5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street retrouve ses sommets avec Yellen

| Boursier | 143 | Aucun vote sur cette news

Wall Street s'est inscrit en nette progression mercredi soir en clôture, après des commentaires sans mauvaise surprise de Janet Yellen devant le...

Wall Street retrouve ses sommets avec Yellen
Credits Reuters

Wall Street s'est inscrit en nette progression mercredi soir
en clôture, après des commentaires sans mauvaise surprise de Janet Yellen devant le Congrès américain concernant le devenir des taux US. Du côté du pétrole, le baril WTI est un peu remonté sur les 45,55$. Le DJIA prend à l'arrivée 0,57% à 21.532 pts. Le Nasdaq avance pour sa part de 1,10% à 6.261 pts et le S&P500 monte de 0,73% sur un nouveau record, de 2.443 pts...

Dans l'actualité économique américaine ce mercredi, Janet Yellen a donc délivré son témoignage 'semi-annuel' de politique monétaire devant le Comité des services financiers de la Chambre des représentants à Washington. Elle s'est montrée relativement confiante, estimant l'économie américaine assez saine pour encaisser de nouvelles hausses des taux.
La Fed avait procédé à une hausse des taux d'un quart de point le mois dernier, portant le taux des fonds fédéraux entre 1% et 1,25%.
Par ailleurs, la Banque entend réduire progressivement la taille de son bilan, gonflé par la politique généreuse des 'QE' (assouplissements monétaires quantitatifs). L'intervention de Yellen n'offre pas de réelle surprise et plaide globalement pour la poursuite d'un durcissement monétaire très progressif... Par ailleurs, la patronne de la Fed prévient bien que la Banque pourra éventuellement faire machine arrière en cas de "détérioration matérielle des perspectives économiques".

L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois de juillet 2017 est ressorti à +1,7%. Cet indicateur mesure les anticipations d'inflation à un an, du point de vue des firmes.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont chuté de 7,6 millions de barils sur la semaine close au 7 juillet, à 495,4 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 2,9 millions de barils.

Les stocks d'essence ont pour leur part reculé de 1,6 million de barils, contre une augmentation de 1,2 million attendue, alors que les stocks de produits distillés ont progressé de 3,1 millions de barils contre une hausse de 1,1 million anticipée.
Sur les devises, l'euro campe sur les 1,1445/$ entre banques.

VALEURS DU JOUR

Apple (+0,14%) a mis en place son tout premier centre de données en Chine dans la province de Guizhou, en s'associant à un acteur local des services Internet (Guizhou-Cloud Big Data Industry Co Ltd - GCBD).

Twitter (+3,2%), le réseau social média vient de nommer Ned Segal, ancien dirigeant d'Intuit, en tant que directeur financier. Segal remplace Anthony Noto, directeur des opérations, qui servait également aux fonctions de directeur financier de Twitter à titre intérimaire.

Nvidia (+4,2%). SunTrust a revu son conseil de 'conserver' à 'achat' sur la valeur du géant des processeurs graphiques, portant son objectif de cours de 124$ à 177$. Le broker relève donc sa recommandation, malgré la très belle performance boursière déjà affichée par Nvidia durant les 18 derniers mois.

Harley-Davidson (-3%). Bernstein a dégradé le dossier de 'surperformance' à 'performance de marché'. Le broker se montre très prudent concernant l'évolution des ventes unitaires.

GrubHub (+3,4%). Cowen a rehaussé son conseil de 'performance de marché' à 'surperformance' sur le dossier du service de livraison de repas. L'objectif de cours est révisé de 45 à 54$. Le courtier estime que le profil de croissance de GrubHub et son leadership sont actuellement sous-estimés.

Fastenal (-2%) consolide en bourse. Le groupe a pourtant publié des comptes supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre fiscal. Le bénéfice net trimestriel a atteint ainsi 149 M$ et 52 cents par titre, contre 50 cents de consensus. Le groupe industriel du Minnesota a réalisé des revenus trimestriels de 1,12 Md$, contre 1,11 Md$ de consensus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS