5 366.15 PTS
+0.48 %
5 364.00
+0.55 %
SBF 120 PTS
4 270.60
+0.45 %
DAX PTS
13 167.54
+0.83 %
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+1.11 %
Nikkei PTS
22 416.48
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street se rapproche de ses sommets historiques

| Boursier | 116 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine repart à l'assaut de ses sommets historiques ce vendredi soir, malgré les chiffres globalement décevants de l'emploi américain...

Wall Street se rapproche de ses sommets historiques
Credits Reuters

La cote américaine repart à l'assaut de ses sommets historiques ce vendredi soir, malgré les chiffres globalement décevants de l'emploi américain. Le DJIA repasse la barre des 22.000 pts, sur un gain de 0,40% désormais à 22.034 pts, alors que le Nasdaq prend 0,19% à 6.441 pts. Le S&P500 avance de 0,35% à 2.480 pts.

ECO ET DEVISES

D'après le Département américain au travail ce vendredi, les créations d'emplois non-agricoles aux États-Unis pour le mois d'août 2017 sont ressorties au nombre de 156.000, contre un consensus de place logé à 180.000. Le taux de chômage s'est élevé à 4,4%, alors qu'il était attendu à 4,3%. Les créations d'emplois dans le secteur privé sont évaluées à 165.000 en août, alors que le consensus était de 180.000.
Le Département américain au travail souligne que "l'ouragan Harvey n'a pas eu d'effet discernable sur l'emploi ou les données de l'emploi pour le mois d'août". Les données d'étude ont été collectées avant l'ouragan.
Le taux de participation à la force de travail est ressorti à 62,9%, inchangé en août et sans grande évolution sur un an. Le ratio emploi sur population, à 60,1%, affiche également peu d'évolution, que ce soit sur un mois ou un an.

Par ailleurs, les créations de postes précédemment dévoilées pour les mois de juin et juillet ont été révisées en baisse. Selon les nouvelles évaluations dévoilées ce jour, les créations de juillet ont été de 189.000, contre 209.000 précédemment annoncé. Les création de juin ont été revues à 210.000, contre 231.000 auparavant estimé.

L'indice Markit PMI manufacturier final aux États-Unis, pour le mois d'août 2017, s'est établi à 52,8 contre un consensus de place de 52,5... L'indice ISM manufacturier américain du mois d'août 2017 est pour sa part ressorti à 58,8, largement supérieur au consensus de place, qui était de 56,6. L'indice publié aujourd'hui traduit une accélération de l'expansion de l'industrie manufacturière américaine.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les dépenses de construction du mois de juillet 2017 ont décliné de 0,6% en comparaison du mois antérieur, contre +0,6% de consensus de place et -1,4% pour la lecture révisée du mois de juin 2017. En glissement annuel, toutefois, les dépenses de construction du mois de juillet 2017 augmentent de 1,8%.

L'indice - final - du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois d'août 2017 est ressorti à 96,8, contre un consensus de place de 97,4.
L'euro revient à 1,1860/$ entre banques, tandis que le pétrole se cale sur les 52,50$ le Brent.

LES VALEURS

Amazon (stable) entend lancer son service 'Prime Now' de livraison en une et deux heures au Canada. Le détaillant en ligne américain prévoit ce lancement plus tard dans l'année.

Barnes & Noble (-2,6%) a démenti les rumeurs de discussions en vue d'une possible cession... Le titre avait flambé hier soir de 7% à Wall Street. 'DealReporter' évoquait en effet de potentielles négociations du groupe. Les noms d'Apollo Global ou de Platinum Equity avaient circulé. Il n'en serait donc rien, si l'on en croit le principal intéressé.

Hewlett Packard Enterprise (stable). Le groupe a finalisé la scission de ses activités dédiées aux logiciels d'entreprises. HP Enterprise entend ainsi se concentrer sur les très prometteurs services 'cloud' et tourner la page de l'acquisition douloureuse d'Autonomy, datant de 2011.

Tenet Healthcare (+3%) fait le ménage au sein de sa direction. Le groupe remplace ainsi son directeur général Trevor Fetter, ainsi que plusieurs de ses administrateurs. Le géant hospitalier réagit aux pression de l'activiste Glenview Capital Management, qui possède désormais pratiquement 18% du capital. L'actuel CEO quittera le groupe en mars.

Palo Alto Networks (+10%). Le groupe a largement dépassé le consensus de bpa sur le trimestre clos, affichant pour cette période un bénéfice ajusté de 92 cents par titre. L'acteur du marché des logiciels de cybersécurité a également dépassé les attentes en termes de revenus. Dans un autre registre, le groupe annonce le départ programmé de son directeur financier Steffan Tomlinson. La recherche du successeur est lancée.

Lululemon (+7%). Le concepteur de vêtements de yoga a réalisé un bénéfice trimestriel par action de 39 cents sur une base ajustée, ce qui dépasse le consensus. Les revenus sont meilleurs que prévu, tout comme la croissance à comparable. Le groupe reste confiant et dope ses prévisions annuelles.

Tech Data (-21%). Le distributeur américain de produits technologiques a raté le consensus de profit. Pour le second trimestre, le bénéfice net est ressorti à 48 M$ et 1,24$ par titre, contre 50 M$ un an avant. Le bpa ajusté s'est élevé à 1,74$, contre 2,06$ de consensus. Les revenus ont atteint 8,9 Mds$. Le bpa du troisième trimestre est attendu entre 1,84 et 2,04$, contre 2,2$ de consensus.

Ford Motor (+3%), le constructeur automobile du Michigan, annonce des ventes unitaires domestiques de véhicules légers en repli de 2,1% en glissement annuel, pour le mois d'août 2017. Les analystes s'attendaient à pire, le consensus étant de -3,4%.

General Motors (+3%), de son côté, a réalisé une croissance domestique de +7,5% en août en termes de ventes unitaires (environ 276 K), alors que le consensus était d'environ +4% en glissement annuel.

Fiat Chrysler Automobiles (+5%), enfin, a vu ses ventes unitaires américaines décliner d'environ 11% en août à 176 milliers de véhicules, contre près de 197 K en août 2016.

Apple (stable). L'événement produit d'Apple du 12 septembre reste impatiemment attendu... Il se tiendra au 'Steve Jobs Theater' et permettra l'inauguration de la salle de conférence de l'Apple Park, nouveau campus du groupe californien à la pomme. Pour fêter les 10 ans de l'iPhone, Apple devrait très probablement présenter l'iPhone 8, un modèle attendu haut de gamme, ainsi que d'autres nouveautés...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Lors de la conférence annuelle de la RSNA 2017La toute dernière technologie offre de nouvelles modalités d'imagerie avec des vitesses et des...

Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

CONTENUS SPONSORISÉS