Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 287.07 PTS
+0.85 %
6 249.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
4 946.35
+0.8 %
DAX PTS
15 459.75
+1.34 %
Dow Jones PTS
34 200.67
+0.48 %
14 041.91
+0.11 %
1.198
+0. %

Wall Street : tendance toujours incertaine après la purge

| Boursier | 976 | 5 par 1 internautes

La cote américaine reste incertaine ce vendredi, après la lourde sanction de la veille (-1,75% sur le DJIA et -3,52% sur le Nasdaq)...

Wall Street : tendance toujours incertaine après la purge
Credits Reuters

La cote américaine reste incertaine ce vendredi, après la lourde sanction de la veille (-1,75% sur le DJIA et -3,52% sur le Nasdaq). Les marchés restent sous pression sur des craintes liées essentiellement à l'inflation, alors que l'économie poursuit sa reprise. Le Dow Jones abandonne 0,79% à 31.154 pts, tandis que le S&P 500 s'affiche presque stable à 3.827 pts (-0,06%). Le Nasdaq tente tout de même un sursaut de 0,49% à 13.183 pts. Le baril de brut WTI retombe de 1,8% sur le Nymex à 62,4$. L'indice dollar grimpe de 0,5% face à un panier de devises de référence. Le bitcoin cède 6% sur 24 heures sur Bitfinex à environ 47.700$.

Selon le rapport gouvernemental du jour, les revenus personnels des ménages américains pour le mois de janvier sont ressortis en augmentation de 10% en comparaison du mois antérieur, contre 9,4% de consensus. Les dépenses personnelles de consommation se sont améliorées quant à elles de 2,4% par rapport au mois précédent, contre 2,2% de consensus. L'indice des prix 'core PCE' a grimpé de 0,3% en comparaison du mois antérieur, contre 0,1% de consensus.

La balance du commerce international de biens pour janvier, qui vient aussi d'être publiée, est ressortie déficitaire de 83,7 milliards, contre 83 milliards de consensus et 83,2 milliards pour la lecture révisée de la période antérieure.

Les stocks de grossistes du mois de janvier, en lecture avancée, ont progressé de 1,3% par rapport au mois de décembre 2020, contre 0,3% de consensus.

L'indice manufacturier PMI de Chicago du mois de février 2021 est ressorti à 59,5, contre un consensus de 61 et un niveau de 63,8 pour le mois antérieur. Il reste tout de même largement supérieur à la barre des 50, ce qui indique une franche expansion de l'activité.

L'indice final du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de février est ressorti à 76,8, contre un consensus de marché de 76,4 et un niveau antérieur de 76,2 (lecture préliminaire de février).

Hier, les places boursières avaient corrigé avec la remontée des rendements obligataires. Les valeurs technologiques étaient tout particulièrement sanctionnées. Les opérateurs prenaient aussi connaissance de la nouvelle estimation du PIB américain du quatrième trimestre, qui a progressé sur un rythme de 4,1%, niveau proche des attentes du consensus (+4,2%), contre une précédente estimation de 4%. Il s'agissait de la seconde des trois estimations du PIB trimestriel américain. Rappelons que la croissance américaine avait atteint un record de plus de 33% sur le troisième trimestre 2020, après un plongeon expliqué par la crise sanitaire. L'indice de prix rattaché au PIB a grimpé sur un rythme de 2,1% au quatrième trimestre, contre 2% de consensus.

Sur le front sanitaire, le déploiement des vaccins se poursuit. Selon l'Université Johns Hopkins ce jour, le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus dans le monde depuis le début de la pandémie ressort à plus de 113 millions, dont 28,4 millions aux USA. Le virus a fait 2,51 millions de morts dans le monde et 508.314 aux Etats-Unis.

Dans l'actualité des entreprises cotées à Wall Street ce vendredi, Foot Locker, Fluor, Cinemark et E.W. Scripps annonceront notamment leurs derniers résultats.

Les valeurs

Salesforce.com (-5%) a dévoilé hier soir un objectif de bénéfice annuel quelque peu décevant. Les opérateurs s'inquiètent par ailleurs du rachat pour 27,7 milliards de dollars de l'application de messagerie professionnelle Slack, jugé trop coûteux par certains spécialistes. Pour le trimestre clos, Salesforce a réalisé un bpa ajusté de 1,48$, près du double du consensus. Les revenus sont ressortis à 5,82 milliards de dollars, en augmentation de 20% en glissement annuel. Le groupe rehausse sa guidance de revenus pour le premier trimestre entre 5,875 et 5,885 milliards. Il initie une guidance 2022 de marge opérationnelle GAAP de 0,2%, ainsi qu'une guidance non-GAAP de 17,7%.

HP (+4%) a publié hier soir pour son premier trimestre fiscal un bénéfice ajusté par action en croissance de 41% à 92 cents, contre 66 cents de consensus. Les revenus se sont établis à 15,6 milliards de dollars, en augmentation de 7%, contre 14,96 milliards de consensus.

Dell Technologies (+3%) a annoncé une flambée des ventes avec la forte demande PC. Sur le trimestre clos fin janvier, les revenus ont augmenté de 9% à 26,1 milliards de dollars, contre 24,5 milliards de consensus. Le bénéfice ajusté par action a représenté 2,70$, contre 2,14$ de consensus. Les revenus PC consommateurs ont grimpé de 19% à 3,8 milliards.

Beyond Meat (+2%), spécialiste des substituts de viande, demeure pénalisé par les mesures de confinement. Il a publié pour le trimestre clos une perte ajustée par action creusée à 34 cents. Néanmoins, le groupe a signé par ailleurs des accords d'approvisionnement avec deux géants de la restauration rapide, McDonald's et Yum! Brands, ce qui réconforte les opérateurs.

Airbnb (+8%). Le groupe a réalisé des revenus trimestriels de 859 millions de dollars, contre 740 millions de consensus. La perte nette sur le trimestre des fêtes est ressortie proche de 3,9 milliards de dollars, 11,24$ par titre, contre 1,34$ par action un an avant. Les dépenses de compensations en actions ont totalisé en effet 2,9 milliards. Les revenus ont décliné de 22%. Les réservations brutes ont baissé de 31% à 5,9 milliards, contre 5,2 milliards de consensus.

DoorDash (-3%), spécialiste de la livraison de repas, décroche à Wall Street. Le groupe table sur un ralentissement de son activité aux deuxième et troisième trimestres avec le retour progressif au mode de vie d'avant la pandémie grâce aux vaccinations. Au quatrième trimestre fiscal, DoorDash a vu ses ventes s'envoler de 226% à 970 millions de dollars, pour un Ebita ajusté de 94 millions de dollars, ce qui a amplement dépassé les attentes.

Foot Locker (-10%), le distributeur de chaussures de sport, décroche à Wall Street après avoir annoncé un déclin inattendu des revenus trimestriels, et malgré un profit quant à lui supérieur aux attentes. Sur le quatrième trimestre fiscal, le bénéfice net est ressorti à 123 millions de dollars et 1,17$ par titre, contre 134 millions un an avant. Le bpa ajusté a représenté 1,55$ contre 1,37$ de consensus. Les revenus ont reculé de 1,4% à 2,19 milliards, contre 2,29 milliards de consensus.

Fluor (-14%) a fait état pour l'exercice clos de nouvelles commandes de 9 milliards, terminant l'exercice avec un backlog de 25,6 milliards. La perte nette des opérations continues, pdg, est ressortie à 294 millions de dollars et 2,09$ par titre. Pour 2021, le groupe envisage un bpa ajusté allant de 50 à 80 cents.

Pfizer (-1%) / BioNTech (-1%). La FDA a autorisé la conservation et le transport du vaccin covid de Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech à des températures de congélateurs médicaux standard pour une période allant jusqu'à deux semaines, et non plus entre -80 et -60 degrés Celsius. Une étude britannique a pour sa part indiqué qu'une seule dose du vaccin réduisait considérablement le risque de transmission du virus.

Eli Lilly (stable), le laboratoire d'Indianapolis, précise que l'administration américaine lui a commandé au moins 100.000 doses de son traitement du covid par anticorps monoclonaux pour 210 millions de dollars, pour une livraison d'ici fin mars.

Regeneron (stable). L'Agence européenne du médicament (EMA) a annoncé qu'un traitement par combinaison d'anticorps élaboré par le laboratoire pouvait être utilisé pour traiter certains malades du covid.

AT&T (-1%), l'opérateur télécom américain, cède environ un tiers de sa participation dans DirecTV au fonds d'investissement TPG Capital dans le cadre d'une opération valorisant l'opérateur de télévision par satellite à 16,25 milliards de dollars, montant très inférieur aux 68 milliards déboursés par AT&T il y a moins de six ans.

Boeing (-1%). L'autorité de sécurité de l'aviation civile australienne a autorisé la reprise des vols du 737 MAX.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/04/2021

Les revenus locatifs du 1er trimestre 2021 de l'Immobilière Dassault ont atteint 6,6 millions d'euros, contre 5,3 millions un an auparavant. Cette hausse de 24,7% s’explique notamment par…

Publié le 16/04/2021

Conformément aux prévisions de Spineway, le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 s'inscrit dans la même tendance que la fin d'année 2020 et...

Publié le 16/04/2021

Focus Home Interactive a annoncé aujourd'hui l'évolution de sa gouvernance à la suite de l'Assemblée générale ordinaire et extraordinaire qui s'est tenue ce jour. L'Assemblée générale des…

Publié le 16/04/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du premier trimestre.GTTLe groupe spécialisée dans la conception de systèmes de confinement à membranes pour le…

Publié le 16/04/2021

Iliad a un nouveau Directeur Général Délégué...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne