En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-
5 519.00
-
SBF 120 PTS
4 397.99
-
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 462.08
-0.51 %
7 816.92
+0.42 %
1.113
+0.01 %

Wall Street rêve toujours d'un accord commercial

| Boursier | 506 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine affiche une bonne orientation ce mercredi, non loin des sommets historiques...

Wall Street rêve toujours d'un accord commercial
Credits Reuters

La cote américaine affiche une bonne orientation ce mercredi, non loin des sommets historiques. Le S&P500 est orienté sur un gain de 0,4% à 2.879 pts, alors que le DJIA prend 0,07% à 26.197 pts. Le Nasdaq avance de 0,78% à 7.910 pts. Sur le marché des changes, l'indice dollar plie en revanche de 0,2% à 97,1.

Éternels espoirs commerciaux

Les marchés sont essentiellement soutenus, une fois de plus, par les espoirs relatifs aux négociations commerciales sino-américaines. Ces discussions reprennent aujourd'hui à Washington en présence du vice-Premier ministre chinois Liu He, et avec du côté américain le représentant au Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin. Par ailleurs, un article du 'Financial Times' suscite un espoir tout particulier, le FT affirmant que les Etats-Unis et la Chine se rapprocheraient bel et bien de la conclusion d'un accord commercial...

Larry Kudlow, principal conseiller économique de la Maison Blanche, a d'ailleurs affirmé hier que Washington et Pékin s'attendaient à faire "de nouveaux progrès" cette semaine.

La reprise de l'activité dans les services en Chine constitue également un élément favorable ce jour sur les marchés financiers, avec un indicateur chinois des services ressortant au plus haut de quatorze mois en mars.

Wall Street avait terminé la journée sans grand relief hier mardi, suite notamment à un avertissement de la chaîne pharmaceutique Walgreens Boots, qui fait partie de l'indice Dow Jones depuis quelques mois. Le DJIA perdait ainsi 0,3%. Le Nasdaq alignait en revanche une quatrième hausse consécutive avec un gain de 0,25%.

Inquiétudes persistantes sur le Brexit

Concernant le Brexit, la Première ministre britannique Theresa May doit rencontrer aujourd'hui le chef de file de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn. Il s'agit d'étudier les options pour sortir de l'impasse dans laquelle est actuellement plongé le Royaume-Uni. "Nous devons voir s'il est possible de s'entendre sur une solution que l'un et l'autre puissent approuver dans le cadre des engagements de leurs programmes", a précisé le secrétaire d'Etat au Brexit Robin Walker sur 'Sky News'. Après de longs échanges avec ses ministres, May a indiqué hier soir son intention de demander un nouveau et 'bref' report de la date du Brexit, afin de parvenir enfin à trouver une solution viable face à l'impasse parlementaire.

Chiffres sans relief de l'emploi américain

Les créations d'emplois dans le privé aux Etats-Unis pour le mois de mars 2019 sont ressorties au nombre de 129.000 selon ADP, contre 165.000 de consensus et 197.000 pour le mois antérieur. Les petites entreprises ont généré 6.000 emplois en mars, contre 63.000 pour les moyennes et 60.000 pour les grandes. Le secteur de la production de biens a détruit 6.000 postes, mais les services en ont créé 135.000. La lecture du mois de février a été révisée en hausse, de 183.000 à 197.000, ce qui compense partiellement la déception du mois de mars.

Activité solide dans les services

L'indice PMI final des services américains pour le mois de mars 2019 est ressorti à 55,3, contre 54,8 de consensus de place et 56 pour sa lecture du mois antérieur. La lecture flash du mois de mars était de 54,8... L'indice signale donc toujours une vive expansion de l'activité dans les services en mars.

L'indice ISM des services (dit 'non-manufacturier') est pour sa part ressorti inférieur aux attentes de marché à 56,1, contre 58 de consensus et 59,7 un mois plus tôt. Il signale néanmoins toujours une expansion assez importante de l'activité dans les services aux Etats-Unis, son niveau étant très nettement supérieur à la barre des 50 séparant la croissance de la contraction. Selon le rapport, la flambée initiale de l'activité en début d'année a été suivie par un pic, et l'expansion se serait donc stabilisée à un palier plus soutenable.

Pétrole en berne

Les cours du brut piquent du nez après l'annonce d'une forte hausse surprise des réserves américaines la semaine passée. Le baril de brut WTI consolide ainsi de 0,3% désormais à 62,4$ sur le Nymex. D'après le Département à l'énergie, les stocks pétroliers de brut, hors réserve stratégique, ont bondi de 7,2 millions de barils sur la semaine close le 29 mars à 449,5 millions de barils, contre un consensus de -0,8 million de barils. Les stocks d'essence ont reculé de 1,8 million de barils, alors que les réserves de produits distillés ont diminué de 2 millions de barils.

Dans l'actualité entreprises, aucune publication trimestrielle notable n'est attendue ce jour à Wall Street. GameStop corrige pour sa part suite à ses résultats révélés hier soir.

Gamestop (-7%) a déçu par ses derniers trimestriels. Sur le T4 fiscal, achevé le 2 février, le distributeur américain de jeux vidéo et de matériel électronique a creusé ses pertes nettes, à 188 millions de dollars contre une perte de 106 M$ un an plus tôt. Sur l'ensemble de l'exercice 2018, la perte nette atteint 673 M$. Le bénéfice net ajusté par action du trimestre a représenté 1,45$ contre 1,60$ de consensus. Les prévisions de la société basée à Grapevine sont aussi inférieures aux attentes.

La direction a annoncé un projet de réduction de coûts et d'amélioration des bénéfices. Après une période sans CEO permanent, la société a nommé en mars George Sherman, un ancien responsable de Target et Best Buy à ce poste à compter du 15 avril prochain. Gamestop souffre d'une baisse de fréquentation de ses magasins physiques alors que les clients "gamers" achètent de plus en plus leurs jeux en les téléchargeant en ligne ou en jouant à des jeux en streaming sur des supports variés.

Intel (+2%) a nommé l'ex-directeur financier de Qualcomm, George Davis, en tant que nouveau CFO. Le géant des processeurs attribue donc ce poste laissé vacant suite à l'accession de Bob Swan au rang de directeur général.

Caterpillar (stable), le géant américain des engins de chantier, est victime d'une dégradation de broker ce mercredi. La Deutsche Bank vient ainsi d'abaisser sa recommandation d''achat' à 'conserver' sur la valeur. Le courtier s'inquiète surtout du backlog de commandes de 'Cat', dont l'évolution pourrait bien devenir négative.

Tesla (+3%). Le Model 3 grand public du groupe d'Elon Musk affiche des ventes robustes en Allemagne, avec 2.367 véhicules écoulés au mois de mars, alors que la voiture en question n'avait été introduite qu'en février sur le marché européen. En tenant compte des Model S et X, les ventes de Tesla en mars sont assez comparables (à 15% près) à celles de Porsche en Allemagne.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

3M a dévissé de plus de 13% en séance à Wall Street, plombé par son avertissement...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...