Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 330.11 PTS
+0.15 %
7 306.5
+0.21 %
SBF 120 PTS
5 588.74
+0.23 %
DAX PTS
16 034.57
+0.32 %
Dow Jones PTS
33 093.34
+1. %
14 298.41
+2.58 %
1.072
-0.03 %

Wall Street retombe, les discussions sur la dette se poursuivent...

| Boursier | 194 | Aucun vote sur cette news

Wall Street s'est affiché en baisse mardi, avec des prises de profits suite au rebond du Nasdaq...

Wall Street retombe, les discussions sur la dette se poursuivent...
Credits Reuters

Wall Street s'est affiché en baisse mardi, avec des prises de profits suite au rebond du Nasdaq. Le S&P 500 abandonne 1,12% à 4.145 pts, alors que le Dow Jones cède 0,69% à 33.055 pts. Le Nasdaq recule de 1,26% à 12.560 pts. L'attention reste concentrée sur les pourparlers concernant le plafond de la dette américaine. Les républicains du Congrès et les représentants de l'administration de Joe Biden ont achevé un nouveau cycle de discussions dans la journée sans progrès notable, alors que la date butoir pour relever la capacité d'emprunt du gouvernement est fixée début juin. L'inquiétude suscitée par cette question a continué de tirer vers le haut les rendements des bons du Trésor.
Le gros point de friction reste la taille des plafonds de dépenses proposés et la question de savoir quels domaines de dépenses peuvent être exemptés... Alors que Joe Biden a de nouveau appelé à la suppression des échappatoires fiscales pour les riches, McCarthy a réitéré les "lignes rouges" du GOP selon lesquelles il n'y aurait pas de réduction des dépenses de défense ni de mesures d'augmentation des revenus... Les législateurs disent que les négociateurs doivent parvenir à un accord cette semaine afin que le Congrès ait suffisamment de temps pour débattre et adopter une législation avant la 'date X' du plafond de la dette. McCarthy a juré qu'il ne dérogerait pas à la règle qui accorde à la Chambre 72 heures pour examiner la législation.

A cela s'ajoute la prudence des investisseurs avant le compte rendu de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale des 2 et 3 mai derniers, attendu ce mercredi... Du côté de la Fed justement, James Bullard de l'antenne de St. Louis (non-votant) a de nouveau offert une posture belliciste, affirmant qu'il envisageait deux autres hausses de taux cette année, et que l'idée que les taux resteraient juste au-dessus de 5% était basée sur une baisse rapide de l'inflation et une croissance du PIB stable, bien que ces éléments ne se soient pas matérialisés. Le président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari (votant), plus mesuré, a déclaré ce week-end qu'il était ouvert à l'idée que la Fed puisse avancer plus lentement à partir d'ici, suggérant une ouverture à une pause en juin. Cependant, Kashkari a également repoussé l'idée que le cycle de hausse des taux de la Fed serait terminé, affirmant qu'une pause est différente de dire que la Fed a terminé. Enfin, Mary Daly de la Fed de San Francisco (non-votante) a réitéré la dépendance aux données...

Sur le Nymex, le baril de brut WTI reprend 1,6% à 73,80$. L'indice dollar avance de 0,2% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro revient sous les 1,08/$.

Dans l'actualité économique à Wall Street, l'indice PMI composite américain préliminaire du mois de mai 2023 s'est établi à 54,5, largement supérieur au consensus FactSet qui se situait à 51,7. L'indice des services ressort en effet à 55,1 contre 52,6 de consensus, tandis que l'indicateur manufacturier demeure assez déprimé à 48,5, contre 50 de consensus.

Les ventes de logements neufs aux États-Unis pour le mois d'avril 2023 se sont établies au nombre de 683.000, contre 670.000 de consensus de marché et 656.000 pour la lecture révisée du mois antérieur.

L'indice manufacturier de la Fed de Richmond pour le mois de mai 2023 s'est affiché à -15, contre -9 de consensus FactSet et -10 un mois auparavant...

Les valeurs

Lowe's (+1,7%), le détaillant américain rival de Home Depot dans le matériel de construction, bricolage et jardinage a publié pour son premier trimestre fiscal 2023 un bénéfice dilué par action de 3,77$, un bpa ajusté de 3,67$ et une baisse de 4,3% des ventes à comparable en glissement annuel. Le bénéfice net consolidé a été de 2,3 milliards de dollars, alors que les revenus ont totalisé 22,3 milliards de dollars. Le consensus de marché était de 3,44$ de bénéfice ajusté par action pour 21,6 milliards de dollars de revenus. Sur l'exercice, les revenus sont attendus entre 87 et 89 milliards de dollars, soit une révision en légère baisse de la guidance antérieure, qui allait de 88 à 90 milliards de dollars. La décroissance des ventes à comparable est attendue de 2 à 4%. La marge opérationnelle ajustée est anticipée entre 13,4 et 13,6%, tandis que le bpa ajusté est attendu entre 13,2 et 13,6$. La guidance antérieure allait de 13,6 à 14$.

AutoZone (-6%), le géant américain des pièces automobiles a annoncé pour son troisième trimestre fiscal 2023, clos en mai, des revenus de 4,1 milliards de dollars en augmentation de 5,8% en glissement annuel, avec une croissance domestique à comparable de 1,9%. Le bénéfice opérationnel a augmenté de 9,3% à 859 millions de dollars. Le bénéfice net trimestriel s'est amélioré de 9,3% lui aussi à 648 millions de dollars, pour un bpa dilué en hausse de 17% à 34,12$. Le consensus de place sur la période était de 31,4$ de bpa ajusté et 4,1 milliards de dollars de recettes. Le titre réagit en baisse pour l'heure avant bourse à Wall Street.

Dick's Sporting Goods (-1,4%), suite à sa publication financière trimestrielle. Pour le premier trimestre fiscal, la croissance à comparable a été de 3,4%, alors que les ventes totales se sont appréciées de 5,3% à 2,84 milliards de dollars. Le bénéfice net consolidé a augmenté de 17% à 305 millions de dollars, alors que le bénéfice ajusté par action a grimpé de 19% à 3,4$. Le consensus sur la période était de 3,18$ de bpa ajusté pour 2,8 milliards de revenus. Pour 2023, le bpa dilué est toujours anticipé entre 12,9 et 13,8$, alors que les ventes à comparable sont attendues stables ou en hausse jusqu'à 2%.

BJ's Wholesale Club (-7,2%), la chaîne américaine de clubs d'entrepôts réservés aux membres a affiché sur la période des revenus de 4,72 milliards de dollars en croissance de 5%, un bénéfice opérationnel de 187 millions de dollars en progression de 24%, ainsi qu'un Ebitda ajusté de 257 millions en augmentation de 16%. Le bénéfice net a augmenté de 3,2% à 116 millions de dollars, tandis que le bénéfice net ajusté s'est tassé de 2% à 115,6 millions de dollars, soit 85 cents par titre. Le consensus était justement de 85 cents de bpa ajusté trimestriel pour 4,8 milliards de dollars de revenus. Les ventes totales à clubs comparables ont augmenté de 2% au premier trimestre de l'exercice 2023 par rapport au premier trimestre de l'exercice 2022. En excluant l'impact des ventes d'essence, les ventes à clubs comparables ont augmenté de 5,7% au premier trimestre.

Zoom Video Communications (-8%), le géant californien des services de conférence à distance et collaboration mobile a pourtant relevé hier soir ses prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice pour l'ensemble de l'année. Les revenus pour l'exercice 2024 sont attendus entre 4,465 milliards de dollars et 4,485 milliards de dollars. La société a également relevé ses prévisions de bénéfice ajusté annuel entre 4,25 et 4,31$ par action, contre une guidance précédente de 4,11 à 4,18$ par action. "Nos clients considèrent Zoom comme une mission essentielle dans la manière dont ils collaborent en interne et en externe à travers le monde", a déclaré le directeur général Eric Yuan. Pour son premier trimestre fiscal, le groupe a réalisé des revenus de 1,11 milliard de dollars en augmentation de 3% en glissement annuel et de 5% à devises constantes. La marge opérationnelle non-GAAP a été de 38,2%.

