Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 002.84 PTS
-0.17 %
7 000.5
-0.14 %
SBF 120 PTS
5 433.52
-0.15 %
DAX PTS
15 647.94
-0.25 %
Dow Jones PTS
35 754.75
+0. %
16 394.34
+0. %
1.131
-0.25 %

Wall Street retrouve des couleurs après la Fed

| Boursier | 538 | 3 par 1 internautes

Après une première réaction hésitante aux annonces de la Réserve fédérale, la Bourse de New York s'est orientée en hausse mercredi soir.

Wall Street retrouve des couleurs après la Fed
Credits Reuters

Après une première réaction hésitante aux annonces de la Réserve fédérale, la Bourse de New York s'est orientée en hausse mercredi soir, les trois indices se hissant à de nouveaux records historiques. La Fed a donné le coup d'envoi du "tapering" et a répété qu'elle jugeait l'inflation "transitoire" malgré les tensions actuelles liées à la désorganisation des chaînes d'approvisionnement. Elle a donné le sentiment qu'elle n'était pas pressée de relever ses taux directeurs, qu'elle a maintenus mercredi proches de zéro.

Vers 20h (une heure avant la clôture et une heure après le communiqué de la Fed), le Dow Jones gagnait 0,15%, tandis que le S&P 500 avançait de 0,5% et le Nasdaq gagnait 0,86%. Peu avant les annonces de la Fed, le DJIA et le S&P 500 étaient en léger recul, et le Nasdaq progressait de l'ordre de 0,3%.

La Fed a donc annoncé mercredi soir la réduction progressive de son programme de rachat d'actifs de 120 milliards de dollars par mois, réduction qui débutera dès ce mois de novembre. Ce "tapering" se fera au rythme de 15 milliards de dollars par mois, ce qui devrait permettre de ramener le programme à zéro à la mi-2022, même si la Fed s'est réservé la possibilité d'ajuster ses achats en fonction de l'évolution de l'économie .

La Fed sera "patiente" en matière de hausse des taux

Les marchés, qui avaient été préparés depuis des semaines à l'annonce d'un "tapering", n'ont pas été pris au dépourvu ce mercredi soir. Les investisseurs estiment que malgré ce début de réduction de soutien de la banque centrale, cette dernière continuera de pratiquer une politique monétaire accommodante tout au long de 2022. Les premières hausses de taux directeurs restent envisagées fin 2022, voire début 2023 par les marchés.

Lors de sa conférence de presse, le président de la Fed Jerome Powell a indiqué que la Fed pouvait se montrer "patiente" avant de relever ses taux. Les objectifs de plein emploi de la Fed (une des conditions pour relever ses taux directeurs) "pourraient être atteints pendant le second semestre 2022", a-t-il indiqué.

Concernant l'inflation (l'autre facteur qui pourrait justifier une hausse des taux), M. Powell a estimé que le calendrier de son déclin était "incertain"', mais qu'elle pourrait ralentir "à partir du 2e ou du 3e trimestre 2022". Le terme "transitoire" a-t-il ajouté, signifie qu'une fois la bouffée actuelle passée, le taux d'inflation ne sera pas durablement plus élevée.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/12/2021

Safran recule de 2% à 105 euros ce jeudi, alors qu'AlphaValue a dégradé le dossier à 'accumuler' avec une cible ajustée de 127 à 124 euros...

Publié le 09/12/2021

Vallourec, un leader mondial des solutions tubulaires premium, annonce aujourd'hui faire à nouveau partie de la " Liste A " du CDP, l'organisation...

Publié le 09/12/2021

Suite aux élections par les membres de l'initiative, Vincent Damas, directeur RSE du groupe CNP Assurances, a été officiellement nommé représentant du...

Publié le 09/12/2021

Atos gagne 0,5% à 44,50 euros ce vendredi, au lendemain d'une publication trimestrielle sans surprise...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne