Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 170.12 PTS
-0.04 %
7 181.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
5 557.49
+0.49 %
DAX PTS
15 809.72
+0.24 %
Dow Jones PTS
35 028.65
-0.96 %
15 047.84
-1.07 %
1.136
+0.2 %

Wall Street : sommet historique pour le S&P 500 !

| Boursier | 460 | Aucun vote sur cette news

Wall Street progresse plus nettement ce lundi, le DJIA s'adjugeant 0,48% à 36...

Wall Street : sommet historique pour le S&P 500 !
Credits Reuters

Wall Street progresse plus nettement ce lundi, le DJIA s'adjugeant 0,48% à 36.123 pts et le S&P 500 0,88% à 4.767 pts, contre un gain de 1,05% sur le Nasdaq à 15.817 pts. Le S&P évolue ainsi sur ses sommets, alors que le Dow et le Nasdaq se rapprochent inexorablement de leurs pics historiques. Le baril de brut WTI se redresse de 2% à 75,3$ sur le Nymex. L'once d'or grappille 0,1% à 1.814$. L'indice dollar avance de 0,1% face à un panier de devises. Le bitcoin prend 3,1% sur les 51.000$.

L'indice manufacturier régional de la Fed de Dallas pour le mois de décembre 2021 est ressorti à 8,1, contre un consensus FactSet de 13,8 et un niveau de 11,8 un mois avant, ce qui traduit un ralentissement assez prononcé de l'expansion.

Demain mardi, les opérateurs suivront les indices des prix de l'immobilier S&P Case-Shiller et FHFA (Federal Housing Finance Agency) pour octobre, ainsi que l'indice manufacturier de la Fed de Richmond pour décembre.

Mercredi, la journée sera marquée par la balance du commerce international de biens, les promesses de ventes de logements, l'indice de confiance des investisseurs de State Street et le rapport hebdomadaire du Département à l'Énergie sur les stocks pétroliers domestiques.

Jeudi, les investisseurs pourront suivre les inscriptions hebdomadaires au chômage et l'indice PMI de Chicago.

Les nouvelles infections au Covid-19 ont dépassé les 197 000 aux États-Unis la veille de Noël et ont augmenté de 65% au cours des quinze derniers jours, bien que les hospitalisations n'aient augmenté que de 10% en comparaison et restent bien en deçà des vagues précédentes, note le New York Times. Ces chiffres accréditent la thèse d'un variant Omicron certes extrêmement contagieux, mais moins virulent que ses tristes prédécesseurs.

Une étude britannique préliminaire a montré que les personnes infectées par le variant Omicron étaient 50 à 70% moins susceptibles de se retrouver à l'hôpital en comparaison du Delta, indique CNBC. Cependant, les responsables de la santé mettent en garde contre tout faux espoir, alors qu'Omicron semble être plus doux, mais qu'un volume d'infections très élevé, qu'un taux de vaccination américain de seulement 62% et que des pénuries de personnel pourraient encore voir les hôpitaux submergés. Cette dynamique se joue au Royaume-Uni, où les hospitalisations à Londres ont augmenté de 92% par rapport à la semaine précédente. Le Premier ministre Boris Johnson décidera ce lundi s'il faut resserrer les restrictions à temps pour le réveillon du Jour de l'An, mais il pourrait choisir de s'appuyer sur des orientations plutôt que sur de nouvelles lois, relate The Times. Plusieurs pays d'Europe ont mis en place des restrictions de distanciation sociale, mais beaucoup résistent jusqu'à présent aux confinements économiquement destructeurs.

Aux USA, le Dr Anthony Fauci a mis en garde face au volume très important des nouvelles infections, et malgré les symptômes apparemment bénins du nouveau variant. Il suggère que la vague d'infections va s'accentuer, avant un apaisement en 2022. En attendant, il avertit du risque de "complaisance" face au nouveau variant.

Les États-Unis marquent une pause concernant les traitements Regeneron et Eli Lilly, jugés inefficaces contre Omicron.