Yelp (+5,7%), le groupe californien connu pour son site Yelp.com et son appli mobile publiant des avis participatifs sur les commerces locaux, rebondit ! L'investisseur activiste TCS Capital Management a pris en effet une participation dans Yelp, et exhorte l'entreprise à explorer des alternatives stratégiques, y compris une vente. Selon plusieurs rapports médias, TCS a construit une participation de plus de 4% et demande à l'entreprise d'envisager une fusion avec Angi, groupe de services digitaux. Le Wall Street Journal relaie notamment cette rumeur. Il indique que TCS va adresser ce mardi une lettre au conseil d'administration de Yelp évoquant son scénario de vente.

Tesla (-1,6%), le géant texan de l'automobile électrique reste surveillé à Wall Street, alors que le groupe d'Elon Musk vient de mettre en vente sur son site web canadien des véhicules Model 3 et Model Y produits en Chine, les premiers véhicules du constructeur provenant du site de Shanghai expédiés vers l'Amérique du Nord.

PacWest reprend encore 7,7%, alors que l'établissement bancaire américain, tentant toujours de rassurer sur sa solidité financière, entend céder un portefeuille de 74 prêts à la construction immobilière avec un solde principal total impayé d'environ 2,6 milliards de dollars à une unité de Kennedy-Wilson Holdings. PacWest a déclaré qu'il vendrait également six autres prêts à la construction immobilière avec un solde principal global d'environ 363 millions de dollars à Kennedy-Wilson.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du lundi 22 mai 2023 au dimanche 28 mai 2023, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 9 MAI

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 9 MAI

Jusqu'à 170€ de prime offerte pour toute 1ère adhésion à nos contrats d'assurance vie avant le 31 mai 2023 inclus, avec un versement initial investi à 50 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

J'en profite

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/05/2023

La Bourse de New York a fini en nette hausse vendredi prévoyant un accord sur le plafond de la dette aux Etats-Unis et ignorant pour l'instant les mauvaises nouvelles du côté de l'inflation.

Publié le 26/05/2023

Wall Street a repris le chemin de la hausse vendredi, les investisseurs pariant sur un accord sur le plafond de la dette durant le week-end...

Publié le 26/05/2023

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi, le Nasdaq a été porté par les prévisions largement supérieure aux attentes du géant des processeurs Nvidia et le reste du marché, toujours…

Publié le 25/05/2023

Wall Street a évolué en ordre dispersé jeudi, le compartiment technologique ayant été soutenu de façon spectaculaire par Nvidia (+24%), tandis que le...

Publié le 25/05/2023

Wall Street a évolué en ordre dispersé jeudi, le compartiment technologique ayant été soutenu de façon spectaculaire par Nvidia (+24%), tandis que le...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/05/2023

Décote importante...

Publié le 29/05/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 1,24 % à 7319,18 dans un volume de 2,9 MD€ et la semaine sur une baisse de 2,31%.

Publié le 29/05/2023

Sur le plan statistique : Les marchés sont fermés aux Etats-Unis (Memorial Day) Les marchés sont également clos au Royaume-Uni, en Suisse et en Allemagne   Du côté des…

Publié le 29/05/2023

Après son rebond de 1,24% vendredi, le CAC 40 poursuit dans le vert en matinée, avançant de 0,50% à 7...

Publié le 29/05/2023

TotalEnergies, opérateur du bloc OML 130 au Nigéria, annonce le renouvellement pour 20 ans de la licence de production de ce bloc. Situé à 150 km au large des côtes du Nigéria, le bloc OML130…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former et vous informer

Participez à nos webinaires et conférences sur la #Bourse et l'#Epargne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉

JE PARTICIPE