5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : S&P500 au sommet, Alphabet plombe le Nasdaq

| Boursier | 118 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA gagne actuellement 0,49% à 21.619 pts, le Nasdaq recule de 0,05%, plombé par Alphabet, à 6.408 pts, et le S&P500 monte de 0,34%, sur de nouveaux sommets, à 2.478 pts...

Wall Street : S&P500 au sommet, Alphabet plombe le Nasdaq
Credits Reuters

Wall Street s'affiche en ordre dispersé ce mardi. La saison des résultats se poursuit aux Etats-Unis, avec notamment McDonald's, General Motors, Caterpillar ou encore Alphabet (Google) dont le titre chute de plus de 3% après une publication trimestrielle plombée par une charge liée à une amende de la Commission Européenne sur la période. Texas Instruments et AMD publieront quant à eux ce soir, après la clôture.

Sur le front économique US, les investisseurs ont pris connaissance aujourd'hui d'un indice FHFA des prix de l'immobilier et d'un indice S&P Case-Shiller des prix de l'immobilier sous les attentes, mais également d'un indice de confiance des consommateurs (Conference Board) et d'un indice manufacturier de la Fed de Richmond plus solides que prévu.

Rappelons par ailleurs que la réunion FOMC de la Fed débute ce mardi outre-Atlantique. Le communiqué monétaire sera comme d'habitude publié demain soir. L'outil FedWatch du CME affiche une probabilité de statu quo de près de 97%. Les financiers pensent ainsi que la Fed annoncera en septembre le lancement du processus de réduction de son bilan. Aucune conférence de présentation n'est programmée par la suite...

Le DJIA gagne actuellement 0,49% à 21.619 pts, le Nasdaq recule de 0,05%, plombé par Alphabet, à 6.408 pts, et le S&P500 monte de 0,34%, sur de nouveaux sommets, à 2.478 pts.

Du côté du pétrole, le baril WTI remonte au-dessus des 47,2$.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de juillet 2017 est ressorti à 14 pts, contre 8 de consensus de place et 11 pour la lecture du mois antérieur.

L'indice de confiance des consommateurs américains (Conference Board) pour le mois de juillet 2017 est ressorti à 121,1, contre un consensus de place de 117 et un niveau révisé (en baisse) de 116 en juin.

L'indice FHFA (Federal Housing Finance Agency) des prix des maisons aux Etats-Unis pour le mois de mai 2017 s'affiche en croissance de +0,4% en comparaison du mois antérieur, contre +0,6% de consensus de place et +0,7% un mois avant. En glissement annuel, l'indice du mois de mai traduit une progression de +6,9%.

L'indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix américains des maisons pour le mois de mai 2017 est ressorti en croissance de +0,1% en comparaison du mois antérieur (indice '20-City' des 20 principales zones métropolitaines, ajusté des variations saisonnières), contre un consensus de place de +0,3%. L'indice hors ajustements saisonniers a grimpé de +0,8% en comparaison du mois antérieur. Enfin, l'indice '20-City' hors ajustements a augmenté de +5,7% en glissement annuel, contre +5,8% de consensus.

VALEURS A SUIVRE

Alphabet (-3%) publie ses résultats du second trimestre. Les revenus sont de 26,01 Mds$, contre 21,5 Mds$ un an avant. Les bénéfices s'élèvent à 3,52 Mds$, contre 4,88 Mds$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort ainsi à 5,01$, contre 7$ sur la même période de l'exercice précédent. Le groupe précise que ses résultats du second trimestre ont été négativement impactés par une amende de la commission européenne (CE) de 2,7 Mds$. Le 27 juin dernier, la maison mère de Google a en effet été condamné par la CE à verser 2,424 milliards d'euros pour avoir violé les règles de concurrence de l'Union européenne en profitant de sa position dominante dans les moteurs de recherche pour favoriser son propre service de comparaison de prix. En base ajustée, le bpa s'affiche à 8,90$, contre 8,42$ il y a un an. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 4,44$, un bpa ajusté de 8,25$, et des revenus de 25,6 Mds$. Les revenus publicitaires de Google s'élèvent à 22,67 Mds$, contre 19,14 Mds$ un an avant. Les revenus totaux de Google sont ainsi de 25,72 Mds$, contre 21,32 Mds$ sur le T2 2016.

General Motors (+1%) dévoile ses comptes du second trimestre. Les revenus sont de 37 Mds$, en recul de 1,1% en glissement annuel. Les profits s'élèvent à 1,66 Md$, contre 2,87 Mds$ un an plus tôt. La forte baisse des bénéfices est notamment liée à la vente d'Opel/Vauxhall à PSA Groupe. Le bénéfice par action recule ainsi de 8% à 1,60$. Le bpa ajusté progresse en revanche de 5,6% à 1,89$. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action trimestriel de 1,69$, pour des revenus de 40,1 Mds$.

Biogen (stable) publie ses résultats du second trimestre. Les revenus grimpent de 6% en glissement annuel, à 3,08 Mds$. Les bénéfices sont de 863 M$ (4,07$ par action), contre 1,05 Md$ (4,79$ par action) un an avant. En non-GAAP, le bénéfice par action s'élève à 5,04$, contre 5,21$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 4,41$, pour des revenus de 2,8 Mds$. Sur 2017, le groupe vise des revenus entre 11,5 et 11,8 Mds$, pour un bpa entre 20,80 et 21,40$ (contre une précédente fourchette de 20,45/21,25$).

United Technologies (-2%) présente ses comptes du second trimestre. Les ventes montent de 3% en glissement annuel, à 15,28 Mds$. Le bénéfice par action est de 1,80$, contre 1,65$ sur la même période de l'exercice précédent. Le bpa ajusté ressort à 1,85$, en hausse de 2%. Les profits s'élèvent ainsi à 1,44 Md$, contre 1,38 Md$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,78$, pour des revenus de 15,2 Mds$. Sur 2017, le groupe vise désormais un bpa compris entre 6,45 et 6,60$ (contre une précédente fourchette de 6,30/6,60$), pour des ventes entre 58,5 et 59,5 Mds$ (contre une précédente fourchette de 57,5/59 Mds$).

Eli Lilly (-3%) dévoile ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 1,01 Md$ (0,95$ par action), contre 748 M$ (0,71$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,11$, en progression de 29% par rapport à l'an dernier. Les revenus s'affichent à 5,82 Mds$, en hausse de 8% en glissement annuel. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,04$, pour des revenus de 5,59 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa compris entre 4,10 et 4,20$ (contre une précédente fourchette de 4,05/4,15$), pour des revenus entre 22 et 22,5 Mds$ (contre une précédente fourchette de 21,8/22,3 Mds$).

DuPont (+1%) publie ses résultats du second trimestre. Les bénéfices s'élèvent à 862 M$ (0,99$ par action), contre 1,02 Md$ (1,16$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 1,38$, en hausse de 11% en glissement annuel. Les revenus ressortent à 7,42 Mds$, contre 7,06 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,29$, pour des revenus de 7,3 Mds$.

Texas Instruments (+1%) doit publier ce soir, après la clôture de Wall Street, ses comptes du second trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action trimestriel de 0,96$, pour des revenus de 3,57 Mds$. Un an avant, sur la même période, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,76$ et des revenus de 3,27 Mds$. Lors de la publication des comptes du premier trimestre, Texas instrument avait annoncé viser, sur le T2, des revenus compris entre 3,40 et 3,70 Mds$, pour un bpa entre 0,89 et 1,01$.

Rambus (+2%) publie ses résultats du second trimestre. Les bénéfices sont de 2,6 M$ (0,02$ par action), contre 3,9 M$ (0,03$ par action) un an plus tôt. En base ajustée, le bpa ressort à 0,14$, contre 0,15$ un an avant. Les revenus s'élèvent à 94,7 M$, en hausse de 24% en glissement annuel. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,13$, pour des revenus de 93 M$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa compris entre 0,14 et 0,20$, pour des revenus entre 96 et 102 M$.

Anadarko Petroleum (+2%) présente ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 415 M$ (0,76$ par action), contre une perte de 692 M$ (1,36$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte par action s'affiche à 0,77$. Les revenus s'élèvent à 2,72 Mds$, contre 1,92 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,34$, pour des revenus de 2,3 Mds$.

Michael Kors (-2%) annonce un accord pour le rachat de Jimmy Choo PLC, une marque internationale de chaussures et d'accessoires de luxe. D'après les termes de l'accord, les actionnaires de Jimmy Choo recevront 230 pence par action, pour une valeur totale d'entreprise d'environ 1,35 Milliard de dollars. La transaction a été approuvée par les conseils d'administration des deux groupes.

McDonald's (+4%) publie ses comptes du second trimestre. Les revenus s'élèvent à 6,05 Mds$, contre 6,27 Mds$ un an avant. Les ventes "comparables" progressent de 6,6% (+3,9% aux Etats-Unis contre +2,9% de consensus). Les profits s'affichent à 1,4 Md$, contre 1,09 Md$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 1,70$, en croissance 36%. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,62$, pour des revenus de 5,96 Mds$.

Kimberly-Clark (stable) présente ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 531 M$ (1,49$ par action), contre 566 M$ (1,56$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,53$. Les revenus baissent de 1% en glissement annuel, à 4,55 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,49$, pour des revenus de 4,56 Mds$. Le groupe vise désormais des ventes 2017 comparables ou en légère hausse par rapport à l'an dernier (contre une précédente fourchette d'anticipations qui allait d'une croissance de 1 à 2%). Le bpa 2017 est quant à lui désormais attendu proche de la borne basse de la précédente fourchette d'anticipations qui allait de 6,20 à 6,35$.

Freeport-McMoRan (+12%) publie ses résultats du second trimestre. Les bénéfices sont de 268 M$ (0,18$ par action), contre une perte de 479 M$ (0,38$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,17$. Les revenus s'élèvent à 3,71 Mds$, contre 3,33 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,20$, pour des revenus de 3,67 Mds$.

3M (-5%) annonce ses comptes du second trimestre. Les profits sont de 1,58 Md$, contre 1,29 Md$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 2,58$, en hausse de 24% en glissement annuel. Les ventes progressent de 1,9% à 7,81 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,59$, pour des revenus de 7,9 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa compris entre 8,80 et 9,05$, contre une précédente fourchette de 8,70/9,05$. Les ventes annuelles sont quant à elles attendues en hausse de 3 à 5% (contre une précédente fourchette de +2/+5%).

Boeing (+1%). C'est une grosse prise qu'a réalisée Dassault Systèmes : le spécialiste français de la conception industrielle numérique a attrapé le géant américain Boeing dans ses filets. Les deux groupes collaboraient déjà sur plusieurs programmes, mais le nouvel accord est global et porte sur le très long terme. Boeing accèdera à la suite 3DEXPERIENCE pendant 30 ans, par tranches de dix ans renouvelables. Un accord à 1 milliard de dollars, selon 'Le figaro' du jou(-16%). Le groupe publie ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 114 M$ (0,38$ par action). Le bpa ajusté ressort à 0,65$. Les revenus s'affichent à 2,41 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,99$, pour des revenus de 2,55 Mds$.

Seagate (-16%). Le groupe publie ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 114 M$ (0,38$ par action). Le bpa ajusté ressort à 0,65$. Les revenus s'affichent à 2,41 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,99$, pour des revenus de 2,55 Mds$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/02/2016

Wall Street reste sous pression avant bourse ce mardi, après une nouvelle série de publications financières trimestrielles...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS