En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 059.09 PTS
-
5 057.00
-
SBF 120 PTS
4 048.34
-
DAX PTS
11 325.44
-
Dowjones PTS
25 387.18
-2.32 %
6 829.10
-2.98 %
1.124
+0.21 %

Wall Street : sans tendance, sur les sommets

| Boursier | 216 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA perd actuellement 0,31% à 26.044 pts, le Nasdaq se gagne encore 0,12% à 8.119 pts, et le S&P500 fléchit de 0,19% à 2.908 pts...

Wall Street : sans tendance, sur les sommets
Credits Reuters

Après avoir une nouvelle fois enregistré de nouveaux records hier, Wall Street calme le jeu ce jeudi soir à trois heures de la clôture. Après avoir salué ces derniers jours les données macroéconomiques américaines solides (confiance, PIB...), l'accord commercial avec le Mexique et les espoirs entourant les négociations avec le Canada, les opérateurs se montrent un peu plus prudents aujourd'hui, alors que les relations entre les Etats-Unis et la Chine restent tendues. Le DJIA perd actuellement 0,31% à 26.044 pts, le Nasdaq se gagne encore 0,12% à 8.119 pts, et le S&P500 fléchit de 0,19% à 2.908 pts.

Le Président américain Donald Trump et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont fait part de leur relatif optimisme concernant l'issue des discussions relatives à la renégociation de l'Alena (Accord de libre-échange nord-américain). Lors d'une conférence de presse dans l'Ontario, Trudeau a jugé qu'un accord pourrait être conclu d'ici demain, même si "cela dépendra si c'est un bon accord pour le Canada". Trump a de son côté affirmé que les négociations étaient probablement sur la bonne voie, le Canada désirant prendre part à l'accord. "Les choses se passent très bien", a lancé Trump aux journalistes à la Maison Blanche.

On avait quelque peu oublié le conflit sino-américain ces derniers jours. Il faut dire que la dernière session de négociations entre Washington et Pékin, qui n'impliquait que des responsables secondaires, n'avait pas donné de résultat particulier. Etats-Unis et Chine se sont déjà infligés des taxes supplémentaires réciproques portant sur un montant d'environ 50 milliards de dollars de produits importés. La prochaine échéance est celle du 5 septembre. Il s'agit du délai pour les commentaires publics concernant le projet de l'administration Trump de taxer encore 200 Mds$ d'importations chinoises supplémentaires. Une telle mesure, qui prendrait effet le mois prochain, provoquerait évidemment des représailles rapides de la Chine. Trump avait précédemment affirmé qu'il était prêt à taxer la quasi-totalité (plus de 500 Mds$) des importations chinoises si nécessaire...

Les revenus personnels et les dépenses des ménages américains sont ressortis conformes aux attentes de marché pour le mois de juillet 2018. Les revenus ont augmenté ainsi de 0,3% en comparaison du mois antérieur, alors que les dépenses de consommation se sont appréciées de 0,4%. Un mois auparavant, revenus et dépenses s'étaient améliorés de 0,4%. L'indice des prix 'core PCE' rattaché aux dépenses a progressé de 0,2% par rapport au mois antérieur et de 2% en glissement annuel.

Le Département US au Travail a annoncé des inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage en hausse de 3.000 sur un rythme ajusté des variations saisonnières, à 213.000 pour la semaine close au 25 août. Le consensus tablait sur 215.000.

VALEURS A SUIVRE

Salesforce.com (-2%) a publié ses résultats du second trimestre. Les bénéfices sont de 299 M$ (0,39$ par action), contre 46 M$ (0,06$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,71$. Les revenus s'élèvent à 3,28 Mds$, contre 2,58 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,47$, pour des revenus de 3,2 Mds$. Sur le T3, le groupe vise un bpa entre 0,49$ et 0,50$, pour des revenus entre 3,355 et 3,365 Mds$. Sur l'exercice, le bpa est désormais attendu entre 2,50 et 2,52$ (contre une précédente fourchette de 2,29/2,31$), pour des revenus logés entre 13,125 et 13,175 Mds$ (précédente fourchette de 13,075/13,125 Mds$).

Dollar General (-1%), détaillant américain discount, a annoncé ses résultats du second trimestre. Les profits sont de 407 M$ (1,52$ par action), contre 295 M$ (1,08$ par action) un an avant. Le ventes montent de 10,6% à 6,4 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,49$, pour des ventes de 6,4 Mds$. A magasins comparables, les ventes progressent de 3,7%, contre 2,8% de consensus.

Ciena (+15%) a dévoilé ses comptes du troisième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 50,8 M$ (0,34$ par action), contre 60 M$ (0,39$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,48$. Les revenus s'élèvent à 818,8 M$, contre 728,7 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,36$, pour des revenus de 792 M$.

Guess (+14%) a publié ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 25,5 M$ (0,31$ par action), contre 15,2 M$ (0,18$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,36$. Les revenus montent de 14% à 646 M$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,36$, pour des revenus de 651 M$. Sur l'exercice, le groupe vise un bpa entre 0,94 et 1,03$.

Abercrombie & Fitch (-15%) a publié ses comptes du second trimestre. La perte nette ressort à 3,85 M$ (0,06$ par action), contre une perte de 15,49 M$ (0,23$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,06$, contre une perte par action de 0,16$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 842,4 M$, contre 779,3 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action de 0,04$, pour des revenus de 845 M$. A magasins comparables, les ventes grimpent de 3% (+4% pour Hollister et +2% pour Abercrombie), contre 3,6% de consensus. Sur l'exercice, le groupe vise des ventes "comparables" en hausse de 2 à 4%.

Electronic Arts (-8%). Le géant du jeu vidéo décroche ce jour à Wall Street, après une révision en baisse des prévisions de résultats, et suite au report annoncé de la sortie de son très attendu FPS 'Battlefield V', qui sera finalement commercialisé avec un mois de retard, le 20 novembre 2018. Le groupe envisage désormais des commandes nettes de 5,2 Mds$ pour l'exercice fiscal 2019 clos en mars, contre 5,5 Mds$ précédemment. Le groupe évalue encore l'impact sur la guidance GAAP de l'exercice.

Amazon (+1%), le détaillant en ligne américain, reste surveillé. Au jeu de la plus grosse capitalisation boursière, le groupe de Jeff Bezos tente de rattraper Apple qui a tout récemment franchi le cap des 1.000 milliards de dollars à Wall Street. Amazon pèse 980 environ milliards de dollars désormais. Il suffirait donc d'une hausse de 2% pour parvenir au nirvana. Le titre avait profité hier d'un conseil favorable de Morgan Stanley assorti d'un objectif de cours de 2.500$.

Apple (stable) a confirmé pour sa part l'acquisition d'Akonia Holographics LLC, une start-up du Colorado spécialisée dans les lentilles pour lunettes de réalité augmentée. Akonia a été créée il y a six ans à Longmont par des spécialistes de l'holographie. Le montant de cette opération n'a pas été divulgué, Apple s'étant contenté de confirmer la transaction. L'agence 'Reuters', citant une source, estime que l'opération a eu lieu au 1er semestre. Les grands groupes technologiques cherchent à transposer la technologie AR sur des lunettes à verres transparents et portables en extérieur, ajoute Reuters. L'agence Bloomberg ajoute qu'Apple, cherchant un produit de rupture pour succéder à son iPhone, se préparerait à livrer dès 2020 un casque ou un dispositif AR. "La technologie 'HoloMirror' d'Akonia est conçue pour projeter des images en couleur sur des lentilles en verre transparent de réalité augmentée ou des casques", note Bloomberg, qui juge que cette capacité cadrerait avec les efforts du géant américain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/11/2018

LafargeHolcim accélère son désendettement. La transaction s'effectue sur une valeur d'entreprise de 1,75 milliard de dollars, sur une base 100%...

Publié le 12/11/2018

Sur les 9 premiers mois de l'année 2018, les tonnages vendus restent stables...

Publié le 12/11/2018

Cette étape cruciale franchie par ASIT Biotech a permis de lancer les derniers développements précliniques requis par les autorités avant d'initier un essai clinique...

Publié le 12/11/2018

Au 1er trimestre de son exercice 2018-2019 (période du 1er juillet au 30 septembre 2018), OL Groupe dégage un total des produits d'activités de...

Publié le 12/11/2018

Delta Drone a participé de manière innovante à la sécurité du premier Forum de la Paix à Paris...