Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 233.94 PTS
+0.94 %
7 215.50
+0.59 %
SBF 120 PTS
5 548.35
+0.9 %
DAX PTS
15 476.43
-0.21 %
Dow Jones PTS
33 926.01
-0.38 %
12 573.36
-1.79 %
1.079
+0. %

Wall Street timidement dans le vert pour débuter l'année

| Boursier | 526 | Aucun vote sur cette news

La tendance est légèrement positive avant bourse à Wall Street ce mardi, pour cette première séance de l'année, alors que la cote US était fermée hier...

Wall Street timidement dans le vert pour débuter l'année
Credits ENG Pictures

La tendance est légèrement positive avant bourse à Wall Street ce mardi, pour cette première séance de l'année, alors que la cote US était fermée hier pour le Nouvel An. Le S&P 500 est attendu en progression de 0,5%, le Dow Jones en hausse de 0,4% et le Nasdaq de 0,7%. Le baril de brut WTI cède 1% à 79,5$. L'once d'or avance de 1% à 1.845$. L'indice dollar s'adjuge 1% face à un panier de devises.

L'indice PMI manufacturier final américain de décembre sera communiqué à 15h45 (consensus FactSet 46,2). Les dépenses américaines de construction pour le mois de novembre seront connues à 16 heures (consensus -0,4% en comparaison du mois antérieur).

Plus tôt ce jour, les opérateurs ont pris connaissance d'un indice Markit / Caixin PMI manufacturier chinois logé à 49 en décembre, légèrement inférieur aux anticipations de marché.

Le taux de chômage allemand du mois de décembre s'est établi à 5,5% contre 5,6% de consensus.

L'indice CIPS PMI manufacturier britannique final du mois de décembre s'est établi à 45,3, contre un consensus FactSet de 44,7.

Du côté de l'inflation allemande pour décembre, le CPI en données harmonisées européennes a reculé de 1,2% en comparaison du mois antérieur, ce qui ramène sa progression à 9,6% en glissement annuel, contre 10,3% de consensus FactSet et 11,3% pour le mois antérieur.

La Chine reste sous l'emprise d'infections record de Covid, mais des signes de rétablissement de mobilité sont perceptibles dans les grandes villes, sur fond d'anticipations de pic de la vague de Covid dans les semaines à venir. La vague actuelle renforce la pression à la baisse sur la croissance et limite les chaînes d'approvisionnement nationales dans un contexte de craintes que l'absentéisme des employés n'aggrave les pénuries de main-d'oeuvre. Cependant, l'économie pourrait se redresser davantage en 2023, la normalisation étant renforcée par une politique favorable à la croissance.

La directrice générale du FMI, Kristalina Ivanova Georgieva, a averti pour sa part que l'économie mondiale ferait face à une année difficile.

Le sondage annuel du Financial Times auprès des principaux économistes basés au Royaume-Uni montre l'anticipation de l'une des pires récessions et des reprises les plus faibles du G7 au cours de l'année à venir.

Concernant les valeurs à Wall Street, Tesla perd 3,8% avant bourse au lendemain de chiffres décevants de livraisons. Apple remonte de 0,8% en pré-séance, Alphabet de 1,4% et Microsoft de 1,1%. Amazon s'adjuge 1,6% et Meta 1,4%.

Les valeurs

Tesla perd encore 4% avant bourse à Wall Street, alors que le groupe d'Elon Musk a dévoilé hier soir des livraisons et une production au plus haut historique pour son quatrième trimestre, mais a raté le consensus en termes de livraisons. Au quatrième trimestre, le groupe a produit plus de 439 000 véhicules et livré plus de 405 000 véhicules. En 2022, les livraisons de véhicules ont augmenté de 40% en glissement annuel pour atteindre 1,31 million, tandis que la production a augmenté de 47% en glissement annuel pour atteindre 1,37 million.

Les estimations d'analystes concernant les livraisons trimestrielles de Tesla, qui n'ont cessé de baisser ces dernières semaines, étaient de l'ordre de 421 000 selon le consensus Bloomberg. En revanche, la production trimestrielle, proche des 440 000 unités, dépasse les anticipations de marché (438 800 de consensus Bloomberg).

Tesla annoncera ses résultats financiers du quatrième trimestre fiscal après la clôture de Wall Street le 25 janvier. Le groupe, dont le cours de bourse a perdu deux tiers de sa valeur l'an dernier, sa pire année depuis l'introduction en bourse de 2010, tiendra par ailleurs le 1er mars une réunion d'investisseurs, avec peut-être quelques nouveautés intéressantes.

En outre, Tom Zhu, le patron de Tesla en Chine, aurait été promu à la supervision directe des usines d'assemblage du constructeur de voitures électriques aux États-Unis ainsi qu'à la direction des opérations commerciales en Amérique du Nord et en Europe, selon un message interne sur l'organigramme du groupe dont l'agence Reuters a pris connaissance. Zhu conserverait son titre de vice-président du groupe pour la Chine et ses responsabilités à la tête des activités commerciales dans le reste de l'Asie. Ces changements feraient du dirigeant le numéro deux de Tesla derrière le directeur général et cofondateur Elon Musk, puisque Zhu serait donc chargé de superviser à la fois les ventes sur tous les grands marchés du constructeur et l'activité de ses principaux sites de production.

Apple. Les expéditions de décembre de l'usine d'iPhone de Foxconn à Zhengzhou ont atteint 90% des plans initiaux, indiquent Reuters et Bloomberg. Foxconn Technology Group a porté la plus grande usine d'iPhone au monde à environ 90% de la capacité de pointe prévue, ce qui suggère selon Bloomberg que le plus grand partenaire de production d'Apple a obtenu suffisamment de travailleurs malgré une résurgence de Covid et un récent bouleversement du personnel. L'usine de Foxconn dans la ville de Zhengzhou, dans le centre de la Chine, fonctionne désormais avec environ 200 000 employés, a rapporté le quotidien officiel Henan Daily, citant le dirigeant de Foxconn, Vic Wang. C'est à peu près le niveau normal. Au 30 décembre, l'usine livrait à 90% de la capacité de pointe prévue au début de l'année dernière...

La reprise rapide de l'usine est de bon augure pour la production du produit phare d'Apple à l'approche de la saison des achats du Nouvel An lunaire, juge Bloomberg. Une flambée de Covid à l'échelle nationale après que Pékin eut brusquement abandonné la plupart des restrictions de l'ère du zéro-Covid, avait assombri les perspectives de fabricants comme Foxconn, qui ont besoin d'armées de travailleurs pour faire tourner les usines. La récente épidémie fait suite à des semaines de troubles dans l'usine de Zhengzhou connue sous le nom d'iPhone City, qui produit la grande majorité des appareils haut de gamme iPhone 14 Pro et Pro Max.

Nio, le constructeur chinois de véhicules électriques coté à Wall Street, prend de la hauteur en pré-séance ce mardi. Le rival de Tesla a dévoilé des chiffres de ventes robustes pour le mois de décembre et le quatrième trimestre. Nio a livré ainsi 15 815 véhicules en décembre 2022, en hausse de 50,8% d'une année sur l'autre. Le groupe a livré 40 052 véhicules au cours des trois mois se terminant en décembre 2022, soit une croissance de 60% en glissement annuel. Nio a écoulé 122 486 véhicules en 2022 au total, soit une progression de 34%. Les livraisons cumulées de véhicules ont atteint 289 556 unités au 31 décembre 2022.

PayPal gagne du terrain à Wall Street, alors que de source de marché, Truist Securities a revu sa recommandation de 'conserver' à 'achat' sur le dossier, jugeant les prévisions financières désormais plus raisonnables.

Horizon Global s'enflamme de plus de 340% avant bourse à Wall Street, à l'annonce de son rachat par l'équipementier automobile First Brands.

AMC, toujours très volatil en bourse à Wall Street, gagne du terrain, alors que l'opérateur britannique de cinémas Cineworld a démenti les rumeurs d'intérêt de l'Américain pour la reprise de certains de ses actifs.

Microsoft. Le feuilleton Activision Blizzard se poursuit. Un juge a fixé à mardi l'audience préliminaire initiale dans l'affaire opposant l'administration Biden à Microsoft concernant son offre de rachat sur l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard pour 69 milliards de dollars. Le gendarme américain de concurrence a bloqué le mois dernier cette opération, craignant une atteinte grave à la concurrence.

Meta se prépare à statuer sur l'opportunité d'autoriser Donald Trump à revenir sur Facebook et Instagram, indique le Financial Times. Une personne au courant des délibérations a déclaré au FT que, bien que la société ait déclaré que la décision serait rendue le 7 janvier, le deuxième anniversaire de l'interdiction de Trump, elle devrait maintenant être annoncée plus tard en janvier. Les personnes connaissant ses opérations ont dit au FT que Meta avait constitué un groupe de travail axé sur la question. Que l'interdiction soit prolongée ou annulée, la décision serait source de division, et elle aura été compliquée par le fait que Trump se présente à nouveau à la présidence, ajoute le Financial Times.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Découvrez dès aujourd'hui nos contrats d'assurance vie Bourse Direct Horizon et Bourse Direct Vie et bénéficiez de jusqu'à 170€ de prime offerte* pour toute 1ère adhésion.

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 03/02/2023

Wall Street, très hésitant en début de séance suite aux piètres publications financières de trois de ses plus grandes capitalisations technologiques,...

Publié le 03/02/2023

Wall Street, déjà très hésitant suite aux piètres publications financières de trois de ses plus grandes capitalisations technologiques, Apple, Amazon...

Publié le 03/02/2023

La Bourse de New York a fini en ordre dispersée jeudi, le Dow Jones a été alourdi par des résultats d'entreprise mitigés alors que le Nasdaq a été porté par les bons résultats de Meta…

Publié le 02/02/2023

La cote américaine s'est affichée dans le désordre jeudi, avec une nouvelle remontée spectaculaire du Nasdaq, mais une légère baisse du DJ...

Publié le 02/02/2023

La cote américaine s'est affichée dans le désordre jeudi, avec une nouvelle remontée spectaculaire du Nasdaq, mais une légère baisse du DJ...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/02/2023

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s'appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux...

Publié le 03/02/2023

Mozambique LNG : TotalEnergies confie à Jean-Christophe Rufin une mission indépendante d'évaluation de la situation humanitaire dans le Cabo Delgado...

Publié le 03/02/2023

A périmètre comparable, le CA 2022 de Equasens est en progression de 8,82% à 210,09 ME...

Publié le 03/02/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 1,26 % à 7166,27 dans un volume soutenu de 4,8 MD€.

Publié le 03/02/2023

Sur le plan statistique : Japon : 1H30 Indice PMI Jibun des directeurs d’achats du secteur non manufacturier de janvier Chine : 2H45 Indice PMI Caixin des directeurs d’achats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne