Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 054.69 PTS
-0.6 %
7 058.00
-0.67 %
SBF 120 PTS
5 403.19
-0.68 %
DAX PTS
15 045.09
-0.69 %
Dow Jones PTS
33 978.08
+0.08 %
12 166.60
+0.96 %
1.091
+0.37 %

Wall Street : un rebond mené par Tesla et le Nasdaq

| Boursier | 1048 | Aucun vote sur cette news

Wall Street rebondit ce lundi, le S&P 500 prenant 1,3% à 3...

Wall Street : un rebond mené par Tesla et le Nasdaq
Credits UzirePictures

Wall Street rebondit ce lundi, le S&P 500 prenant 1,3% à 3.946 pts, le Dow Jones 0,79% à 33.896 pts et le Nasdaq 2,06% à 10.786 pts. Le baril de brut WTI avance de 2,3% à 75,5$. L'once d'or gagne 0,5% à 1.878$. L'indice dollar cède 0,8% face à un panier de devises de référence. Les opérateurs tentent donc quelques achats de début d'année jugés à bon compte, après la purge, dans l'espoir d'une poursuite de la baisse de l'inflation et d'un durcissement monétaire moins vigoureux de la Fed. La réouverture de l'économie chinoise constitue aussi un élément favorable.

Dans l'actualité à Wall Street, Raphael Bostic de la Fed interviendra durant la journée. Les chiffres du crédit à la consommation du mois de novembre seront communiqués dans la soirée (consensus FactSet +25 milliards de dollars).

Ailleurs dans le monde ce matin, la production industrielle allemande de novembre s'est établie à +0,2% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus stable. Le déficit commercial français s'est creusé à 13,8 milliards d'euros en novembre, contre 11,6 milliards environ en octobre. L'indice Sentix européen de janvier est ressorti négatif à -17,5. Les chiffres européens du chômage ont fait ressortir un taux de 6,5% en novembre, en ligne avec les attentes.

Jerome Powell, patron de la Fed, intervient demain mardi en Suède à l'occasion d'un symposium au sujet de l'indépendance de la banque centrale.

Le rendez-vous économique marquant de la semaine à Wall Street sera celui de l'inflation, jeudi. L'indice des prix à la consommation du mois de décembre est attendu stable en comparaison du mois antérieur et en hausse de 6,5% sur un an (consensus FactSet), contre 7,1% un mois avant. Hors alimentation et énergie, le CPI est anticipé en progression de 0,3% par rapport au mois antérieur et de 5,7% en comparaison de l'an dernier.

Les valeurs

Apple (+2%) a exporté pour plus de 2,5 milliards de dollars d'iPhone depuis l'Inde d'avril à décembre, soit près du double du total de l'exercice précédent, ce qui montre selon Bloomberg à quel point le géant américain de la technologie accélère sa transition depuis la Chine alors que les tensions géopolitiques augmentent. Foxconn et Wistron ont chacun expédié pour plus d'un milliard de dollars d'iPhone à l'étranger au cours des neuf premiers mois de l'exercice se terminant en mars 2023, ont déclaré à Bloomberg des personnes proches du dossier. Pegatron, autre important fabricant sous contrat pour Apple, est sur la bonne voie pour déplacer une production d'environ 500 millions de dollars d'iPhone à l'étranger d'ici la fin janvier.

Les chiffres d'exportation en croissance rapide d'Apple illustrent la façon dont il intensifie ses opérations en dehors de la Chine, où le chaos dans l'usine principale de Foxconn à Zhengzhou a révélé des vulnérabilités dans la chaîne d'approvisionnement de la société de Cupertino, résume Bloomberg. La situation en Chine avait contraint le groupe californien à réduire ses estimations de production. Cela a aggravé un problème plus large avec l'affaiblissement de la demande en produits électroniques.

Tesla (+9%) reprend de la hauteur à Wall Street, le groupe ayant fait état d'un rallongement des délais de livraisons de certains Model Y en Chine, signe d'un redressement potentiel de la demande après la récente baisse des tarifs concédée. Tesla, qui a perdu deux tiers de sa valeur à Wall Street l'an dernier, a réduit encore tout récemment les prix des Model 3 et Model Y en Chine. Reuters rapporte que Tesla a réduit son prix de départ pour le Model 3 à 229 900 yuans (environ 33 400$) contre 265 900 yuans, et l'a abaissé pour le modèle Y à 259 900 yuans contre 288 900 yuans. Tesla a ainsi réduit les prix de ses voitures en Chine pour la deuxième fois en moins de trois mois. La dernière réduction, ainsi que les baisses de prix d'octobre et que diverses incitations pouvant atteindre 10 000 yuans accordées aux acheteurs chinois au cours des trois derniers mois, représentent une baisse de 13% à 24% des prix de Tesla depuis septembre.

Tesla aurait par ailleurs commencé à offrir des remises aux acheteurs de véhicules électriques à Singapour qui acceptent d'acheter l'inventaire existant du Model 3 ou du Model Y, a déclaré lundi un représentant commercial de la société, cité par Reuters. Tesla offre une remise de 5 000$ aux acheteurs de véhicules électriques qui échangent un véhicule à combustion interne existant et un autre crédit de 5 000$ sur le coût du certificat pour conduire une voiture à Singapour. De plus, pour les acheteurs qualifiés qui disposent d'un emplacement pour l'installation à domicile, Tesla fournirait le connecteur mural pour la recharge, bien que le consommateur doive payer le coût de l'installation. Ces remises à durée limitée à Singapour interviennent quelques jours seulement après que Tesla a réduit les prix en Chine, en Corée du Sud, au Japon et en Australie.

Macy's (-7%) abandonne du terrain à Wall Street, alors que la chaîne américaine de grands magasins table sur un chiffre d'affaires en dessous de ses prévisions antérieures au titre du quatrième trimestre et des dépenses limitées en 2023 en raison de l'inflation. "Sur la base des indicateurs macro-économiques actuels, nous pensons que le consommateur continuera de subir des pressions en 2023, en particulier au premier semestre", a déclaré le DG Jeff Gennette. Le géant de la vente au détail Macy's s'attend désormais à ce que les ventes nettes du quatrième trimestre tombent dans la fourchette basse à moyenne de ses prévisions.

Tilray (-3%), le producteur nord-américain de cannabis, a dévoilé ses résultats du deuxième trimestre fiscal 2023, clos fin novembre 2022. Le groupe a dégagé des revenus de 144 millions de dollars, contre 155 millions un an avant. Les revenus auraient été de 158 millions de dollars à changes constants. Le groupe revendique sur la période un cash flow opérationnel de 29 millions de dollars et un cash flow libre de 25 millions de dollars. Tilray précise qu'il affiche son 15e trimestre consécutif d'Ebitda ajusté positif. La perte trimestrielle par action ressort à 11 cents et la perte ajustée à 6 cents. Tilray a par ailleurs bouclé l'acquisition de Montauk Brewing Company, acteur majeur de la bière artisanale à New York. Tilray affiche en fin de trimestre un niveau de cash et équivalents de 433 millions de dollars. La perte nette atteint 62 millions de dollars, contre 6 millions de profits un an avant. La perte ajustée par action est conforme aux attentes des analystes.

Goldman Sachs (+2%) va procéder comme attendu à une réduction de ses effectifs, dans un contexte de ralentissement économique. La banque d'affaires new-yorkaise devrait commencer après-demain à supprimer des milliers de postes à travers le monde, selon Reuters. Un peu plus de 3 000 emplois seraient concernés, mais le total n'aurait pas encore été fixé. Bloomberg avait pour sa part précisé hier que Goldman Sachs devrait licencier 3 200 salariés, sur un total d'un peu plus de 49.000. Reuters ajoute que la plupart des divisions essentielles devraient être affectées, la branche de banque d'investissement étant toutefois "au coeur du plan de suppression d'emplois". Les coupes pourraient également être conséquentes dans la division de produits grands publics. Reuters précise que le directeur général de la banque, David Solomon, a envoyé un mémo vocal de fin d'année au personnel l'avertissant d'une réduction des effectifs dans la première quinzaine de janvier. GS avait redémarré en septembre son programme annuel de suppression d'emplois, suspendu durant la pandémie. Reuters rappelle que la banque réduit généralement son effectif entre 1% et 5% chaque année, et que les suppressions d'emplois attendues s'ajouteraient à ces mesures...

Alibaba (+3%) progresse à Wall Street, alors que le géant chinois du commerce en ligne vient d'annoncer que son fondateur Jack Ma avait renoncé au contrôle d'Ant Group. Ainsi, Ma va céder le contrôle de la fintech. Ant avait précédemment envisagé une introduction en bourse il y a deux ans, mais Pékin avait bloqué l'opération. Alibaba possède 33% d'Ant Group et pourrait éventuellement relancer les plans d'IPO si les régulateurs chinois se montrent satisfaits de la réorganisation de la filiale. "Après la réinitialisation de la réglementation fin 2020, nous voyons les premiers signes d'un assouplissement de l'environnement réglementaire avec le soutien du gouvernement au secteur privé", indiquent les analystes de Morgan Stanley, dont Gary Yu, cités par Bloomberg et s'exprimant au sujet de la Chine.

Salesforce (+4%) entend réduire ses coûts de 3 à 5 milliards de dollars, selon le DG du groupe Marc Benioff, cité par Fortune. Rappelons que mercredi, l'entreprise avait annoncé qu'elle réduirait ses effectifs d'environ 10%. Benioff a mentionné l'objectif de réduction des coûts de 3 à 5 milliards de dollars dans un enregistrement audio obtenu par Fortune. Il a également déclaré que la réduction des avoirs immobiliers constituerait une partie importante de ces réductions de coûts. Lors d'une autre réunion générale, un cadre de Salesforce a déclaré que le taux d'occupation de certains bureaux de Salesforce était "toujours bien inférieur à 20 %", parfois même inférieur à 10%.

Moderna (+1%) évolue peu à Wall Street, alors que le groupe pharmaceutique américain a indiqué qu'il avait généré 18,4 milliards de dollars de revenus avec son vaccin anti-covid l'année dernière.

Abercrombie & Fitch (+6%), détaillant américain en vêtements, a relevé ses estimations de ventes pour la saison des fêtes de fin d'année, avec la robuste demande pour ses marques phares.

CinCor Pharma flambe de près de 140% à Wall Street. AstraZeneca a en effet accepté l'acquisition de la firme biotechnologique américaine dans le cadre d'une opération allant jusqu'à 1,8 milliard de dollars. Le laboratoire anglo-suédois cherche ainsi à élargir son portefeuille de traitements pour les troubles cardiaques et rénaux.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/01/2023

La Bourse de New York a fini la semaine dans le vert, les publications du jour indiquant un ralentissement de l'inflation et de l'économie à quelques jours de la prochaine décision de la Fed sur…

Publié le 27/01/2023

Wall Street tempère ses ardeurs ce vendredi, après un joli rebond des valeurs technologiques...

Publié le 27/01/2023

Wall Street tempère ses ardeurs avant bourse ce vendredi, après un joli rebond des valeurs technologiques...

Publié le 27/01/2023

A une semaine du rendez-vous de la Fed, la Bourse de New York a fini en hausse à l'issue d'une séance chargée en résultats d'entreprises mitigée et de statistiques économiques meilleurs…

Publié le 26/01/2023

La cote américaine était bien orientée jeudi, le S&P 500 gagnant 1,1% à 4...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/01/2023

L’équipe de BFM Bourse, entrevoit un potentiel baissier sur l'action PERNOD RICARD qui constituera le sous-jacent d’un turbo Put parfaitement adapté (MQ2JB). Ce produit dérivé réactif, émis…

Publié le 30/01/2023

#fed #investir #aapl #google #amzn #finance C'est la semaine la plus importante du semestre qui s'ouvre, avec des publications macroéconomiques majeures dont, notamment, les chiffres mensuels…

Publié le 30/01/2023

Renault est lanterne rouge du CAC 40 ce matin (-2% à 37,44) après avoir annoncé un accord avec son homologue japonais Nissan. Le titre reste cependant en hausse de plus de 24% sur six mois, contre…

Publié le 30/01/2023

Worldline étend son partenariat avec ING Bank N...

Publié le 30/01/2023

La Bourse de New York a fini la semaine dans le vert, les publications du jour indiquant un ralentissement de l'inflation et de l'économie à quelques jours de la prochaine décision de la Fed sur…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne