5 273.18 PTS
-0.16 %
5 271.0
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 225.71
-0.14 %
DAX PTS
12 425.55
-0.21 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : risque de krach boursier si la réforme fiscale échoue (Mnuchin)

| Boursier | 577 | Aucun vote sur cette news

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a mis en garde mercredi contre un échec de la réforme fiscale, qui pourrait selon lui provoquer un krach boursier.

Wall Street : risque de krach boursier si la réforme fiscale échoue (Mnuchin)
Credits Reuters

Au moment même où l'indice Dow Jones franchissait les 23.000 points pour la première fois, le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a jeté un froid en lançant mercredi une mise en garde. Selon lui, en cas d'échec du projet de réforme fiscale initié par Donald Trump, la Bourse pourrait subir un krach boursier.

"Il n'y a aucun doute sur le fait que la hausse des marchés actions s'explique par des attentes sur les baisses d'impôts et la réforme fiscale", a ainsi déclaré Steven Mnuchin dans un entretien à 'Politico'."Si la réforme passe, le marché continuera de grimper. Mais je suis sûr que si elle ne passe pas, vous allez voir une inversion significative de ces gains", a ainsi prévenu le secrétaire au Trésor.

La Maison blanche a présenté en avril dernier la première mouture de son projet de baisses d'impôts, mais pour l'instant, le Congrès n'est pas parvenu à se mettre d'accord sur un texte définitif.

Le spectre du krach du 19 octobre 1987

Les propos du secrétaire au Trésor sont intervenus à la veille du 30ème anniversaire du krach du 19 octobre 1987, un "Lundi noir" qui avait vu le Dow Jones subir le plus important plongeon de son histoire (-22,6% en une séance !)

Depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, le 8 novembre 2016, l'indice Dow Jones a bondi de plus de 25%, le S&P 500 a grimpé de 20% et le Nasdaq Composite a flambé de plus de 27%. Les cours des actions ont été soutenus par une série de facteurs, dont les promesses électorales de baisses d'impôts et de dérégulation, mais aussi la nette amélioration des résultats des entreprises (en hausse de plus de 10% au 1er et 2ème trimestres 2017) ainsi que la faiblesse du dollar, qui a dopé la compétitivité des sociétés exportatrices américaines.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 19/02/2018

Que doit-on faire maintenant ?

Publié le 19/02/2018

Nouvelle bataille en vue entre Siemens et Bombardier...

Publié le 19/02/2018

A la demande d'Euronext...

Publié le 19/02/2018

Le groupe émet 600 ME à 10 ans...

CONTENUS SPONSORISÉS