Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 385.14 PTS
+1.54 %
6 412.50
+2.16 %
SBF 120 PTS
5 007.76
+1.48 %
DAX PTS
15 416.64
+1.43 %
Dow Jones PTS
34 382.13
+1.06 %
13 393.12
+2.17 %
1.214
-0.01 %

Wall Street : prises de bénéfices après les records

| Boursier | 492 | Aucun vote sur cette news

La Bourse de New York démarre la semaine en baisse, les investisseurs prenant quelques bénéfices après les records de vendredi sur le DJIA et le S&P 500.

Wall Street : prises de bénéfices après les records
Credits Reuters

La Bourse de New York démarre la semaine en baisse, les investisseurs prenant quelques bénéfices après les records de vendredi sur le DJIA et le S&P 500, à l'aube d'une semaine qui s'annonce chargée en résultats d'entreprises. Les opérateurs observent aussi avec nervosité la hausse du nombre cas de coronavirus au niveau mondial (notamment en Inde et au Brésil), malgré les progrès de la vaccination aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure en Europe.

A deux heures de la clôture, le Dow Jones cède 0,51% à 34.025 points, tandis que l'indice large S&P 500 lâche 0,67% à 4.157 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, recule de 1,2% à 13.885 pts.

La semaine dernière, le Dow Jones et le S&P 500 avaient fini sur des records, et avaient gagné respectivement 1,2% et 1,4%, leur 4e semaine de hausse consécutive, sur fond de soutien budgétaire et monétaire massifs, et d'espoirs de reprise économique. Le Nasdaq a gagné 1,1% la semaine dernière, sa 3e hausse hebdomadaire, et a fini vendredi à moins de 0,5% de son dernier record inscrit le 12 février (14.095 pts).

Neuf des 11 indices sectoriels du S&P 500 perdent du terrain lundi, à commencer par les technologiques (-1,1%) et les biens de consommation discrétionnaires (-1,1%).

Parmi les valeurs en vue, Tesla perd 3,6% après un accident mortel impliquant un de ses véhicules électriques samedi soir au Texas. Deux personnes sont mortes dans l'incendie d'un Model S qui semblait être en pilotage automatique. A la hausse, Coca-Cola (+0,1%) profite un peu de la publication de résultats meilleurs que prévu au 1er trimestre. Apple avance de 0,3% à la veille de sa "keynote" qui devrait être l'occasion pour le groupe d'annoncer notamment de nouveaux iPad.

Sur le front budgétaire, le projet d'infrastructures de Joe Biden fait face à des propositions concurrentes, démocrates et républicaines. Dans l'actualité sino-américaine, les tensions persistent, mais les deux pays ont accepté de combattre ensemble le changement climatique en menant des efforts contre les émissions carbone. Dans l'actualité géopolitique, l'administration Biden a également averti la Russie qu'il y aurait des conséquences en cas de décès de l'opposant d'Alexei Navalny...

Sur les marchés obligataires, les rendements qui se sont nettement détendus la semaine dernière remontent légèrement. Le taux du T-Bond américain à 10 ans avance de 2 points de base à 1,60% et le "30 ans" est à 2,29% (+3 pdb). L'indice du dollar cède 0,5% à 91,10 points face à un panier de devises, tandis que l'euro gagne 0,44% à 1,2035$.

Dans les matières premières, le baril de pétrole brut WTI avance de 0,4% à 63,39$ sur le Nymex pour le contrat à terme de mai, et le Brent de la mer du Nord avance de 0,4% à 67,43$ (contrat de juin). L'once d'or a cédé 0,5% à 1.770,60$ sur le Comex (contrat à terme de juin), après avoir gagné 2% la semaine dernière.

Sur le front sanitaire, les Etats-Unis ont ouvert comme prévu la vaccination à tous les Américains majeurs à partir de ce lundi, afin d'accélérer la lutte contre la pandémie. Celle-ci continue malgré tout de faire des ravages, avec un nombre de cas en hausse au niveau mondial. La situation au Brésil et en Inde inquiète particulièrement la communauté scientifique. L'épidémie flambe en Inde qui a atteint les 15,1 millions de cas (dont 178.769 morts), au 2e rang mondial derrière les Etats-Unis, et devant le Brésil, 3e avec 13,9 millions de cas (dont 373.335 morts).

Même aux Etats-Unis, où plus de la moitié des adultes a désormais reçu au moins une dose de vaccin, le nombre de cas quotidiens a augmenté de 5% sur la semaine passée par rapport à la semaine précédente, à 67.308 en moyenne. Les Etats-Unis restent le pays le plus touché par la pandémie, avec 31,7 millions de cas et 567.217 morts.

Dans le monde, le nombre de cas de Covid-19 a dépassé lundi les 141,4 millions et le nombre de décès a franchi samedi le seuil des 3 millions (3,03 millions lundi), selon l'Université américaine Johns Hopkins University.

VALEURS A SUIVRE

La semaine qui commence sera riche en publication de résultats d'entreprises, dont ceux d'IBM, qui publiera ses comptes lundi après la clôture.

Coca-Cola (+0,1%), le géant américain des soft drinks, a dépassé les attentes de marché pour le premier trimestre. Le groupe d'Atlanta a ainsi dégagé sur le trimestre clos un bénéfice ajusté par action de 55 cents, à comparer à un consensus de 50 cents mesuré par FactSet. Les revenus ont totalisé 9 milliards de dollars sur la période, en augmentation de 4,7% en glissement annuel, alors que le consensus FactSet était de 8,68 milliards de dollars. Mieux encore, la croissance organique de l'activité a atteint 6% en glissement annuel, alors que les analystes de la place anticipaient en moyenne une performance stable. La marge opérationnelle est ressortie à 30,2%, et même 31% sur une base ajustée. Le bpa net a reculé de 19% à 52 cents, mais le bpa ajusté a grimpé de 8% à 55 cents.

Harley-Davidson grimpe de 10%, alors que le fabricant américain de motos vient de publier pour son premier trimestre fiscal des résultats supérieurs aux attentes. Le groupe de Jochen Zeitz a relevé par ailleurs une estimation de son activité pour l'année. Harley a donc réalisé sur le trimestre clos un bénéfice par action de 1,68$ sur une base ajustée, deux fois plus que prévu. Il envisage désormais, pour l'année entamée, une croissance allant de 30% à 35% de ses revenus sur le segment motocycles, alors que la guidance antérieure allait de 20% à 25%. Le groupe profite essentiellement de la très forte reprise de l'activité en Amérique du Nord. Rappelons également que le groupe a établi un division électrique indépendante et vient de nommer à son conseil d'administration le directeur de Ford, Jim Farley.

Dans un communiqué séparé, Harley Davidson indique qu'il entend contester légalement la décision de l'Union européenne de lui imposer un monumental tarif douanier à l'import de 56% à partir du mois de juin.

Coinbase perd 2,1%. Le directeur général du groupe, Brian Armstrong, a préféré empocher quelques centaines de millions de dollars rapidement à l'occasion de l'introduction en bourse de la plateforme d'échange de cryptomonnaies sur le Nasdaq. Il a vendu pour 292 millions de dollars de titres Coinbase au total, durant le premier jour de cotation la semaine dernière. Il a cédé près de 750.000 titres en trois blocs à des cours allant de 381$ à 410,4$, selon les déclarations au gendarme américain des marchés financiers, la SEC. Coindesk a estimé pour sa part que des porteurs de parts de Coinbase avaient profité de l'IPO pour vendre pour environ 5 milliards de dollars de titres le jour de la première cotation.

Notons en revanche que le fonds Ark a acquis pour sa part pour 64 millions de dollars d'actions Coinbase et vendu pour près de 100 millions de dollars de titres Tesla (-5% avec la rechute du BTC).

Tesla perd 3,6% après un accident mortel impliquant un de ses véhicules électriques samedi soir au Texas. Deux personnes sont mortes dans l'incendie d'un Model S qui semblait être en pilotage automatique.

Pfizer (+0,4%) et son partenaire BioNTech (-2,1%) vont fournir 100 millions de doses supplémentaires de leur vaccin contre le Covid-19 à l'UE cette année. Les deux partenaires ont annoncé que cela fait suite à la décision de la Commission européenne d'exercer son option d'achat de 100 millions de doses supplémentaires dans le cadre de l'accord d'achat avancé élargi signé le 17 février dernier. L'UE va ainsi recevoir 600 millions de doses du duo cette année. Le vaccin Comirnaty sera produit sur les sites de fabrication de BioNTech et de Pfizer en Europe.

Johnson & Johnson (stable). Les autorités sanitaires américaines se réunissent cette semaine pour évoquer l'avenir du vaccin anti-covid de J&J, suspendu il y a un peu moins d'une semaine après de rares cas de thrombose chez des personnes vaccinées. Le Dr Anthony Fauci a laissé entendre que la suspension serait levée, en estimant sur CBS qu'il serait surpris si une reprise n'intervenait pas d'ici vendredi, assortie toutefois une forme de restriction ou d'avertissement. Selon le 'Wall Street Journal', les régulateurs pourraient restreindre l'usage du vaccin en fonction de l'âge ou du sexe, tout en fournissant un avertissement aux médecins sur la manière d'éviter ou de traiter les problèmes éventuels liés à l'injection.

GameStop (+6,7%). Le trader Keith Gill, qui répond au doux pseudonyme de 'Roaring Kitty' sur les réseaux sociaux et dont les messages avaient contribué à déclencher l'euphorie boursière autour de GameStop en janvier, a exercé des options d'achat pour 50.000 actions supplémentaires à un prix d'exercice de 12 dollars, selon l'agence Bloomberg. En outre, le CEO de GameStop, George Sherman, a annoncé ses plans de départ. Il quittera ses fonctions de DG fin juillet ou plus tôt, à la nomination d'un successeur.

Facebook (-1,2%), le réseau social de Menlo Park, va lancer une série de produits 'social audio' afin de profiter de la mode actuelle des réseaux sociaux audio comme Clubhouse. C'est du moins ce qu'affirme le site spécialisé Recode.

Manchester United (+7,3%) bénéficie de l'annonce de la création d'une Super Ligue européenne de football. Cette 'Super Ligue', projet de nouvelle compétition européenne lancé par douze des plus grands clubs du Vieux continent, fait jaser ce jour, notamment en Allemagne et en France, où deux fédérations se montrent fermement opposées à cette compétition destinée à faire de l'ombre à l'historique Ligue des champions. Les 12 clubs fondateurs ont indiqué qu'ils prévoyaient de lancer la saison inaugurale de la compétition "dès que possible" et qu'une enveloppe de 3,5 milliards d'euros était prévue pour contribuer aux projets d'infrastructures et compenser l'impact de la crise sanitaire.

JP Morgan Chase (stable) a confirmé ce jour les informations de presse qui rapportaient dimanche que la banque américaine financerait le projet de Super Ligue porté par une douzaine de grands clubs européens, rapporte Reuters. Le financement de la banque ressortirait à 4,8 milliards de dollars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/05/2021

Ivalis a ainsi réussi à recouvrer un niveau d'activité proche de celui de l'exercice 2020-21 au cours du second semestre

Publié le 14/05/2021

Videlio a réalisé un chiffre d’affaires de 52,1 millions d’euros au premier trimestre 2021, en repli de 5,9 % à périmètre publié par rapport à celui du premier trimestre 2020 et de 6,9…

Publié le 14/05/2021

Les produits retraités des activités de Touax se sont élevés à 24,6 millions au premier trimestre 2021, en recul de 4,2%. Les activités en propriété ont progressent de 3,2% à 23,06 millions…

Publié le 14/05/2021

A la suite de l’intrusion détectée sur son réseau informatique, Laurent Perrier a annoncé avoir immédiatement engagé toutes les mesures nécessaires pour rétablir son activité dans les…

Publié le 14/05/2021

Touax constate que les effets de la crise sanitaire demeurent limités

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne