5 302.17 PTS
+0.23 %
5 288.5
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
25 046.92
+0.33 %
6 831.41
+0.76 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : tentative de rebond dans une ambiance nerveuse

| Boursier | 333 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA grimpe désormais de 0,76% 24.551 pts, le Nasdaq monte de 0,73% à 7.019 pts, et le S&P500 gagne 0,35% à 2.656 pts...

Wall Street : tentative de rebond dans une ambiance nerveuse
Credits Reuters

Au lendemain d'une séance cauchemardesque aux Etats-Unis, Wall Street tente un rebond ce mardi soir à trois heures de la clôture, dans un marché particulièrement nerveux. L'inquiétude majeure des opérateurs concerne toujours la remontée des taux outre-Atlantique, avec un possible resserrement monétaire plus rapide que prévu de la part de la Fed alors que l'inflation semble accélérer. Le DJIA grimpe désormais de 0,76% 24.551 pts, le Nasdaq monte de 0,73% à 7.019 pts, et le S&P500 gagne 0,35% à 2.656 pts.

En séance hier soir, le Dow Jones, indice historique américain, a perdu jusqu'à 1.597 points ! Il s'agit de la plus forte baisse jamais enregistrée par l'indice en séance. Le DJIA a finalement clôturé en déclin de 4,6%, soit 1.175 points. Le Nasdaq a décroché pour sa part de 3,78% et le S&P500 a rendu 4,1%.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, la balance du commerce international pour le mois de décembre 2017 est ressortie déficitaire de 53,1 Mds$, contre -51,9 Mds$ de consensus et -50,4 Mds$ pour la lecture révisée du mois de novembre.

Selon le Département américain au travail ce mardi, les ouvertures de postes pour le mois de décembre 2017 sont ressorties au nombre de 5,811 millions, contre 5,9 millions de consensus de place et 5,978 millions pour la lecture révisée du mois de novembre.

LES VALEURS

General Motors (+4%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus des opérations poursuivies baissent de 5,5% à 37,7 Mds$. La perte des opérations poursuivies s'élève à 4,9 Mds$ (en prenant en compte une charge de 7,3 Mds$ liée à réforme fiscale US), contre un bénéfice de 1,9 Md$ un an plus tôt. La perte par action est ainsi de 3,46$ sur la période. En base ajustée, le bénéfice par action grimpe de 21,3% à 1,65$. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,39$, pour des revenus de 37 Mds$. La perte nette totale sur le trimestre s'affiche à 5,15 Mds$, faisant ressortir une perte de 3,86 Mds$ sur l'ensemble de l'exercice. En 2017, GM a vendu 8,9 millions de véhicules, soit une hausse de 0,8% par rapport à 2016.

Walt Disney (stable) doit publier ce soir ses résultats du premier trimestre fiscal. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 1,61$, pour des revenus de 15,4 Mds$. Un an avant, sur la même période, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 1,55$ et des revenus de 14,78 Mds$.

Becton, Dickinson (stable), le groupe du New Jersey, concepteur d'appareils médicaux, a publié ses résultats du premier trimestre fiscal 2018. Le groupe affiche une perte de 174 M$ (0,76$ par action), contre un bénéfice de 562 M$ (2,58$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 2,48$, contre 2,33$ un an plus tôt. Les revenus montent de 5,4% à 3,08 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,41$, pour des revenus de 3 Mds$. Pour 2018, le groupe vise un bpa compris entre 10,85 et 11$.

Allergan (stable) a dévoilé ses comptes du quatrième trimestre. Le groupe enregistre des bénéfices de 3,05 Mds$ (8,88$ par action), contre une perte de 70,2 M$ (0,20$ par action) un an plus tôt. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 4,86$. Les revenus s'élèvent à 4,33 Mds$, contre 3,86 Mds$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 4,74$, pour des revenus de 4,3 Mds$.

Micron (+8%) a annoncé de nouvelles prévisions. Sur le second trimestre fiscal, le groupe vise désormais des revenus compris entre 7,20 et 7,35 Mds$, contre une précédente fourchette de 6,80/7,20 Mds$. Le bénéfice par action est quant à lui désormais attendu entre 2,70 et 2,75$, contre une précédente fourchette de 2,51/2,65$. Le groupe annonce par ailleurs la nomination, effective le 19 février, de David Zinsner au poste de nouveau CFO. Il était récemment chief operating officer chez Affirmed Networks.

Boeing (+2%). Les spéculations autour de l'éventuelle association entre Boeing et Embraer battent leur plein. Alors que la chaîne 'Globo TV' évoquait vendredi un accord de principe entre les deux acteurs, le journal économique Valor Economico estime ce jour que Boeing pourrait prendre une participation de 80% à 90% dans une nouvelle entreprise avec Embraer. Boeing reprendrait les activités d'Embraer dans l'aviation civile via la création de cette nouvelle société, les activités militaires restant sous le contrôle de l'avionneur brésilien afin de répondre aux exigences du gouvernement. Toujours selon le journal brésilien, Boeing proposerait à Embraer un paiement en numéraire lorsque les activités dans l'aviation civile seraient transférées dans la nouvelle société, la majeure partie du produit étant ensuite distribuée aux actionnaires sous forme de dividende. L'Etat brésilien, qui contrôle environ 10% du capital d'Embraer via des fonds publics, peut bloquer les décisions stratégiques affectant les programmes militaires de l'avionneur et empêcher toute tentative de prise de contrôle du groupe. Boeing a proposé un accord avec Embraer, troisième avionneur mondial, pour se renforcer sur le segment des avions de 70 à 130 sièges et concurrencer le programme CSeries de Bombardier, désormais entre les mains d'Airbus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Pour l'année 2017, le chiffre d'affaires de Median Technologies s'élève à 7,69 millions d'euros, en hausse de 21%. La prise de commandes nette s'élève à 14,69 millions, alimentant un carnet de…

Publié le 21/02/2018

Vallourec a accusé au quatrième trimestre 2017 une perte nette de 164 millions d'euros, contre une perte de 183 millions d'euros au quatrième trimestre 2016. Le résultat brut d'exploitation est…

Publié le 21/02/2018

EOS imaging a annoncé la première installation d'un système EOS au sein du groupe Asklepios, deuxième groupe hospitalier privé en Allemagne. Le système EOS est disponible à l'hôpital Asklepios…

Publié le 21/02/2018

L'engagement de MGI Coutier permettra à Frank & Pignard de sécuriser un volume de ventes important

CONTENUS SPONSORISÉS