5 390.46 PTS
+0.20 %
5 383.50
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 288.02
+0.14 %
DAX PTS
13 059.84
+0.39 %
Dowjones PTS
23 557.99
+0.14 %
6 409.29
+0.36 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street reste sous pression, après la purge

| Boursier | 222 | Aucun vote sur cette news

Wall Street hésite ce vendredi, après sa brutale correction de la veille...

Wall Street reste sous pression, après la purge
Credits Reuters

Wall Street hésite ce vendredi, après sa brutale correction de la veille. Hier, la cote américaine avait décroché, s'inquiétant visiblement des derniers développements autour des conseils économiques de Donald Trump. Les événements tragiques de Barcelone avaient accentué le déclin des marchés boursiers américains en fin de séance... Ce vendredi, après une tentative initiale de sursaut, la cote américaine repasse désormais dans le rouge.

Le DJIA perd actuellement 0,27% à 21.691 pts, alors que le Nasdaq fléchit de 0,02% à 6.221 pts. Le S&P500 abandonne 0,15% à 2.426 pts.

L'indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains pour le mois d'août 2017 est ressorti à 97,6, alors que le consensus des économistes de la place n'était que de 94. L'indicateur progresse par ailleurs assez fortement en comparaison du mois antérieur.

Gap, Applied Materials et Ross Stores publiaient leurs comptes après bourse hier soir à Wall Street. Les trois groupes ont dépassé les attentes... Estee Lauder et Deere annonçaient aujourd'hui, avant l'ouverture des marchés américains.

LES VALEURS

Gap (-1%) hésite à Wall Street, suite aux publications trimestrielles. Le groupe, connu pour ses marques Gap, Banana Republic et Old Navy, a par ailleurs rehaussé ses prévisions 2017 de bénéfices. Sur le second trimestre fiscal, le bénéfice a plus que doublé à 271 M$ et 68 cents par titre, pour un bpa ajusté de 58 cents à comparer à un consensus de 52 cents. Les revenus sont ressortis en léger repli à 3,8 Mds$, contre 3,85 Mds$ un an plus tôt et 3,77 Mds$ de consensus. Gap table désormais sur un bpa ajusté 2017 allant de 2,02 à 2,10$.

Applied Materials (+2%), le leader des équipements destinés à la production de semi-conducteurs, a annoncé pour son troisième trimestre fiscal un bénéfice net de 925 M$ soit 85 cents par titre, contre 505 M$ un an avant. Le bpa ajusté a représenté 86 cents, contre 84 cents de consensus. Les revenus ont totalisé 3,74 Mds$, en forte progression de 33%, alors que le consensus était de 3,7 Mds$. Les revenus des activités dédiées aux 'semis' se sont envolés en effet de 42% à 2,53 Mds$. 'Amat' prévoit pour son quatrième trimestre fiscal un bpa ajusté allant de 86 à 94 cents, pour des ventes allant de 3,85 à 4 Mds$.

Ross Stores (+9%) flambe à Wall Street. Le détaillant américain a publié pour son second trimestre fiscal des profits et des ventes supérieurs aux attentes. Le groupe a dégagé un bénéfice trimestriel de 317 M$, soit 82 cents par titre, contre 282 M$ un an plus tôt. Les revenus ont progressé de 8% à 3,43 Mds$. Le consensus des analystes était de 76 cents de bpa et 3,37 Mds$ de recettes. La croissance à comparable a atteint 4%. Elle est anticipée à 1-2% sur le troisième trimestre, pour un bpa allant de 64 à 67 cents. Sur le T4, Ross prévoit une croissance à comparable de 1-2% et un bpa allant de 88 à 92 cents.

Deere (-7%) fléchit sur la cote américaine, après la publication de comptes marqués par des revenus inférieurs aux attentes. Le géant des équipements agricoles a réalisé, sur le trimestre clos fin juillet 2017, des profits de 642 M$ soit 1,97$ par titre, contre 489 M$ un an avant. Les ventes d'équipements ont progressé de 17% à 6,8 Mds$, mais le consensus était de 6,9 Mds$. Les ventes mondiales se sont appréciées de 16% à 7,8 Mds$.

Le groupe de l'Illinois table désormais, pour l'exercice, sur des revenus en augmentation de 11% (+9% auparavant anticipé). Le bénéfice net annuel est attendu à 2,08 Mds$, contre 2 Mds$ précédemment. Ainsi, Deere relève ses prévisions, malgré des trimestriels un peu courts.

Estee Lauder (+7%) grimpe à Wall Street, après la publication de résultats supérieurs aux attentes. Le groupe a dépassé de 8 cents le consensus de bpa ajusté trimestriel, affichant pour le T4 un profit de 51 cents par titre hors éléments. Le bénéfice net trimestriel a grimpé à 229 M$ soit 61 cents par titre, contre 94 M$ et 25 cents par action un an plus tôt. Les revenus sont meilleurs que prévu, à 2,89 Mds$, en croissance de plus de 9% en glissement annuel (+11% à changes constants). Sur l'exercice, les revenus ont augmenté de 5% (+7% à devises constantes) à 11,82 Mds$. Le bpa annuel a progressé de 13%. Le bpa ajusté dilué 2017 atteint 3,47$.

Foot Locker (-27%) plonge à Wall Street, après des comptes trimestriels particulièrement décevants. Le bénéfice ajusté par action du second trimestre est ressorti à seulement 62 cents, contre 90 cents de consensus. Les revenus se sont établis à 1,7 Md$, également largement inférieurs aux attentes de marché (1,8 Md$ de consensus). Les ventes à comparable sont par ailleurs attendues en déclin de 3-4% sur l'exercice, après une chute de 6% sur le trimestre écoulé... Nike (-4%) corrige dans son sillage...

Calpine (+10%) a accepté d'être racheté par la firme de private equity Energy Capital Partners, pour 15,25$ par titre en cash, ce qui représente un montant total voisin de 5,6 Mds$. Le groupe conservera son siège social à Houston. Le management actuel devrait également rester en place.

AT&T (-1%). Le rapprochement avec Time Warner, qui prend la forme d'une acquisition de 85 Mds$ pour AT&T, se profile désormais. La revue gouvernementale en serait au stade final, croit savoir le bien renseigné 'Wall Street Journal'. Les juristes d'AT&T peaufineraient désormais les conditions de fusion avec le Département américain de Justice.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 24/11/2017

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C a progressé de 100 en octobre par rapport à septembre en France, à 5 616 000 personnes, a annoncé le Ministère du travail. Il a…

Publié le 24/11/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 735 620 205 - SIRET 735 620 205 00121…

Publié le 24/11/2017

Fouad Chéhady est nommé responsable de la Transformation et de l’Excellence opérationnelle, membre du comité exécutif de Natixis. Il est rattaché à Laurent Mignon, Directeur général de…

Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe. Saint-Gobain détient déjà la société Isoroc Russie et la marque correspondante depuis 2016. Isoroc…

CONTENUS SPONSORISÉS