5 379.54 PTS
+0.50 %
5 374.00
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 281.93
+0.49 %
DAX PTS
13 008.55
-0.05 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street résiste, malgré la Corée du Nord

| Boursier | 142 | Aucun vote sur cette news

Wall Street se redresse désormais ce mardi, après avoir flanché en début de séance suite au tir de missile nord-coréen au-dessus du Japon...

Wall Street résiste, malgré la Corée du Nord
Credits Reuters

Wall Street se redresse désormais ce mardi, après avoir flanché en début de séance suite au tir de missile nord-coréen au-dessus du Japon. Le retour du risque géopolitique pèse sur les marchés, mais la cote américaine affiche une très bonne résistance. Le DJIA repasse dans le vert et gagne actuellement 0,06% à 21.822 pts, alors que le Nasdaq prend 0,18% à 6.294 pts. Le S&P500 se stabilise à 2.443 pts.

Le Japon a évidemment promptement condamné cette 'action provocatrice' et sans précédent de la Corée du Nord. Le premier ministre japonais Shinzo Abe a estimé que cette menace 'grave et sérieuse' menaçait la paix et la sécurité dans la région. Une réunion d'urgence du conseil de sécurité de l'ONU aura lieu ce mardi à New York. Donald Trump, de son côté, précise que 'toutes les options sont sur la table' concernant Pyongyang. La Maison Blanche explique que le monde a reçu le dernier message nord-coréen, le régime ayant démontré son mépris pour ses voisins et pour les membres des Nations Unies.

Dans un autre registre, le coût très significatif de l'ouragan Harvey aux États-Unis devrait fort logiquement peser sur l'économie...

Sur le Nymex, le baril de brut (contrat d'octobre) fléchit encore de 1,4% désormais à 45,9$, les investisseurs tentant d'évaluer les conséquences de l'ouragan sur l'offre et la demande américaine.

Dans l'actualité économique américaine ce mardi, l'indice S&P Case-Shiller des prix de l'immobilier pour le mois de juin 2017 est ressorti en hausse de 0,1% en comparaison du mois antérieur, sur les 20 principales zones métropolitaines et sur une base ajustée des variations saisonnières, tandis que le consensus était de +0,3%. Hors ajustements saisonniers et en glissement annuel, l'indicateur dit '20-city' a grimpé de 5,7%.

L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board pour le mois d'août 2017 est ressorti à 122,9, contre un consensus de place de 120,6 et un niveau révisé à 120 pour le mois antérieur.

L'indice de confiance des investisseurs institutionnels mesuré par State Street pour le mois d'août est ressorti à 106,8, contre un niveau antérieur de 108,9 rapporté un mois plus tôt.

Best Buy a annoncé ses comptes trimestriels avant bourse à Wall Street. H&R Block publie après la clôture.

LES VALEURS

Best Buy (-11%), le leader américain de la distribution de produits d'électronique grand public, trébuche de manière inattendue à Wall Street. Le groupe a pourtant dépassé les attentes de profits pour le trimestre clos, et dit anticiper une belle croissance domestique de 4,5 à 5,5% à comparable pour son troisième trimestre... Néanmoins, le CEO du distributeur prévient aussi que cette forte expansion des ventes n'est pas la 'nouvelle norme', ce qui brusque apparemment des investisseurs nerveux.

Sur le second trimestre fiscal 2018, clos fin juillet 2017, Best Buy a réalisé des revenus de 8,94 Mds$, contre 8,53 Mds$ un an avant. Le bénéfice net trimestriel a grimpé à 209 M$ contre 198 M$. Le bénéfice dilué par action des opérations poursuivies s'est élevé à 67 cents, contre 56 cents un an auparavant. Le consensus était de 8,7 Mds$ de revenus trimestriels et 61 cents de bpa des opérations continues. Sur le trimestre, Best Buy a affiché une croissance à comparable de 5,4%, ce qui dépasse très largement le consensus.

Praxair (-1%) et Linde ont reçu une nouvelle demande d'information de la Federal Trade Commission, concernant leur projet de fusion de 74 Mds$. Les deux concepteurs de gaz industriels entendent collaborer pleinement avec la FTC américaine. La finalisation du rapprochement est toujours attendue au second semestre de l'année prochaine.

BHP Billiton (ADR stable à Wall Street). d'après le 'Times' de Londres, le colosse minier entendrait céder sa division dédiée au nickel.

HD Supply (+1%). Le distributeur de produits industriels a annoncé un nouveau programme de rachat d'actions d'un montant de 500 millions de dollars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

ABC arbitrage Distribution novembre 2017       Le groupe ABC arbitrage procède à la distribution d'un montant de 0,20EUR par action ordinaire conformément aux décisions…

Publié le 23/11/2017

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Article 223-16 du Règlement Généralde l'Autorité des Marchés…

Publié le 23/11/2017

Par arrêté du ministre de l'économie et des finances en date du 13 novembre 2017, Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, s'est vu octroyer, par l'intermédiaire de sa filiale…

Publié le 23/11/2017

Ce succès confirme la forte capacité d'innovation et d'industrialisation des deux groupes Keopsys et Quantel réunis

Publié le 23/11/2017

Keopsys, un spécialiste de la technologie laser, a annoncé la signature d'un contrat de 6 millions d'euros sur une durée de 12 ans avec un acteur majeur de la Défense Française, pour un système…

CONTENUS SPONSORISÉS