5 390.69 PTS
+0.71 %
5 383.50
+0.68 %
SBF 120 PTS
4 287.49
+0.62 %
DAX PTS
13 043.86
+0.22 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : repart de l'avant, Twitter en vedette !

| Boursier | 298 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA gagne pour le moment 0,50% à 23.447 pts, le Nasdaq monte de 0,22% à 6.578 pts, et le S&P500 progresse de 0,30% à 2.564 pts...

Wall Street : repart de l'avant, Twitter en vedette !
Credits Reuters

Wall Street, qui a piqué du nez hier sur fond de publications trimestrielles en demi-teinte, tente un rebond ce jeudi, dans le sillage des places européennes après une réunion de la BCE sans mauvaise surprise.

Par ailleurs, les investisseurs doivent à nouveau digérer une quantité importante de résultats d'entreprises cotées. Twitter, Ford, Comcast ou encore UPS viennent en effet de dévoiler leurs derniers comptes, en attendant ceux de Microsoft, Intel, Alphabet ou encore Amazon ce soir... Star du jour, Twitter s'envole actuellement de 15% !

Sur le front économique US, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, en hausse, ressortent néanmoins un peu plus faibles que prévu. Les promesses de ventes de logements sont en revanche sous les attentes.

Le DJIA gagne pour le moment 0,50% à 23.447 pts, le Nasdaq monte de 0,22% à 6.578 pts, et le S&P500 progresse de 0,30% à 2.564 pts.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont augmenté de 10.000 la semaine passée à 233.000. Le consensus tablait sur 235.000.

Le déficit commercial américain des biens pour le mois de septembre 2017 est ressorti à 64,1 Mds$, contre 63,9 Mds$ de consensus de place.

D'après la National Association of Realtors américaine ce jeudi, l'indice des promesses de ventes de logements pour le mois de septembre 2017 est ressorti stable en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de +0,4% et après une baisse de -2,8% au mois de août. L'indicateur ressort à 106 en septembre.

La Banque centrale européenne vient de laisser ses taux directeurs inchangés, à l'issue de la réunion du 26 octobre. Du côté du QE, les rachats d'actifs se poursuivront au rythme actuel de 60 milliards d'euros par mois jusqu'à la fin décembre 2017. À partir du mois de janvier 2018, les achats nets d'actifs devraient se poursuivre mensuellement au rythme de 30 milliards d'euros jusqu'à la fin du mois de septembre, ou au-delà, si nécessaire, et en tout cas jusqu'à ce que le Conseil des gouverneurs constate un ajustement durable de la trajectoire de l'inflation compatible avec son objectif d'inflation.

VALEURS A SUIVRE

Twitter (+15%) publie ses résultats du troisième trimestre. Les revenus s'élèvent à 590 M$, en baisse de 4% en glissement annuel. La perte nette ressort à 21 M$ (0,03$ par action), contre une perte de 103 M$ (0,15$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, le réseau social affiche un bénéfice par action de 0,10$, contre 0,09$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,07$, pour des revenus de 586 M$. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels s'élève à 330 millions sur le trimestre (en hausse de 4% en glissement annuel), contre 326 millions sur le trimestre précédent. Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens progresse quant à lui de 14% en glissement annuel.

Ford (+1%) dévoile ses comptes du troisième trimestre. Les revenus sont de 36,45 Mds$, contre 35,94 Mds$ un an avant. Les bénéfices s'élèvent à 1,56 Md$, contre 957 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort ainsi à 0,39$, contre 0,24$ il y a un an. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,43$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,33$, pour des revenus de 32,8 Mds$. Sur 2017, le constructeur vise désormais un bpa compris entre 1,75 et 1,85$, contre une précédente fourchette de 1,65/1,85$.

Alphabet (+1%) publiera ce soir, après la clôture de Wall Street, ses résultats du troisième trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 8,33$, pour des revenus de 27,2 Mds$. Un an avant, sur la même période de l'exercice précédent, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 9,06$ et des revenus de 22,45 Mds$.

Amazon (stable) publiera ce soir, après la clôture de Wall Street, ses résultats du troisième trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,03$, pour des revenus de 42,1 Mds$. Un an avant, sur la même période de l'exercice précédent, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,52$ et des revenus de 32,7 Mds$. Lors de la publication des comptes du second trimestre, Amazon avait annoncé viser, sur le T3, des ventes entre 39,25 et 41,75 Mds$, soit une croissance comprise entre 20 et 28% en glissement annuel. Le résultat opérationnel était quant à lui attendu entre -400 M$ et +300 M$ (contre +575 M$ sur le T3 2016).

Intel (stable) publiera ce soir, après la clôture de Wall Street, ses résultats du troisième trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,80$, pour des revenus de 15,7 Mds$. Un an avant, sur la même période de l'exercice précédent, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,80$ et des revenus de 15,78 Mds$. Lors de la publication des comptes du second trimestre, Intel avait annoncé viser, sur le T3, des revenus d'environ 15,8 Mds$, pour un bpa de 0,80$.

Microsoft (stable) publiera ce soir, après la clôture de Wall Street, ses résultats du premier trimestre fiscal 2018. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,72$, pour des revenus de 23,5 Mds$. Un an avant, sur la même période de l'exercice précédent, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,76$ et des revenus de 22,3 Mds$.

Xilinx (-2%) dévoile ses résultats du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 168 M$ (0,65$ par action), contre 164 M$ (0,61$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 620 M$, contre 579 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,63$, pour des revenus de 621 M$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus compris entre 615 et 645 M$.

Amgen (-2%) publie ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 2,02 Mds$ (2,76$ par action), contre 2,01 Mds$ (2,68$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 3,27$, contre 3,02$ un an plus tôt. Les revenus baissent de 1% à 5,77 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,11$, pour des revenus de 5,75 Mds$. Sur 2017, le groupe vise désormais un bpa compris entre 12,50 et 12,70$ (contre une précédente fourchette de 12,15/12,65$), pour des revenus entre 22,7 et 23 Mds$ (contre une précédente fourchette de 22,5/23 Mds$).

KKR (-1%) publie ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 153,6 M$ (0,30$ par action), contre 352,2 M$ (0,73$ par action) un an avant. Le bpa "economic" ressort à 0,36$, contre 0,71$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,42$. Les revenus sont quant à eux de 692,9 M$, contre 687 M$ il y a un an.

Comcast (stable) annonce ses résultats du troisième trimestre. Les profits sont de 2,65 Mds$ (0,55$ par action), contre 2,24 Mds$ (0,46$ par action) un an plus tôt. Le bpa ajuté ressort à 0,52$, contre 0,46$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus baissent de 1,6% en glissement annuel, à 20,98 Mds$ (+5,8% en base ajustée). Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,50$, pour des revenus de 21 Mds$.

Altria (+1%) présente ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 1,87 Md$ (0,97$ par action), contre 1,09 Md$ (0,56$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,90$, contre 0,82$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus baissent de 2,5% en glissement annuel, à 6,73 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,87$, pour des revenus de 6,90 Mds$. Sur 2017, le groupe vise toujours un bpa compris entre 3,26 et 3,32$.

Bristol-Myers Squibb (-4%) dévoile ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices s'affichent à 845 M$ (0,51$ par action), contre 1,20 Md$ (0,72$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,75$, contre 0,77$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 5,25 Mds$, contre 4,92 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,77$, pour des revenus de 5,19 Mds$. Sur 2017, le groupe vise désormais un bpa compris entre 2,95 et 3,05$, contre une précédente fourchette de 2,90/3$.

ConocoPhillips (+2%) présente ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 0,4 Md$ (0,34$ par action), contre une perte de 1 Md$ (0,84$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,16$, contre une perte par action de 0,66$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,08$.

Xerox (-6%) présente ses comptes du troisième trimestre. Les profits sont de 179 M$ (0,68$ par action), contre 183 M$ (0,69$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,89$, en hausse de 6% en glissement annuel. Les revenus baissent de 5%, à 2,5 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,83$, pour des revenus de 2,49 Mds$. Sur 2017, le groupe vise désormais un bpa compris entre 3,28 et 3,44$, contre une précédente fourchette de 3,20/3,44$.

Celgene (-16%) dévoile ses comptes du troisième trimestre. Les profits s'affichent à 988 M$ (1,21$ par action), contre 171 M$ (0,21$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,91$, contre 1,58$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus ressortent à 3,29 Mds$, contre 2,98 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,87$, pour des revenus de 3,4 Mds$. Sur 2017, le groupe vise désormais des revenus d'environ 13 Mds$ (contre une précédente fourchette de 13/13,4 Mds$), pour un bpa entre 7,30 et 7,35$ (contre une précédente fourchette de 7,25/7,35$).

UPS (+1%). United Parcel Service dévoile ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 1,26 Md$ (1,45$ par action), contre 1,27 Md$ (1,44$ par action) un an avant. Les revenus montent à 15,98 Mds$, contre 14,93 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel 1,45$, pour des revenus de 15,6 Mds$. Sur 2017, le groupe vise désormais un bpa compris entre 5,85 et 6,10$, contre une précédente fourchette de 5,80/6,10$.

American Airlines (stable) publie ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 624 M$ (1,28$ par action), contre 737 M$ (1,40$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,42$, contre 1,76$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 10,88 Mds$, contre 10,59 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel 1,40$, pour des revenus de 10,9 Mds$.

Time Warner (stable) publie ses comptes du troisième trimestre. Les revenus grimpent à 7,59 Mds$, contre 7,17 Mds$ un an avant. Les bénéfices sont de 1,37 Md$, contre 1,47 Md$ un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 1,82$, contre 1,83$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,6$, pour des revenus de 7,4 Mds$. Le groupe réaffirme par ailleurs ses objectifs annuels et confirme que la fusion avec AT&T devrait être finalisée avant la fin de l'année.

Restaurant Brands (stable) publie ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 91,4 M$ (0,37$ par action), contre 86,3 M$ (0,36$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,58$, contre 0,43$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 1,21 Md$, contre 1,08 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,48$, pour des revenus de 1,2 Md$. En base comparable, les ventes de Tim Hortons montent de 0,3%, celles de Burger King progressent de 3,6% et celles de Popeyes Louisiana Kitchen reculent de 1,8%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

Le groupe pourrait enfin bénéficier d'un contexte plus favorable. Cela n'a pas échappé aux investisseurs...

Publié le 23/11/2017

Rémy Cointreau cède plus de 3% à 107,60 euros malgré la publication de résultats semestriels très solides grâce à la santé florissante du cognac. Le titre a atteint une valorisation si…

Publié le 23/11/2017

Sycomore Asset Management, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré à l'AMF avoir franchi en baisse, le 20 novembre, le...

Publié le 23/11/2017

Une belle cible

Publié le 23/11/2017

Le bilan de l'année est médiocre pour les jeunes laboratoires cotés à Paris, avec quelques revers majeurs...

CONTENUS SPONSORISÉS