En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.103
+0.05 %

Wall Street résiste sur ses sommets

| Boursier | 321 | Aucun vote sur cette news

La Bourse de New York se maintient vendredi proche de ses sommets historiques, sur fond d'optimisme pour la consommation et en vue de la signature de l'accord commercial sino-américain début janvier.

Wall Street résiste sur ses sommets
Credits Reuters

Wall Street fait preuve de résistance au sommet vendredi , à l'approche de la fin d'une année 2019 faste pour les marchés d'actions. En fin d'année, les investisseurs ont été soulagés de voir disparaître une partie des facteurs de risque qui ont agité les marchés. La guerre commerciale sino-américaine s'est apaisée et l'accord partiel devrait être signé en janvier, tandis que l'économie américaine continue de croître à un rythme modéré. La politique monétaire de la Fed, qui a abaissé trois fois ses taux directeurs cette année, a contribué à soutenir les actions. Enfin, les incertitudes concernant le Brexit se sont aussi estompées ces dernières semaines.

A deux heures de la clôture, le Dow Jones et le S&P 500 évoluent à de nouveaux records, tandis que le Nasdaq marque le pas, tout en défendant les 9.000 points qu'il a franchis jeudi pour la première fois de son histoire. L'indice Dow Jones gagne 0,14% à 28.662 points, tandis que l'indice large S&P 500 progresse de 0,02% à 3.240 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, cède 0,16% à 9.007 pts. Le Nasdaq met ainsi fin à une série de 11 séances de hausse consécutives, et de 10 records d'affilée.

Depuis le début de l'année, les trois indices ont bondi respectivement de 22,7% pour le DJIA, de 29% pour le S&P 500 et de 36% pour le Nasdaq.

Forte consommation pour la saison des fêtes outre-Atlantique

Dans des volumes légers à l'approche de la fin de l'année, les secteurs les mieux orientés sont ceux de la consommation de base et discrétionnaire (+0,4% chacun), de l'immobilier et de la santé (+0,1% chacun). Amazon, qui avait déjà bondi de 4,4% jeudi, prend encore 0,3%.

Les valeurs de consommation profitent comme la veille de données positives concernant les ventes de fin d'année, et notamment dans l'e-commerce. Une étude publiée par Mastercard a montré que les ventes en ligne ont atteint de nouveaux records cette année sur cette période. Entre le 1er novembre et la veille de Noël, le e-commerce a représenté 14,6% des ventes totales et, surtout, a progressé de 18,8% par rapport à l'année 2018.

Sur le marché des changes, le dollar poursuit son repli face aux principales devises mondiales. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 grandes devises, cède vendredi 0,6% à 96,96 points, tandis que l'euro grimpe nettement de 0,75% à 1,1179$. Sur les marchés obligataires américains, les taux reculent, le rendement du T-Bond à 10 ans évoluant à 1,87% (-2 points de base). En Europe, le rendement du Bund à 10 ans a reculé d'un pdb à -0,26%.

L'accord commercial USA-Chine signé début janvier?

Les marchés sont aussi soutenus par les espoirs de signature de l'accord commercial de Phase 1 entre Donald Trump et Xi Jinping début janvier. Mardi, le président américain a ainsi indiqué à des journalistes qu'une cérémonie de signature était bien en préparation. Il a ajouté que "l'accord est conclu. Il est en train d'être traduit en ce moment même".

Puis mercredi, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, cité par la presse chinoise, a affirmé que les Etats-Unis et la Chine étaient en contact afin d'organiser les conditions de la signature de l'accord. "Les deux parties ont maintenu une communication étroite sur les dispositions spécifiques de la signature de l'accord et sur les autres travaux restants", a ainsi déclaré M. Geng.

Ni la date ni le lieu de la signature n'ont encore été communiqués. Le 13 décembre dernier, le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer avait évoqué une signature pendant "la première semaine de janvier", ce qui n'a donc pas encore été confirmé.

Une année 2019 faste pour le pétrole et l'or

Le pétrole progresse légèrement vendredi soir, après la publication d'une baisse plus forte que prévu des stocks de brut des Etats-Unis la semaine dernière. Le cours du baril de brut léger américain (WTI) avance de 0,05% à 61,71$ sur le Nymex (contrat à terme de février), au plus haut trois mois. Le Brent de la mer du Nord gagne 0,24% à 68,08$ pour le contrat à terme de février.

Les stocks américain ont reculé de 5,467 millions de barils la semaine s'achevant le 20 décembre, alors que le consensus tablait sur un recul moins important, de l'ordre de 3 millions de barils.

Depuis le début de l'année, le cours du pétrole WTI a bondi de 36% et le Brent a grimpé de plus de 26%, soutenus par la perspective d'un cessez-le-feu commercial entre les Etats-Unis et la Chine, et par l'accord Opep+ de limitation de la production, qui vient d'être renouvelé jusqu'à la fin mars 2020. Cependant, le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak a jeté un froid vendredi en estimant que l'Opep et ses alliés devraient envisager de mettre fin l'an prochain à ces baisses de production.

L'or avance vendredi de 0,25% à 1.518,20$ l'once, pour le contrat à terme de février, ce qui porte sa progression à plus de 18% depuis le début de l'année. Le métal jaune a profité notamment de la faiblesse des perspectives inflationnistes dans le monde. La baisse des taux d'intérêt (souvent en terrain négatif) a également rendu l'or plus attractif, bien qu'il n'offre aucun rendement.

VALEURS A SUIVRE

Tesla (stable) a indiqué qu'il sera prêt à livrer ses premiers véhicules Model 3 produits en Chine à partir du 30 décembre. Un premier lot de ventes qui concernera 15 voitures.

Apple (-0,4%) fait l'objet de prises de bénéfices après un gain de 2% jeudi, sur fond d'optimisme pour les ventes d'iPhones pendant la période des fêtes. Par ailleurs, selon le quotidien financier japonais 'Nikkei', Japan Display envisage de vendre sa principale usine d'écrans pour smartphones à Apple et Sharp pour jusqu'à 820 millions de dollars.

Amazon.com (+0,3%) continue de profiter du dynamisme des ventes en ligne en fin d'année. Le géant de l'e-commerce a annoncé jeudi que la saison des fête de fin d'année avait "battu des records", sans donner de chiffres de ventes très précis.

Comcast (+0,4%) négocie l'acquisition la société de vidéo en streaming Xumo, selon le 'Wall Street Journal'. Cette opération intervient alors que Comcast, maison mère de NBCUniversal prévoit de lancer son propre service de vidéo en streaming baptisé Peacock.

Boeing (+0,45%) a annoncé jeudi le prochain départ d'un autre dirigeant, après la démission du directeur général Dennis Muilenberg la semaine dernière. Le directeur juridiques Mike Luttig, proche conseiller de Muilenberg, va prendre sa retraite la semaine prochaine, a annoncé le constructeur aéronautique , empêtré dans la crise du B-737 MAX.

Flexion Therapeutics (+10,61%) a annoncé que la FDA, l'autorité sanitaire américaine, a approuvé une modification de la notice du Zilretta, son traitement contre l'ostéoarthrite (OA) du genou. Les modifications faciliteront la prescription de ce traitement par les médecins.

Johnson & Johnson (stable). Le régulateur chinois a annoncé ce vendredi avoir approuvé l'importation de Tremfya, un traitement du psoriasis développé par le laboratoire américain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Arrivé au Havre à l'été 2018 en provenance du club de Djurgarden, avec lequel il a remporté la coupe de Suède, l'attaquant international zimbabwéen (8 sélections) a disputé 46 matchs de Ligue…

Publié le 24/01/2020

La Cour d'Appel de Douai rend une décision favorable à METabolic EXplorer quant au projet de Malaisie abandonné en 2014...

Publié le 24/01/2020

L'action Walt Disney a fini en recul de 1,5% vendredi à Wall Street.

Publié le 24/01/2020

Cette hausse représente 21 euros/an en moyenne sur la facture d'un consommateur résidentiel d'EDF...

Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...