Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 762.34 PTS
+1.51 %
5 690.5
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 435.09
+1.55 %
DAX PTS
12 114.36
+1.16 %
Dow Jones PTS
28 725.51
-1.71 %
10 971.22
-1.73 %
0.980
+0. %

Wall Street sous pression, avec la Chine et l'Empire State

| Boursier | 2196 | Aucun vote sur cette news

Wall Street, après sa vive hausse de fin de semaine dernière stimulée par les chiffres de l'inflation, souffle un peu avant bourse ce lundi...

Wall Street sous pression, avec la Chine et l'Empire State
Credits Reuters

Wall Street, après sa vive hausse de fin de semaine dernière stimulée par les chiffres de l'inflation, souffle un peu avant bourse ce lundi. Le S&P 500 perd ainsi 0,5%, le Dow Jones 0,5% également et le Nasdaq 0,2% en pré-séance. Le baril de brut WTI retombe de 5,3% à 87,2$ sur le Nymex, avec les craintes de ralentissement économique. L'once d'or rend 1,1% à 1.795$. L'indice dollar gagne 0,4% face à un panier de devises de référence. Le bitcoin se tasse dans la zone des 24.000$.

L'indice manufacturier régional de la Fed de New York, dit 'Empire State', s'est effondré en août 2022, ressortant négatif à -31,3, contre un consensus de +5. Cet indicateur signale donc une très forte contraction, inattendue, de l'activité manufacturière dans la région considérée. Le sous-indice des commandes nouvelles ressort lui aussi en territoire largement négatif. Celui des livraisons ne fait pas mieux. Il s'agit, selon Bloomberg, de la seconde plus forte baisse historique de l'indice Empire State.

L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders sera révélé à 16 heures (consensus FactSet 54). Christopher Waller, l'un des gouverneurs de la Fed, s'exprimera dans la journée.

Une rencontre au sommet entre Joe Biden et Xi Jinping serait envisagée en novembre, selon un rapport du Wall Street Journal. D'après le WSJ, le président chinois Xi pourrait donc rencontrer Biden, dans un contexte relativement tendu entre Pékin et Washington. La Chine en est aux premières étapes de la planification d'un voyage en Asie du Sud-Est pour Xi, marquant une reprise des voyages à l'étranger depuis janvier 2020. La réunion pourrait avoir lieu en marge du sommet du G20 de Bali les 15 et 16 novembre, ou de l'APEC de Bangkok deux jours plus tard. Ce voyage international reflèterait la confiance de Xi dans ses perspectives de prétendre à un troisième mandat en tant que chef du parti lors du congrès national prévu pour cet automne, présageant la reprise de la diplomatie à l'étranger. Cela pourrait également signaler le début d'un assouplissement significatif des restrictions de Covid sur les voyages internationaux... La période de quarantaine des hôtels pour les voyageurs entrants a été réduite à sept jours en juin contre 14 jours auparavant. Rappelons que Xi et Biden ont échangé au téléphone quelques jours avant la visite de Nancy Pelosi à Taïwan début août, et des rapports ultérieurs ont indiqué que Xi avait averti Biden de ne pas "jouer avec le feu".

Reuters a rapporté qu'une deuxième délégation américaine de haut niveau était arrivée à Taïwan dimanche avec l'intention de rencontrer la présidente Tsai Ing-wen, dans un contexte de tensions militaires persistantes après la visite plus tôt ce mois d'une autre délégation du Congrès américain. Bien qu'elles aient diminué, les manoeuvres militaires chinoises autour de Taïwan se poursuivent. Tsai a estimé que la visite américaine démontrait une nouvelle fois le soutien US à Taïwan, tandis que Pékin a jugé pour sa part qu'elle montrait que les Etats-Unis ne voulaient pas voir de stabilité dans le détroit de Taïwan et alimentaient une confrontation en interférant dans les affaires chinoises... La représentation américaine à Taipei est menée par le sénateur Ed Markey, accompagné de quatre autres parlementaires, dans le cadre d'une tournée dans la région indo-pacifique. Il s'agit donc de la deuxième visite de représentants américains sur l'île, après celle de Nancy Pelosi en début de mois.

La Banque centrale chinoise a abaissé ce matin de manière inattendue ses taux d'intérêt directeurs, alors qu'elle intensifie son soutien à une économie affectée par les restrictions liées au Covid et un ralentissement de l'immobilier qui s'aggrave. La PBOC a ainsi réduit le taux sur ses prêts à un an de 10 points de base à 2,75% ainsi que le taux de prise en pension à 7 jours, ce dernier passant ainsi de 2,1 à 2%. Cette baisse de taux est intervenue juste avant que des données officielles montrent que les prix des maisons avaient à nouveau chuté en juillet, tandis que la production industrielle et les ventes au détail sont ressortis plus faibles que prévu, illustrant l'ampleur du ralentissement de la deuxième économie mondiale. En outre, la demande de prêts a nettement diminué le mois passé, l'augmentation totale des nouveaux crédits étant la plus lente depuis au moins 2017, les entreprises et les ménages ayant réduit leurs emprunts.

Demain mardi, les opérateurs US suivront les chiffres des mises en chantier de logements et permis de construire, ainsi que la production industrielle américaine. Mercredi, les ventes US de détail, les stocks des entreprises, le rapport du Département à l'Energie sur les stocks pétroliers hebdomadaires domestiques, ainsi que les Minutes de la Fed, seront à suivre. Jeudi, les inscriptions au chômage, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie, les reventes de logements existants et l'indice des indicateurs avancés, seront au programme. Esther George et Neel Kashkari de la Fed interviendront durant la journée.

Les minutes du FOMC de juillet devraient attirer une certaine attention, bien que la réunion monétaire ait eu lieu avant la publication d'un indice des prix à la consommation marquant un fléchissement de l'inflation à 8,5% en juillet, en glissement annuel (9,1% en juin), et celle d'un indice des prix à la production en repli inattendu de 0,5% sur le même mois, en comparaison de juin (soit +9,8% pour le PPI en glissement annuel).

Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'une hausse de taux de 50 points de base le 21 septembre à l'issue de la prochaine réunion FOMC, entre 2,75% et 3% sur les fed funds, est de 57,5% désormais, contre 42,5% de chances d'un nouveau mouvement de 75 points de base à la hausse. Le même outil montre une probabilité de 42,4% d'une fourchette de taux de 3,5 à 3,75% en fin d'année (14 décembre), contre une probabilité de 35,5% d'une fourchette allant de 3,25 à 3,5%.

Les valeurs

Kohl's pourrait souffrir à Wall Street ce jour, alors que le fonds activiste Starboard Value, qui avait proposé de racheter l'enseigne de grands magasins pour 9 milliards de dollars en janvier, a réduit sa participation de plus de 80% au deuxième trimestre. Starboard a déclaré ainsi avoir vendu 2,8 millions de titres Kohl's durant le trimestre, conservant seulement un peu plus de 535 000 titres à fin juin 2022. Acacia Research, entité de Starboard, avait proposé de racheter le détaillant pour 64$ par titre en janvier. Kohl's avait repoussé cette proposition.

Li Auto. La plus grosse capitalisation à publier aujourd'hui ses résultats financiers à Wall Street est chinoise. Li Auto, concepteur de véhicules électriques, a déçu sur son deuxième trimestre et décroche avant bourse sur la place américaine. Le groupe a en effet creusé ses pertes, malgré la croissance des revenus. Les recettes totales trimestrielles ont été de 1,3 milliard de dollars, avec les livraisons de 28 687 véhicules. La marge brute a atteint 21,5%. Les ventes en yuans ont augmenté de 73% en glissement annuel, mais reculé séquentiellement de 9%. La perte des opérations a représenté 146 millions de dollars, pratiquement deux fois plus lourde qu'un an avant, et plus que doublée en comparaison du trimestre antérieur. La perte ajustée est aussi gonflée de 43% en glissement annuel. La perte nette atteint 96 millions de dollars, près du triple de l'an dernier.

Alphabet. YouTube va lancer une "boutique de chaînes" pour les services de streaming, indique le Wall Street Journal. Des personnes proches des discussions récentes ont déclaré au WSJ que YouTube discutait à nouveau avec des sociétés de divertissement pour garantir leur participation à la plateforme, ce qui permettrait aux utilisateurs de choisir des services de streaming vidéo à la carte. L'offre pourrait être proposée dès l'automne.

DoorDash. Les livreurs du groupe livreront pour Facebook (Meta), croit savoir le Wall Street Journal. Une personne familière avec le plan a déclaré au WSJ que le nouveau partenariat, qui permet à DoorDash de livrer des produits achetés sur Facebook Marketplace, est considéré par Meta comme un moyen d'inciter davantage de personnes - en particulier les jeunes consommateurs - à utiliser Facebook, tandis que DoorDash l'utiliserait comme un moyen de s'étendre au-delà de la simple livraison de nourriture.

Moderna annonce que l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) au Royaume-Uni a accordé une autorisation conditionnelle pour l'utilisation du vaccin de rappel Covid-19 ARNm-1273.214 (Spikevax Bivalent Original/Omicron) pour l'immunisation active afin de prévenir le Covid-19 causé par le SRAS-CoV-2 chez les personnes de 18 ans et plus. Spikevax Bivalent Original/Omicron est un vaccin bivalent de nouvelle génération qui contient l'ARNm-1273 (Spikevax) et un vaccin candidat ciblant le variant Omicron (BA.1).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/09/2022

Après l'onde de choc Apple hier jeudi (-2,84% sur le Nasdaq, -1,54% sur le DJIA et -4,9% pour Apple), la cote américaine reste pour l'heure incertaine...

Publié le 30/09/2022

Après l'onde de choc Apple hier jeudi (-2,84% sur le Nasdaq, -1,54% sur le DJIA et -4,9% pour Apple), la cote américaine reste pour l'heure incertaine...

Publié le 30/09/2022

Après l'onde de choc Apple hier jeudi (-2,84% sur le Nasdaq, -1,54% sur le DJIA et -4,9% pour Apple), la cote américaine reste pour l'heure incertaine...

Publié le 29/09/2022

Wall Street a connu une séance délicate ce jeudi, plombé par la chute d'Apple (-4,9%) et par les craintes de récession qui prennent de l'ampleur, dans...

Publié le 29/09/2022

Wall Street dévisse ce jeudi, plombé par la chute d'Apple et les craintes de récession, dans un contexte de durcissement monétaire résolu...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/09/2022

Au cours du premier semestre 2022, Prologue, société technologique de croissance spécialisée dans les domaines du logiciel, des services informatiques et de la formation, a enregistré une très…

Publié le 30/09/2022

Theradiag a annoncé la désignation du cabinet Crowe HAF par le conseil d’administration de la société en qualité d’expert indépendant dans le cadre du projet d’offre publique d’achat…

Publié le 30/09/2022

Lors de la dernière Assemblée générale mixte annuelle, les actionnaires du Groupe LDLC ont approuvé la proposition de versement d'un dividende de 2 euros par action au titre de l'exercice…

Publié le 30/09/2022

ArganLa foncière spécialisée dans le développement et la location de plateformes logistiques dévoilera son chiffre d'affaires du troisième trimestreKaufman and BroadLe groupe immobilier publiera…

Publié le 30/09/2022

Slawomir Krupa, directeur général adjoint en charge des activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs de Société Générale, a été proposé par le conseil…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former en bourse

Nos webinaires d'octobre sont en ligne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE