En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-0.55 %
5 089.50
-1.06 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-0.48 %
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 325.49
-1.48 %
7 116.57
-2.23 %
1.147
-0.28 %

Wall Street retombe, mais Twitter se distingue

| Boursier | 432 | Aucun vote sur cette news

Wall Street décline désormais assez nettement ce jeudi, après un début de journée à l'équilibre...

Wall Street retombe, mais Twitter se distingue
Credits Reuters

Wall Street décline désormais assez nettement ce jeudi, après un début de journée à l'équilibre. Le DJIA cède actuellement 1,26% à 24.579 pts, alors que le Nasdaq abandonne 1,19% à 6.969 pts. Le S&P500 perd 1,04% à 2.654 pts. La volatilité reste extrême sur les marchés actions américains, qui peinent à se remettre du 'choc' de début de semaine.

Le Département US au Travail a annoncé que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage - sur un rythme ajusté des variations saisonnières - avaient reculé de 9.000 sur la semaine passée, ressortant à 221.000. Le consensus tablait sur un niveau de 236.000. La moyenne à quatre semaines a atteint 224.500 pour la période se terminant le 3 février. Un chiffre en repli de 10.000 par rapport à la semaine antérieure et au plus bas depuis mars 1973 !

Plusieurs responsables de la Fed (Robert Kaplan, Esther George, Patrick Harker et Neel Kashkari) s'expriment ce jour.

Kaplan, qui dirige la Fed de Dallas, a estimé ce jeudi que la banque centrale américaine pourrait relever les taux par trois fois cette année sur les 'fed funds'. Selon lui, la volatilité récente des marchés financiers n'est pas un motif suffisant pour infléchir la politique monétaire de la Fed.

Rappelons que la cote américaine avait vacillé en début de mois, sur des craintes de durcissement monétaire et de poussée de l'inflation. Le DJIA avait même décroché de 4,6% lundi, avant de reprendre ses appuis de manière quelque peu désordonnée.

LES VALEURS

Tesla (-2%) a dévoilé hier soir ses résultats du quatrième trimestre. Le groupe d'Elon Musk a affiché une perte de 675 M$ (4,01$ par action), contre un déficit de 121 M$ (0,78$ par action) un an plus tôt. En base ajustée, la perte par action s'est affichée à 3,04$, contre une perte de 0,69$ par action un an avant. Les revenus ont grimpé à 3,29 Mds$, contre 2,28 Mds$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne une perte trimestrielle ajustée de 3,11$ par action, pour des revenus 3,29 Mds$.

Tesla a vendu 28.425 Model S et Model X sur le quatrième trimestre (+28% en glissement annuel), ainsi que 1.542 Model 3, soit un total de 29.967 véhicules sur la période.

Sur l'année 2017, le groupe enregistre des revenus de 11,76 Mds$, une perte nette de 1,96 Md$ et une perte par action non-GAAP de 8,66$...

21st Century Fox (-1%) a annoncé ses résultats du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 1,83 Md$ (0,99$ par action), contre 856 M$ (0,46$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,42$, contre 0,53$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 8,04 Mds$, contre 7,68 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,38$, pour des revenus de 7,9 Mds$.

Yelp (-8%) a publié ses comptes du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 142 M$ (1,60$ par action), contre 8,3 M$ (0,10$ par action) un an plus tôt. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,19$, contre 0,27$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 218 M$, contre 194 M$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,27$, pour des revenus de 215 M$. Sur le trimestre actuel, les ventes sont attendues entre 218 et 221 M$.

Take-Two Interactive Software (-6%) a présenté ses résultats du troisième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 25,1 M$ (0,21$ par action), contre une perte de 29,8 M$ (0,33$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 480,8 M$, contre 476,5 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient ne moyenne une perte trimestrielle par action de 0,10$, pour des revenus de 493 M$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa logé entre 0,73 et 0,83$, pour des ventes allant de 460 à 510 M$.

Zynga (-1%) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. Les revenus sont ressortis à 233 M$, contre 190 M$ un an avant. Les revenus mobiles ont progressé de 32% à 203,6 M$. Les bénéfices se sont élevés à 12,9 M$ (0,01$ par action), contre une perte de 35,4 M$ (0,04$ par action) un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,03$, pour des revenus de 213 M$. Sur le premier trimestre, le groupe vise des revenus d'environ 200 M$ pour une perte nette de 5 M$.

Regeneron (+1%) a dévoilé ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus sont de 1,58 Md$, contre 1,23 Md$ un an avant. Les bénéfices s'élèvent à 174 M$ (1,50$ par action), contre 253 M$ (2,19$ par action) un an plus tôt. En base ajustée, le bpa ressort à 5,23$, contre 3,04$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 4,53$, pour des revenus de 1,5 Md$.

T-Mobile US (-3%) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. Les revenus ont progressé de 5,1% à 10,76 Mds$, contre 10,8 Mds$ de consensus. Les bénéfices s'affichent à 2,7 Mds$ (3,11$ par action), contre 390 M$ (0,45$ par action) un an avant. Le résultat prend en compte un gain exceptionnel de 2,2 Mds$ (2,50$ par action) lié à la réforme fiscale US.

Twitter (+19%) a dévoilé ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus grimpent de 2% à 731,6 M$. Les revenus publicitaires progressent de 1% à 644 M$. Les bénéfices s'affichent à 91 M$ (0,12$ par action), contre une perte de 167 M$ (0,23$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, le bénéfice par action s'élève à 0,19$, contre 0,11$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa ajusté de 0,14$, pour des revenus de 686 M$. Sur l'exercice, Twitter enregistre des revenus de 2,44 Mds$ (contre 2,53 Mds$ en 2016) et une perte nette de 108 M$ (contre une perte de 457 M$ en 2016).

CVS Health (-2%) a dévoilé ses comptes du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 3,29 Mds$ (3,22$ par action), contre 1,71 Md$ (1,59$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,92$, contre 1,71$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 48,4 Mds$, contre 46 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,89$, pour des revenus de 47,5 Mds$.

Yum Brands (-1%) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. Les profits sont de 436 M$ (1,26$ par action), contre 303 M$ (0,83$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,96$. Les revenus s'élèvent à 1,58 Md$, contre 1,89 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,80$, pour des revenus de 1,6 Md$. Les ventes "comparables" montent de 2% (+3% pour KFC, +1% pour Pizza Hut, et +2% pour Taco Bell). Le groupe annonce par ailleurs la mise en place d'un partenariat stratégique avec GrubHub.

Viacom (+5%) a publié ses résultats du premier trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 537 M$ (1,33$ par action), contre 396 M$ (1$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 1,03$, contre 1,04$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 3,07 Mds$, contre 3,32 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient un bpa trimestriel de 0,93$, pour des revenus de 3,16 Mds$.

Teva Pharmaceutical (-9%) a dévoilé ses comptes du quatrième trimestre. Le groupe affiche une perte de 11,60 Mds$ (11,41$ par action), contre une perte de 1,04 Md$ (1,10$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 0,93$. Les revenus sont de 5,46 Mds$, contre 6,49 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient un bpa ajusté trimestriel de 0,77$, pour des revenus de 5,3 Mds$. Pour l'année 2018, Teva vise des revenus logés entre 18,3 et 18,8 Mds$ (contre 19,2 Mds$ de consensus et 22,4 Mds$ en 2017), et un bpa compris entre 2,25 et 2,50$.

Philip Morris (+3%) a présenté ses comptes du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 694 M$ (0,44$ par action), contre 1,71 Md$ (1,10$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,31$. Les revenus s'élèvent à 21,6 Mds$, en hausse de 12,5%. Les revenus nets montent de 19% à 8,3 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,35$, pour des revenus de 8,15 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa logé entre 5,20 et 5,35$, contre 3,88$ en 2017.

Tyson Foods (+2%) a publié ses résultats du premier trimestre fiscal. Les profits sont de 1,63 Md$ (4,40$ par action), contre 593 M$ (1,59$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,81$, contre 1,59$ sur la même période de l'exercice précédent. Les ventes s'élèvent à 10,23 Mds$, contre 9,18 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,49$, pour des ventes de 9,9 Mds$. Pour 2018, le groupe vise un bpa compris entre 6,55 et 6,70$ (+23/+26% en glissement annuel).

Goodyear Tire & Rubber (-3%) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. La perte ressort à 96 M$ (0,39$ par action), contre un bénéfice de 561 M$ (2,14$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,99$, contre 0,95$ un an plus tôt. Les revenus sont de 4,1 Mds$, en hausse de 9%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,76$, pour des revenus de 3,9 Mds$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...

Publié le 18/10/2018

                                                                   Communiqué de…

Publié le 18/10/2018

Des entrepreneurs investisseurs pour les entrepreneursUn club de Business Angels créé par des entrepreneurs et dirigeants d'entreprises,...

Publié le 18/10/2018

Quantum Genomics poursuit le déploiement de son plan stratégique à 3 ans "BAPAIs Fast Growth"...