En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 569.67 PTS
-0.03 %
4 563.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
3 624.38
+0.01 %
DAX PTS
11 598.07
+0.32 %
Dow Jones PTS
26 659.11
+0.52 %
11 350.74
+1.87 %
1.167
-0.61 %

Wall Street poursuit son rebond, malgré le million de victimes du coronavirus

| Boursier | 517 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine poursuit son rebond après le rallye de vendredi soir (+1,34% sur le DJIA et +2,26% sur le Nasdaq)...

Wall Street poursuit son rebond, malgré le million de victimes du coronavirus
Credits Reuters

La cote américaine poursuit son rebond après le rallye de vendredi soir (+1,34% sur le DJIA et +2,26% sur le Nasdaq). Le Dow est attendu encore en hausse de 1,3% en pré-séance, alors que le S&P500 avance de 1,4% et le Nasdaq de 1,9%. Le baril de brut WTI gagne 0,5% à 40,4$ sur le Nymex. L'once d'or prend 0,3% à 1.873$. L'indice dollar régresse de 0,5% face à un panier de devises de référence.

En Europe, les bourses sont plutôt bien orientées ce jour avec l'actualité des fusions et acquisitions, malgré le risque sanitaire persistant et les craintes économiques.

Wall Street semble donc pour sa part vouloir prolonger son sursaut, ignorant également les incertitudes politiques à la veille du débat Trump / Biden... Les investisseurs saluent notamment les nouvelles positives venues de Chine, avec un quatrième mois consécutif de progression des bénéfices des sociétés industrielles chinoises.

Sur le front économique outre-Atlantique ce jour, l'indice manufacturier régional de la Fed de Dallas pour le mois de septembre sera communiqué à 16h30 (consensus 8,5 pour l'indice d'activité générale). La journée de demain sera un peu plus animée du point de vue économique, avec l'indice Case-Shiller des prix de l'immobilier ou l'indice de confiance du Conference Board.

Trump a choisi la juge Amy Coney Barrett comme candidate à la Cour suprême en remplacement de Ruth Barber Ginsburg, récemment décédée. Amy Coney Barrett, 48 ans, dirige depuis trois ans la cour d'appel du 7e circuit à Chicago. "Aujourd'hui c'est mon honneur de nommer à la Cour suprême l'une des juristes les plus brillantes et douées de notre nation", a lancé le président américain. En cas de confirmation par le Sénat de cette nomination à vie, Barrett deviendrait la cinquième femme de la juridiction. Trump estime que les auditions de confirmation devraient débuter dès le 12 octobre.

Joe Biden, candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine, a quant à lui estimé que le choix du remplaçant de Ginsburg devait être celui du vainqueur du scrutin du 3 novembre...

En cas de confirmation de Barrett, la majorité conservatrice à la Cour suprême serait de six juges contre trois.

Dans un autre registre, Trump est attaqué au sujet de la faiblesse des impôts qu'il aurait payés ces dernières années, suite aux révélations du New York Times. Trump aurait donc versé des montants très faibles en impôts sur le revenu durant les années récentes, les pertes de ses entreprises ayant compensé des centaines de millions de revenus. Le New York Times cite les déclarations de revenus du leader américain.

Trump n'aurait payé que 750 dollars d'impôts fédéraux en 2016 et 2017, et il n'aurait versé aucun impôt sur le revenu pour 10 des 15 dernières années, malgré les 427 millions de dollars perçus en 2018 pour son émission de téléréalité et d'autres contrats. Trump aurait donc allégé l'addition en compensant ces revenus par de lourdes pertes de ses sociétés (47,4 millions de dollars de pertes déclarées en 2018).

Lors d'une conférence de presse à la Maison blanche, Trump a gardé son aplomb et qualifié l'article du New York Times de 'fake news'. Alan Garten, avocat de la Trump Organization, affirme que Trump a payé des millions de dollars d'impôts sur le revenu durant la décennie passée...

Le débat télévisé Trump / Biden sera particulièrement suivi demain mardi. Taclant son rival sur Twitter, le président américain en poste a réclamé... un test antidopage pour Biden - que Trump surnomme 'Sleepy Joe' pour son manque supposé de dynamisme. L'affrontement d'une heure trente entre les deux hommes devrait être animé. Deux autres débats sont attendus avant la présidentielle.

Le dernier bilan de l'épidémie du nouveau coronavirus fait ressortir 33,1 millions de cas confirmés au niveau mondial selon l'Université Johns Hopkins, dont 7,11 millions de cas aux Etats-Unis, 6,07 millions en Inde et 4,73 millions au Brésil. La Russie a recensé 1,15 million de cas depuis l'émergence du virus, contre 813.056 en Colombie et 800.142 au Pérou... Le virus a fait 998.372 morts dans le monde depuis son apparition, dont 204.762 aux USA, 141.741 au Brésil et 95.542 en Inde...

Le nombre de cas confirmés en Inde a donc dépassé le seuil des 6 millions, avec 82.170 nouvelles infections en 24 heures selon le ministère de la Santé. 1.039 décès supplémentaires ont été recensés.

En Europe, la situation demeure préoccupante dans certains pays, comme en France où 11.123 nouveaux cas ont été confirmés pour 27 décès supplémentaires en 24 heures, selon les données de Santé Publique France. Le nombre total des contaminations a franchi vendredi la barre des 500.000 et ressort maintenant à 538.569. Le nombre de morts est de 31.727. Santé Publique France recense 4.204 hospitalisations sur les sept derniers jours, dont 786 en réanimation.

Le gouvernement britannique entend pour sa part mettre en place une interdiction totale des activités sociales dans une grande majorité du nord de la Grande-Bretagne et pourrait faire de même à Londres, selon The Times. Les nouvelles mesures attendues pourraient comprendre la fermeture de l'ensemble des pubs, restaurants et bars pour une période initiale de deux semaines.

La Chine a recensé 21 nouveaux cas en 24 heures, mais ce sont bien évidemment des personnes venues de l'étranger, il ne saurait en être autrement. La Commission nationale de la santé fait état d'un bilan de 85.372 cas confirmés au total en Chine continentale depuis l'émergence du virus pour 4.634 décès. Aucun nouveau décès n'a bien entendu été signalé ce lundi.

Les valeurs

Oracle. Un juge de Washington a temporairement bloqué le décret de l'administration Trump qui devait entrer en vigueur dimanche soir, interdisant à Apple et Google de proposer l'application TikTok en téléchargement sur leurs boutiques en ligne. Ainsi, le juge de district Carl Nichols a tranché en faveur de ByteDance, maison-mère de TikTok, qui avait déposé une requête visant à permettre à l'application vidéo de demeurer sur les magasins d'applications d'Apple et Google. Le réseau social compte 100 millions d'adeptes aux Etats-Unis, mais l'administration Trump s'inquiète de la menace supposée en matière de sécurité nationale.

Le juge Nichols a cependant refusé pour l'heure de bloquer des restrictions supplémentaires décidées par le Département américain au Commerce, et qui doivent entrer en vigueur le 12 novembre et stopper les activités américaines du réseau social... En août, Trump avait signé un décret afin de contraindre ByteDance à céder à une entreprise américaine le contrôle des activités US de TikTok. Le week-end dernier, le Chinois avait confirmé un accord avec les Américains Oracle et Walmart pour la création de TikTok Global, dont Oracle serait partenaire technologique et Walmart partenaire commercial. Les communiqués du Chinois et des Américains se sont toutefois contredits sur la question du contrôle de TikTok Global.

Ford, géant automobile du Michigan possédant deux usines en Allemagne, a demandé 500 millions d'euros de prêts garantis au gouvernement allemand pour compenser l'impact de la pandémie, rapporte le quotidien Handelsblatt.

Uber Technologies. La justice britannique a autorisé le géant américain du marché VTC a récupérer sa licence d'exploitation à Londres, licence retirée l'année dernière pour des motifs de sécurité par l'autorité locale de régulation des transports.

Caesars discute avec William Hill en vue d'un éventuel rachat du spécialiste britannique des paris pour un montant de 3,7 milliards de dollars. Les négociations en sont à un stade avancé.

Cleveland-Cliffs, producteur américain de pellets de minerai de fer, s'offre les activités américaines d'ArcelorMittal pour 1,4 milliard de dollars. Les activités américaines d'ArcelorMittal ont réalisé en 2018 et 2019 une moyenne de 10,4 Mds$ de revenus et un Ebitda ajusté d'environ 700 M$. L'opération intervient quelques mois seulement après l'acquisition d'AK Steel, un fabricant américain d'aciers au carbone laminés à plat, par Cleveland-Cliffs, pour 3 milliards de dollars, dette comprise.

American Airlines a obtenu du gouvernement américain un prêt de 5,5 milliards de dollars. Le transporteur aérien texan indique par ailleurs être en capacité d'obtenir jusqu'à 2 milliards de dollars supplémentaires en octobre dans le cadre d'un soutien aux compagnies aériennes d'un montant total de 25 milliards de dollars.

Devon Energy. Le producteur de pétrole et gaz d'Oklahoma City a annoncé ce lundi l'acquisition de son rival WPX Energy pour un montant de 2,56 milliards de dollars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/10/2020

Le Conseil d'administration de Total SE, réuni le 29 octobre, a décidé de soumettre à l'Assemblée générale des actionnaires du 25 mai 2022 qui...

Publié le 29/10/2020

Le Conseil d'administration va compterait 42% de femmes et 67% d'administrateurs indépendants...

Publié le 29/10/2020

Quadient obtient le statut "Prime" d'ISS ESG pour son engagement en matière de responsabilité sociétale d'entreprise...

Publié le 29/10/2020

Au 3e trimestre 2020, le chiffre d'affaires de Guillemot Corporation progresse de 85% à 39,3 millions d'euros...

Publié le 29/10/2020

Le carnet de commandes recule mais reste ferme avec 39 mois d'activité sécurisés...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne