5 387.19 PTS
-0.23 %
5 393.0
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 299.67
-0.11 %
DAX PTS
13 118.96
-0.05 %
Dowjones PTS
24 643.12
+0.23 %
6 407.58
+0.20 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : prudence avant les chiffres de l'emploi

| Boursier | 160 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA perd désormais 0,42% à 21.390 pts, le Nasdaq abandonne 0,45% à 6.123 pts, et le S&P500 régresse de 0,47% à 2.421 pts...

Wall Street : prudence avant les chiffres de l'emploi
Credits Reuters

Wall Street reste en territoire négatif ce jeudi soir à trois heures de la clôture. Les statistiques de l'emploi américain publiées aujourd'hui ressortent assez mitigées, tandis que sur le front géopolitique, le dossier nord-coréen inquiète de nouveau. Par ailleurs, les Minutes de la dernière réunion de la Fed, publiées hier soir, ont mis en lumière de nombreuses divisions sur la suite du calendrier de la hausse des taux aux Etats-Unis. Les investisseurs attendent désormais la publication, demain, des chiffres mensuels de l'emploi US. Du côté du pétrole, le baril WTI reprend actuellement des couleurs, en hausse de plus de 2%. Le DJIA perd désormais 0,42% à 21.390 pts, le Nasdaq abandonne 0,45% à 6.123 pts, et le S&P500 régresse de 0,47% à 2.421 pts.

D'après le dernier rapport de la firme Challenger sur le sujet, les annonces de destructions d'emplois durant le mois de juin aux États-Unis ont concerné 31.105 postes, soit un niveau relativement faible au regard des données historiques de l'étude.

Selon le dernier rapport mensuel d'ADP sur la question, les États-Unis ont créé seulement 158.000 emplois dans le secteur privé en juin 2017, contre un consensus de place voisin de 180.000 et un niveau de 230.000 au mois de mai. En juin, les petites entreprises ont généré 17.000 emplois, les entreprises de taille moyenne 91.000 et les grandes 50.000.

D'après le Département américain au travail ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 1er juillet sont ressorties au nombre de 248.000, contre 243.000 de consensus de place et 244.000 pour la semaine antérieure.

Le déficit commercial US du mois de mai 2017 a atteint 46,5 milliards de dollars, contre 46,2 Mds$ de consensus et 47,6 Mds$ un mois plus tôt.

L'indice Markit PMI final des services américains pour le mois de juin 2017 est ressorti supérieur aux attentes, à 54,2 contre 53 de consensus. Il était de 53 un mois avant. L'indicateur du mois de juin traduit donc une accélération de l'expansion dans les services aux USA.

L'indice ISM américain des services pour le mois de juin 2017 est ressorti à 57,4, contre 56,5 de consensus de place et 56,9 un mois auparavant. Il traduit donc une solide expansion de l'activité dans les services.

Sur le Nymex, le baril de brut remonte de plus de 2% à plus de 46,2$... D'après le Département américain à l'énergie ce jeudi, les stocks domestiques US de brut hors réserve stratégique ont décliné de 6,3 millions de barils sur la semaine close au 30 juin 2017 (consensus -2,4 MB), en comparaison de la semaine antérieure. Les stocks d'essence sont ressortis quant à eux en baisse de 3,7 millions de barils. Enfin, les stocks de distillés ont régressé de 1,9 million de barils.

VALEURS DU JOUR

Delta Air Lines (+1%). Le transporteur, qui a vu sa recette unitaire augmenter de 2,5% en juin, anticipe une progression du même ordre sur les trois mois clos fin juin alors qu'il visait jusqu'ici une hausse de 1% à 3%. Delta, qui cite notamment de meilleures conditions au niveau des voyages d'affaires, table désormais sur une marge opérationnelle trimestrielle comprise entre 18 et 19% contre une fourchette de 17% à 19% fournie au marché en avril. Le mois dernier, la compagnie a enregistré un trafic en hausse de 2,8% à 20,83 milliards de 'passager mile transporté' (RPM) pour des capacités en augmentation de 1,8%. Le coefficient occupation s'est établi à 88,5% (+0,8 point).

Herman Miller (+10%), spécialiste des appareils ergonomiques et des fournitures de bureau, a publié ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 33,4 M$ (0,55$ par action), contre 40,7 M$ (0,67$ par action) sur la même période de l'exercice précédent. Le bpa ajusté ressort à 0,64$, en progression de 14,3% en glissement annuel. Les revenus s'élèvent à 577 M$, en baisse de 0,9%. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus compris entre 570 et 590 M$, pour un bpa entre 0,55 et 0,59$.

PriceSmart (-9%), le détaillant américain, a publié ses résultats du troisième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 18,8 M$, soit 0,62$ par action, contre 16,8 M$ (0,55$ par action) sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 730,3 M$, contre 704,3 M$ un an plus tôt.

L Brands (-13%), groupe américain basé à Columbus (Ohio), notamment connu pour sa marque Victoria's Secret, annonce des ventes de 1,213 Md$ au mois de juin 2017, en baisse de 6% en glissement annuel. A magasins comparables, les ventes mensuelles du détaillant sont en recul de 9%.

Costco Wholesale (+1%), le distributeur américain d'Issaquah, a annoncé des ventes de 12,17 Mds$ pour le mois de juin, en hausse de 7% en glissement annuel. A magasins comparables, les ventes du groupe sont en progression de 6% (+6,5% aux États-Unis).

Tesla (-4%). Le dossier, plombé mercredi par des livraisons décevantes au premier semestre, cède donc encore du terrain alors que son Model S n'a pas totalement réussi les tests de sécurité de l'Insurance Institute pour la sécurité autoroutière (IIHS). Le véhicule n'a ainsi pas pu obtenir la note maximale dans l'échelle d'IIHS, cette dernière évoquant notamment un problème au niveau de la ceinture de sécurité de la voiture...

Pandora (-1%). Actionnaires et administrateurs du groupe envisageraient de nommer l'ancien directeur opérationnel de Twitter, Adam Bain, au poste de CEO de Pandora. Il s'agit d'une information du 'New York Post', selon lequel Bain ferait partie de la "short list".

Ford Motor (stable) a affiché une croissance de 15% de ses ventes unitaires de véhicules en Chine au mois de juin 2017, en glissement annuel. Il s'agit de la meilleure performance mensuelle du groupe du Michigan cette année en Chine.

Yum China (-13%). Le groupe, qui gère les opérations de KFC et Pizza Hut en Chine, a dévoilé hier soir ses résultats du second trimestre. Les bénéfices sont de 107 M$ (0,27$ par action), contre 77 M$ (0,21$ par action) un an avant. Les revenus ressortent à 1,59 Md$, stables par rapport à l'an passé, mais en croissance de 3% en base comparable (+4% pour KFC, stable pour Pizza Hut). Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,27$, pour des revenus de 1,6 Md$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

      Raison sociale de l'émetteur : NATIXIS - SA au capital de 5 019 776 380,80 euros Immatriculée sous le n° B 542 044 524 RCS Paris Siège…

Publié le 14/12/2017

GTT monte de 0,6% ce jeudi à 48,20 euros, alors que la société et le groupe d'ingénierie navale coréen DSEC ont signé un accord de licence et...

Publié le 14/12/2017

Visibilité dégradée à court terme

Publié le 14/12/2017

La majorité des A321neo de Delta seront livrés par l'Airbus U.S. Manufacturing Facility de Mobile, Alabama et équipés de moteurs PW1100G-JM Geared Turbofan (GTF) de Pratt & Whitney...

CONTENUS SPONSORISÉS