Les compagnies aériennes américaines ont annulé hier, pour le troisième jour d'affilée, environ un millier de vols. Les transporteurs aériens ont annulé dimanche plus de 1 000 vols intérieurs et internationaux, plus que le jour de Noël, selon des données du site de suivi des vols FlightAware.com. La propagation du variant Omicron bouleverse les plans de voyage de vacances, car les exigences d'isolement obligent davantage de pilotes et de membres d'équipage à se mettre en quarantaine. Selon FlightAware, la série de jours d'annulations massives s'est donc poursuivie.

Les groupes de l'industrie du transport aérien ont demandé aux CDC de réduire le temps d'isolement des employés vaccinés infectés à cinq au lieu de 10 jours après le retour d'un test négatif. La semaine dernière, les CDC ont recommandé de réduire ce temps d'isolement à cinq jours pour certains travailleurs de la santé et fait face à des pressions pour ajuster les directives plus largement, alors que les industries sont confrontées à des pénuries de personnel en raison d'infections croissantes qui forcent davantage de personnes à l'isolement. La disponibilité de tests rapides antigéniques et de traitements renforce les arguments en faveur d'une période d'isolement plus courte.

Les valeurs

American Airlines (-2%), Delta Air (-1%), United Airlines (-1%) ou Southwest (-1%) sont donc à suivre dans ce contexte. Dans le même esprit, Royal Caribbean (-2%), Carnival (-2%) et les autres géants de la croisière pourraient souffrir, alors que trois bateaux au moins ont été contraints de faire demi-tour ce week-end suite à des infections Covid-19 parmi les passagers.

FactSet (+1%), un fournisseur mondial d'informations financières intégrées et d'applications analytiques, a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord définitif pour l'acquisition de CUSIP Global Services (CGS) auprès de S&P Global pour 1,925 milliard de dollars en cash. FactSet s'attend également à recevoir un avantage fiscal estimé à environ 200 millions de dollars dans le cadre de la transaction. L'acquisition étendra considérablement le rôle essentiel de FactSet sur les marchés financiers mondiaux, faisant progresser sa stratégie de données ouvertes.

Pfizer (+1%) demeure sous surveillance. La Corée du Sud vient d'approuver en urgence le traitement antiviral contre le covid du laboratoire américain, déjà validé il y a quelques jours par la FDA.

Merck (+1%). Une commission du ministère de la Santé japonais a recommandé d'approuver la pilule antivirale Covid-19 de l'Américain, elle aussi récemment acceptée par la Food & Drug Administration américaine.

Baidu (+1%). La coentreprise du géant chinois de l'Internet avec le constructeur automobile Geely commencerait la production en série de ses premiers véhicules électriques robots dès 2023.

GoDaddy (+8%) flambe à Wall Street, alors que l'investisseur activiste Starboard Value a acquis une participation de 6,5% au capital du fournisseur de services Internet pour un montant voisin de 800 millions de dollars. Starboard estime le titre GoDaddy sous-évalué, et juge qu'il s'agit d'une opportunité attractive d'investissement. Selon le Wall Street Journal, Starboard prévoit de pousser l'entreprise à améliorer ses performances. GoDaddy, basé en Arizona, a connu une augmentation du trafic en ligne alors que bon nombre d'entreprises se sont tournées vers les opérations numériques en raison de la pandémie.

Microsoft (+2%) ne participera pas physiquement au salon Consumer Electronics Show de Las Vegas début janvier, venant gonfler la liste des firmes préférant ne pas faire le déplacement du fait de la pandémie. Amazon, Twitter, Pinterest ou Meta ont aussi passé leurs tours.

Apple (+1%). L'agence néerlandaise de concurrence a estimé que le groupe de Cupertino avait enfreint les règles antitrust, et lui a ordonné de modifier les politiques de paiement de l'App Store.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/01/2022

Le niveau de prises de commandes d'Alstom pour les neufs premiers mois de 2021/2022 a atteint 14,3 milliards d'euros en hausse de 47% comparé au proforma de l'année dernière, avec une prise de…

Publié le 20/01/2022

Air Liquide investira environ 3 500 millions de roupies (40 millions d'euros) dans une nouvelle unité de séparation des gaz de l'air (ASU) dédiée à...

Publié le 20/01/2022

Energisme, éditeur de logiciels spécialisés dans la performance énergétique et la valorisation des données, annonce la mise en place d'un financement...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne