Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 639.52 PTS
+0.35 %
6 647.5
+0.53 %
SBF 120 PTS
5 198.43
+0.25 %
DAX PTS
15 729.52
+0.36 %
Dow Jones PTS
34 261.78
-0.38 %
14 068.23
-0.42 %
1.212
+0.01 %

Wall Street : une semaine sous le signe de l'emploi US

| Boursier | 358 | Aucun vote sur cette news

Les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis avaient déçu en avril, et ceux de mai sont très attendus ce vendredi.

Wall Street : une semaine sous le signe de l'emploi US
Credits Reuters

Le marché boursier américain est fermé ce lundi pour le jour férié du Memorial Day. La semaine qui commence sera marquée par la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en mai, attendus vendredi. Jeudi, l'enquête ADP donnera un premier aperçu de l'évolution de l'emploi US dans le secteur privé et jeudi, les chiffres hebdomadaires seront aussi suivis de près.

Vendredi à Wall Street, l'indice Dow Jones avait avancé de 0,19% à 34.529 points, tandis que l'indice large S&P 500 avait grappillé 0,08% à 4.204 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, avait progressé de 0,09% à 13.748 pts.

Un mois de mai positif, sauf pour le Nasdaq

Sur l'ensemble de mai, le Dow Jones a progressé de 1,9%, le S&P 500 a gagné 0,6%, mais le Nasdaq a reculé de 1,5% sur le mois, les investisseurs ayant poursuivi leur rotation vers les valeurs cycliques, dont les profits bondissent en période de la reprise économique. Le mois de mai ne s'est donc pas conformé à l'adage boursier "Sell in May and Go Away", synonyme de dégagement général des marchés d'actions. Depuis le début de l'année, le Dow affiche un gain de 12,8%, le S&P 500 gagne 12%, et le Nasdaq est à la traîne, mais s'apprécie encore de 6,6%.

En Europe, la séance de lundi a été très calme, en l'absence des investisseurs américains, mais aussi britanniques, la Bourse de Londres étant elle aussi fermée pour un jour férié, le Spring Bank Holiday. L'indice EuroStoxx 50 a cédé lundi 0,76% mais a progressé de 1,6% sur le mois de mai. A Paris, le CAC 40 a reculé de 0,57%, mais il a grimpé de 2,8% sur le mois.

L'inflation a accéléré en mai en Allemagne

Les opérateurs se sont notamment inquiétés de l'annonce d'une accélération de l'inflation en Allemagne en mai. La hausse des prix à la consommation a ainsi atteint 2,5% sur un an, contre 2% en avril, et pointe désormais au plus haut depuis 10 ans, selon l'Office fédéral des statistiques (Destatis). Cette poussée est notamment liée à une envolée de 10% des prix de l'énergie par rapport à mai 2020. Les chiffres de l'inflation en mai dans l'ensemble de la zone euro seront publiés mardi.

Lundi, les investisseurs ont aussi pris connaissance des dernières prévisions macro-économiques mondiales de l'OCDE, qui s'est montrée plus optimiste pour la reprise. La croissance mondiale devrait ainsi atteindre 5,8% (contre 5,6% estimé précédemment) en 2021, puis 4,4% (au lieu de 4%) en 2022. Les perspectives de l'économie mondiale se sont éclaircies, mais la reprise va sans doute rester inégale et, surtout, subordonnée à l'efficacité des mesures de santé publique et de l'aide publique, prévient cependant l'organisation basée à Paris.

Aux Etats-Unis, les marchés ont digéré vendredi l'annonce d'un hausse de l'inflation dite "core PCE" (la mesure favorite de la Fed) qui a grimpé à 3,1% en avril sur un an, après 2,5% sur le 1er trimestre. La hausse des prix est donc désormais clairement supérieure à l'objectif de 2% de la Réserve fédérale, mais celle-ci a cependant insisté ces dernières semaines sur le caractère passager de cette poussée inflationniste, et n'a pas donné le sentiment qu'elle allait réduire rapidement son soutien.

Indices ISM et PMI, chiffres de l'emploi et réunion Opep+

A Wall Street, la semaine qui s'ouvre sera donc marquée par les chiffres de l'emploi en mai, attendus avec nervosité après une grosse déception en avril. Le consensus des économistes table sur 650.000 créations d'emplois le mois dernier et sur un taux de chômage de 5,9% (contre 6% en avril). En avril, seuls 266.000 emplois avaient été créés (contre 1 million espérés !), le marché ayant été freiné par les pénuries de matériaux et de composants, mais aussi par un manque de main d'oeuvre dans certains secteurs. L'enquête ADP donnera le "la" dès jeudi, en publiant ses données pour le secteur privé en mai. Et jeudi, les marchés seront aussi informés des inscriptions hebdomadaires au chômage.

La semaine débutera mardi par la publication des dépenses de construction en avril aux Etats-Unis, et de l'indice ISM manufacturier définitif de mai, qui sera suivi jeudi par l'ISM des services. Les indices d'activité PMI définitifs de mai seront eux aussi publiés, mardi (manufacturier) et jeudi (services), aux Etats-Unis ainsi qu'en Europe.

Par ailleurs, l'Opep+ se réunira mardi pour déterminer son niveau de production pétrolière pour les mois à venir, et devrait confirmer une augmentation progressive de cette production pour accompagner la reprise économique mondiale.

Des responsables de la Fed très présents dans le médias

La Fed publiera mercredi son dernier Livre Beige résumant la situation économique par grandes régions, deux semaines avant sa prochaine réunion de politique monétaire. De nombreux responsables de la Fed prendront la parole cette semaine, dont Randal Quarles et Lael Brainard mardi, puis mercredi Patrick Harker, Charles Evans, Raphael Bostic et Robert Kaplan. Jeudi, Bostic, Harker et Quarles feront de nouvelles interventions. Vendredi, le président de la Fed Jerome Powell participera à un panel lors d'une conférence sur le climat organisée par la Banque des règlements internationaux (BRI).

Vendredi et samedi, la secrétaire au Trésor américaine, Janet Yellen, participera à une réunion du G7 Finances, qui devrait s'engager à conclure en juillet un accord international "ambitieux" sur la fiscalité mondiale des entreprises.

Enfin, les amateurs de cryptomonnaies suivront une conférence sur le bitcoin, organisée vendredi et samedi à Miami.

Du côté des entreprises, plus de 90% des membres du S&P 500 ont désormais publié leurs comptes du 1er trimestre. On attend tout de même les comptes de sociétés ayant des exercices décalés, dont Hewlett Packard Enterprise et Zoom Video Communications (mardi), Advance Auto Parts et NetApp (mercredi) ou encore Broadcom, Lululemon Athletica, Plug Power et Slack Technologies (jeudi). A noter que Tesla a reporté du 3 au 10 juin les premières livraisons de son Model S Plaid, la nouvelle génération de sa berline électrique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 juin 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2021

Manutan dispose d'une trésorerie de 117 millions d'euros

Publié le 15/06/2021

Manutan a levé le voile mardi soir sur ses résultats du premier semestre 2020-2021 (clos fin mars). Ainsi, le spécialiste de la distribution multicanale d'équipements et consommables pour les…

Publié le 15/06/2021

AKKA Technologies a annoncé sa collaboration avec Futura Gaïa, une start-up française innovante qui conçoit et développe des fermes verticales intérieures, alliant précision agronomique et…

Publié le 15/06/2021

Vinci Autoroutes a connu un trafic en hausse de 125% en mai 2021 par rapport à la même période de 2020, lorsque les restrictions strictes de déplacement étaient encore en vigueur. Il reste…

Publié le 15/06/2021

Sword Technologies S...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne