Jean-Claude Richardson. C'est aussi à la population de faire en sorte de travailler pour redresser l'île".

Quelques habitués sont revenus. Ensemble, il grillent quelques morceaux de viande sur un barbecue de fortune en échangeant sur les événements.

Tous évoquent l'après : "Comment va-t-on renvoyer les enfants à l'école ?" , s'interroge Natacha, une jeune maman. Son fils, dit-elle, ne peut pas rester sans école. Elle ne veut pas partir, pour ne pas encombrer sa famille en Guadeloupe.

Lorsqu'on lui annonce une reprise des cours après les vacances de la Toussaint, selon les propos du Premier ministre français Edouard Philippe, elle soupire. "On pourrait peut-être instaurer des cours, deux heures par jour sous une tente, ou dans une classe..."

- Chômage partiel -

La vie économique reprend également. Stephan Jules, directeur du Pôle régional Guadeloupe-Îles du Nord de Pôle Emploi est déjà au travail. "Dans l'immédiat, on sécurise les collègues, ceux qui veulent rester, ceux qui veulent partir, puis on instaure la continuité avec les équipes en Guadeloupe".

D'ores et déjà, les actualisations pour tous les demandeurs d'emploi saint-martinois ont été réalisées, pour qu'ils soient indemnisés sur la base des versements du mois précédent.

"Avec les entreprises on va voir comment instaurer des mesures de chômage partiel. L'agence à Saint-Martin est encore en bon état. On en fera un point d'accueil dans les jours qui viennent pour répondre aux questions des usagers", dit-il.

Trajectoires des ouragans
Trajectoires des ouragans ( Sabrina BLANCHARD / AFP )

Bien qu'une partie de la population exprime encore son exaspération vis à vis de la gestion de la crise par le gouvernement, sur la "colline des téléphones", l'un des rares endroits accessible au réseau et où l'on se retrouve pour téléphoner, les discours ne sont pas tous critiques vis à vis des forces de l'ordre.

Les ruines de constructions effondrées à Grand-Case sur l'île française de Saint-Martin le 11 septembre 2017
Les ruines de constructions effondrées à Grand-Case sur l'île française de Saint-Martin le 11 septembre 2017 ( Martin BUREAU / AFP )

"En quatre jours tout a été sécurisé, ils ne pouvaient pas faire mieux, souligne en souriant Peggy Brun. Tout cela a quand même été bien géré."

Quant à la visite du président français Emmanuel Macron, mardi dans l'ile, elle juge qu"'il faut qu'il vienne voir partout comment c'est, pour qu'il prenne conscience de l'horreur ici".

Dans les rues de Marigot, le désencombrement des trottoirs a commencé : sur la route de l'aéroport et sur la route de l'hôpital. Deux axes qu'empruntera le convoi présidentiel.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/02/2018

Somalie ( AFP / AFP )Deux attentats à la voiture piégée ont visé vendredi à Mogadiscio le palais présidentiel et un hôtel, faisant au moins dix-huit morts et vingt blessés. "Nous avons…

Publié le 23/02/2018

Le président français Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse, le 23 février 2018 à Bruxelles ( Ludovic MARIN / AFP )Emmanuel Macron lancera les "consultations citoyennes" pour…

Publié le 23/02/2018

Un enfant syrien au milieu des destructions dans la localité de Hammouriyé dans la Gouta orientale, le 22 février 2018 ( ABDULMONAM EASSA / AFP )Les avions du régime syrien ont déversé…

Publié le 23/02/2018

Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 9 février 2018 ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )Wall Street évoluait dans le vert à la mi-séance vendredi alors…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS