En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
+0.38 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Wall Street : retour au calme après la chute d'hier

| Boursier | 318 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA gagne actuellement 0,22% à 21.891 pts, le Nasdaq avance de 0,65% à 6.257 pts, et le S&P500 s'accorde 0,28% à 2.445 pts...

Wall Street : retour au calme après la chute d'hier
Credits Reuters

Après avoir lourdement corrigé hier soir, la cote américaine tente de se reprendre ce vendredi soir à trois heures de la clôture. La prudence est néanmoins toujours bien présente sur les marchés, alors que les opérateurs suivent avec anxiété l'évolution du dossier nord-coréen... Le DJIA gagne actuellement 0,22% à 21.891 pts, le Nasdaq avance de 0,65% à 6.257 pts, et le S&P500 s'accorde 0,28% à 2.445 pts.

La semaine aura été marquée par les échanges plutôt musclés entre Washington et Pyongyang. Donald Trump, critiqué pour son manque de contrôle sur ce sujet, n'en démord pas. Le président américain a même précisé que sa mise en garde adressée à la Corée du Nord n'était peut-être pas assez dure. Trump avait précédemment prévenu la Corée du Nord qu'elle risquait "le feu et la fureur", si elle venait à menacer les USA... "Les solutions militaires sont désormais totalement en place, verrouillées et chargées, si la Corée du Nord vient à agir de manière imprudente. Espérons que Kim Jong-un choisira une autre voie!", a d'ailleurs asséné encore Donald Trump ce jour sur le réseau social Twitter.

Sur le front économique cette fois, les opérateurs prennent aujourd'hui connaissance des chiffres de l'inflation outre-Atlantique. L'indice des prix américains à la consommation pour le mois de juillet 2017 (CPI) est ressorti en augmentation de 0,1% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,2%. Hors alimentaire et énergie, le CPI a également augmenté de 0,1%, contre un consensus ici encore logé à +0,2%. Le CPI progresse de 1,7% en comparaison de l'an dernier (+1,7% également hors alimentation et énergie).

VALEURS DU JOUR

JC Penney (-18%) a publié ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 62 M$ (0,20$ par action), contre une perte de 56 M$ (0,18$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte par action s'élève à 0,09$, contre 0,05$ il y a un an. Les ventes s'affichent à 2,96 Mds$, contre 2,92 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action de 0,04$, pour des ventes de 2,84 Mds$. A magasins comparables, les ventes trimestrielles reculent de 1,3%. Le groupe vise toujours, sur 2017, un bénéfice par action compris entre 0,40 et 0,64$.

Nvidia (-5%) a publié ses résultats du second trimestre. Le bénéfice par action est de 0,92$, contre 0,41$ un an avant. En non-GAAP, le bpa ressort à 1,01$, contre 0,53$ un an plus tôt. Les revenus grimpent de 56% à 2,23 Mds$. Les profits s'affichent à 583 M$, contre 261 M$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,70$, pour des revenus de 1,96 Md$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus de 2,35 Mds$ (plus ou moins 2%).

Nordstrom (-1%) a annoncé ses résultats du second trimestre. Les ventes sont de 3,79 Mds$, contre 3,65 Mds$ un an avant. Les ventes à magasins comparables sont en croissance de 1,7%. Les bénéfices s'élèvent à 110 M$, contre 117 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort ainsi à 0,65$, contre 0,67$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,62$, pour des revenus de 3,73 Mds$. Sur 2017, le groupe vise désormais des ventes en hausse d'environ 4%, pour un bpa entre 2,85 et 3$.

Snap (-11%). Le titre du propriétaire de l'application de messagerie Snapchat s'effondre, après l'annonce de résultats pour le moins décevants. Au deuxième trimestre, Snap a en effet creusé ses pertes, à 443,1 millions de dollars, soit 0,36 dollar par action, contre un déficit de 115,9 M$ ou un bpa de -0,14$ il y a un an. Le chiffre d'affaires a bien été multiplié par deux sur un an à 181,7 millions de dollars mais les analystes tablaient sur un niveau plus élevé à 185,8 M$. Autre point négatif pour Snap, la croissance de sa base d'utilisateurs commence à ralentir puisque le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens a atteint 173 millions au deuxième trimestre, contre 143 millions il y a un an et 166 millions sur les trois premiers mois de l'année. Le consensus tablait sur 175,2 millions. Instagram Stories, l'équivalent de Snapchat lancé il y a un an, avait par exemple plus de 250 millions d'utilisateurs au 2 août, contre 200 millions en avril.

News Corp (-1%) a affiché des résultats trimestriels mitigés. Le bénéfice par action a dépassé les attentes pour le trimestre clos, mais le groupe a manqué le consensus en termes de revenus. Les recettes publicitaires sont ainsi restées sans grand relief sur la période. Pour le quatrième trimestre fiscal, la perte nette a atteint 429 M$ et 74 cents par titre, alors que le bpa ajusté s'est élevé à 11 cents. Les revenus ont représenté 2,1 Mds$. Sur l'exercice, la perte a atteint 738 M$ pour des revenus de 8,1 Mds$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…