En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 047.34 PTS
-0.42 %
5 051.50
-0.34 %
SBF 120 PTS
4 039.00
-0.39 %
DAX PTS
11 432.34
+0.17 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.130
-0.07 %

Wall Street tente de limiter la casse

| Boursier | 302 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA recule désormais de 0,48% à 24.865 pts, le Nasdaq cède 0,81% à 7.259 pts, et le S&P500 recule de 0,69% à 2.687 pts...

Wall Street tente de limiter la casse
Credits Reuters

Wall Street, qui avait débuté la séance sur une nouvelle chute brutale (plus de 3% de baisse pour le Nasdaq), calme le jeu ce vendredi soir à trois heures de la clôture, en recul plus modéré. Le rythme des publications trimestrielles reste soutenu, avec des comptes sanctionnés pour Alphabet, Amazon ou encore Snap... Intel, en progression, sauve l'honneur... Sur le front macroéconomique, les derniers chiffres du PIB mettent en lumière un ralentissement de la croissance américaine au troisième trimestre. Les données restent néanmoins plus solides que prévu, avec une accalmie du côté de l'inflation et une accélération des dépenses de consommation. Le DJIA recule désormais de 0,48% à 24.865 pts, le Nasdaq cède 0,81% à 7.259 pts, et le S&P500 recule de 0,69% à 2.687 pts.

Le PIB américain du troisième trimestre ressort en hausse de +3,5% (lecture avancée) par rapport au trimestre précédente. Le consensus de place était logé à +3,3%. L'indice des prix rattaché au PIB (GDP price index) progresse de +1,7%, contre +2% de consensus et +3% au second trimestre. Les dépenses de consommation augmentent quant à elles de +4%, contre +3,3% de consensus et +3,8% au second trimestre. Pour mémoire, la croissance US du second trimestre était ressorti à +4,2%.

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois d'octobre ressort à 98,6 en lecture finale, contre 99 de consensus.

VALEURS A SUIVRE

Amazon.com (-6%) annonce ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 2,88 Mds$ (5,75$ par action), contre 256 M$ (0,52$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 56,57 Mds$, contre 43,74 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 3,14$, pour des ventes de 57,1 Mds$. Le résultat opérationnel est de 3,72 Mds$, contre 347 M$ sur la même période de l'exercice précédent. Sur le quatrième trimestre, le groupe vise des ventes comprises entre 66,5 et 72,5 Mds$ (contre un consensus de près de 74 Mds$), pour un résultat opérationnel entre 2,1 et 3,6 Mds$.

Alphabet (-1%) présente ses résultats du troisième trimestre. Le résultat net ressort à 9,19 Mds$ (13,06$ par action), contre 6,73 Mds$ (9,57$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 33,74 Mds$, contre 27,77 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 10,4$, pour des revenus de 34 Mds$. Les revenus de Google s'affichent à 33,59 Mds$, contre 27,65 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent, faisant ressortir des revenus publicitaires de Google en croissance de 20%.

Intel (+4%) dévoile ses résultats du troisième trimestre. Les revenus sont de 19,2 Mds$, contre 16,1 Mds$ un an avant. Les bénéfices s'affichent à 6,4 Mds$, contre 4,5 Mds$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 1,38$, contre 0,94$ il y a un an. En non-GAAP, le bpa s'élève à 1,40$, contre 1,01$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,15$, pour des revenus de 18,1 Mds$. Sur le T4, le groupe vise un bpa de 1,22$, pour des revenus de 19 Mds$. Sur 2018, le bpa est désormais attendu à 4,53$, et les revenus à 71,2 Mds$. Intel visait jusqu'ici des revenus annuels de 69,5 Mds$ et un bpa de 4,15$.

Snap (-12%) publie ses résultats du troisième trimestre. La perte nette s'élèvent à 325 M$ (0,25$ par action), contre une perte de 443 M$ (0,36$ par action) un an avant. La perte par action ajustée s'affiche à 0,12$, contre une perte par action de 0,14$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus se montent à 298 M$, contre 208 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,14$, pour des revenus de 283 M$. Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens progresse de 5% en glissement annuel, à 186 millions, mais recule de 1% par rapport au T2 2018. Sur le T4, le groupe vise des revenus compris entre 355 et 380 M$.

Goodyear Tire & Rubber (+1%) annonce ses résultats du troisième trimestre. Les profits sont de 351 M$ (1,48$ par action), contre 129 M$ (0,50$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,68$, contre 0,70$ sur la même période de l'exercice précédent. Les ventes s'affichent à 3,93 Mds$, contre 3,92 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,75$, pour des revenus de 3,9 Mds$.

Charter Communications (-5%) publie ses résultats du troisième trimestre. Les profits sont de 493 M$ (2,11$ par action), contre 48 M$ (0,19$ par action) un an avant. Les revenus montent de 4,2% à 10,89 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,05$, pour des revenus de 10,9 Mds$.

Colgate-Palmolive (-6%) annonce ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 523 M$ (0,60$ par action), contre 607 M$ (0,68$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,72$, en recul de 1% en glissement annuel. Les ventes s'élèvent à 3,85 Mds$, contre 3,97 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,72$, pour des ventes de 3,9 Mds$.

Weyerhaeuser (-6%) annonce ses résultats du troisième trimestre. Les profits s'élèvent à 255 M$ (0,34$ par action), contre 130 M$ (0,17$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,28$, contre 0,34$ un an plus tôt. Les ventes montent de 2% à 1,91 Md$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,37$, pour des ventes de 1,95 Md$.

First Solar (-5%) a publié ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 58 M$ (0,54$ par action), contre 206 M$ (1,95$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 676 M$, contre 1,09 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,42$, pour des ventes de 707 M$. Sur 2018, les ventes sont désormais attendues entre 2,3 et 2,4 Mds$, contre une précédente fourchette de 2,5 et 2,6 Mds$. Le bpa est quant à lui attendu entre 1,40 et 1,60$, contre une précédente fourchette de 1,50 et 1,90$.

Western Digital (-17%) a présenté ses résultats du premier trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 511 M$ (1,71$ par action), contre 681 M$ (2,23$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa s'affiche à 3,04$. Les revenus s'affichent à 5 Mds$, contre 5,2 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,06$, pour des revenus de 5,1 Mds$.

Expedia (+3%) publie ses comptes du troisième troisième trimestre. Les profits s'affichent à de 525 M$ (3,43$ par action), contre 352 M$ (2,23$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 3,28 Mds$, contre 2,97 Mds$ un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 3,65$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,12$, pour des revenus de 3,3 Mds$.

Mattel (stable) dévoile ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 6,3 M$ (0,02$ par action), contre une perte de 603,3 M$ (1,75$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 0,18$, contre une perte de 0,04$ par action il y a un an. Les revenus s'affichent à 1,44 Md$, contre 1,56 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,20$, pour des revenus de 1,5 Md$.

Gilead Sciences (+1%) a présenté ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 2,1 Mds$ (1,60$ par action), contre 2,72 Mds$ (2,06$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,84$. Les revenus s'affichent à 5,6 Mds$, contre 6,51 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,63$, pour des revenus de 5,37 Mds$. Sur 2018, le groupe vise des revenus compris entre 20,8 et 21,3 Mds$ (contre une précédente fourchette de 20/21 Mds$).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

Bouygues gagne 0,37% à 32,67 euros dans le sillage de résultats 9 mois supérieurs aux attentes et tirés par les performances de Bouygues Telecom et TF1. Celles-ci viennent éclipser les…

Publié le 15/11/2018

Le gérant d'Altamir fait des emplettes

Publié le 15/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 15/11/2018

L’hécatombe continue chez les fournisseurs d’Apple cette semaine. Après Japan Display, Lumentum, IQE, Qorvo, AMS est le dernier sous-traitant en date à lancer un avertissement sur ses…

Publié le 15/11/2018

Le conseil d’administration de CNP Assurances a, après avis de son comité des rémunérations et des nominations, approuvé la nomination d’Antoine Lissowski en qualité de directeur général…