En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 863.02 PTS
-
5 855.00
-
SBF 120 PTS
4 627.29
-
DAX PTS
13 204.77
-2.74 %
Dow Jones PTS
28 535.80
-1.57 %
8 952.18
-2.07 %
1.102
0. %

Wall Street plombé par les tensions au Moyen-Orient

| Boursier | 900 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine est orientée en baisse ce vendredi, corrigeant après avoir inscrit hier soir de nouveaux sommets historiques...

Wall Street plombé par les tensions au Moyen-Orient
Credits Reuters

La cote américaine est orientée en baisse ce vendredi, corrigeant après avoir inscrit hier soir de nouveaux sommets historiques. Le S&P500 retombe de 0,72% à 3.234 pts et le Nasdaq de 0,75% à 9.024 pts, alors que le DJIA cède 0,84% à 28.626 pts. L'indice dollar se stabilise à 96,8... Wall Street est également affecté par l'annonce de très faibles chiffres de l'industrie manufacturière nationale américaine pour le mois de décembre.

Le baril de brut WTI flambe de 3,4% à 63,3$ sur le Nymex et le Brent de 3,7% à 68,7$ avec les tensions géopolitiques entre Washington et Téhéran consécutives à la mort du général Qassem Soleimani dans une frappe aérienne des USA contre son convoi à l'aéroport de Bagdad - sur ordre de Donald Trump. Soleimani dirigeait la force Al Qods, unité d'élite des Gardiens de la révolution iraniens. L'ayatollah Ali Khamenei a affirmé qu'une vengeance terrible attendait les 'criminels' ayant assassiné Soleimani. Cette frappe américaine serait par ailleurs une atteinte "flagrante" aux conditions de la présence américaine en Irak, a affirmé le Premier ministre irakien Abdoul Mahdi. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a évoqué enfin une "escalade extrêmement dangereuse et insensée". "Les Etats-Unis portent la responsabilité de toutes les conséquences de leur aventurisme renégat", a même lancé le ministre sur Twitter.

Quelques jours seulement après une violente manifestation ayant pour cible l'ambassade américaine à Bagdad, le Pentagone a annoncé que le général Qassem Soleimani avait été tué. Le commandant Abou Mahdi al Mouhandis, à la tête d'une importante milice irakienne et conseiller du général Soleimani, a aussi été tué dans l'attaque. La Maison blanche évoque aujourd'hui une mesure défensive "décisive" destinée à protéger le personnel américain à l'étranger...

"L'Iran n'a jamais gagné une guerre mais n'a jamais perdu une négociation", a tweeté Trump il y a quelques instants.

Trump poursuit : "Le général Qassem Soleimani a tué ou grièvement blessé des milliers d'Américains sur une importante période de temps, et complotait pour en tuer beaucoup plus... mais il s'est fait prendre ! Il était directement et indirectement responsable de la mort de millions de gens, dont un grand nombre récent de MANIFESTANTS tués en Iran même. Alors que l'Iran ne pourra jamais l'admettre réellement, Soleimani était à la fois détesté et craint dans le pays. Ils ne sont pas aussi tristes que les dirigeants le laisseront croire au monde extérieur. Il aurait dû être pris il y a de nombreuses années !"

"Les États-Unis ont payé à l'Irak des Milliards de Dollars par an, pendant de nombreuses années, cela s'ajoutant à tout ce que nous avons fait d'autre pour eux. Le peuple d'Irak ne veut pas être dominé & contrôlé par l'Iran, mais finalement, c'est leur choix. Durant les 15 dernières années, l'Iran a gagné de plus en plus de contrôle sur l'Irak, et le peuple d'Irak n'est pas heureux de cela. Cela ne se terminera jamais bien !", a également expliqué le leader américain.

D'après le rapport du Département américain à l'Énergie publié ce jour, les stocks pétroliers domestiques de brut pour la semaine close au 27 décembre, hors réserve stratégique, ont chuté de 11,5 millions de barils en comparaison de la semaine antérieure. Les stocks d'essence ont augmenté de 3,2 millions de barils et les stocks de produits distillés de 8,8 millions de barils.

L'or pointe en nette hausse en cette fin de semaine avec une once qui grimpe de 1,5% à 1.551 dollars sur le Comex, au plus haut depuis début septembre.

Hier, la cote américaine, dopée par les espoirs commerciaux et ceux relatifs à la relance en Chine, s'était distinguée en vive progression pour sa première journée boursière de l'année 2020. Le DJIA avait pris 1,16% à 28.869 pts et le Nasdaq 1,33% à 9.092 pts.

Donald Trump a indiqué qu'il allait signer le 15 janvier à la Maison blanche l'accord commercial de phase 1 avec la Chine. Le président américain entend se rendre ultérieurement à Pékin pour lancer la phase suivante des pourparlers. De son côté, la Banque de populaire de Chine a dévoilé avant-hier une nouvelle réduction, la huitième sur deux ans (de 50 points de base) du ratio de réserves obligatoires imposé aux banques. Il s'agit là de soutenir le crédit en dégageant 800 milliards de yuans - plus de 100 milliards d'euros de liquidités.

L'indice ISM manufacturier américain du mois de décembre 2019 est ressorti très décevant, au niveau particulièrement déprimé de 47,2, contre un consensus de 49,1 et un niveau de 48,1 un mois auparavant. L'indicateur ressort même au plus bas niveau en plus de dix ans, puisqu'il faut remonter au mois de juin 2009 pour retrouver un ISM manufacturier aussi faible. Largement inférieur à la barre des 50, l'indice traduit évidemment une nette contraction de l'activité manufacturière nationale américaine au mois de décembre 2019.

Les dépenses américaines de construction du mois de novembre 2019, qui viennent également d'être révélées ce vendredi, sont ressorties en croissance de 0,6% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de marché de +0,3% et une évolution négative de -0,8% un mois auparavant.

Les Minutes de la dernière réunion du FOMC, Comité de politique monétaire de la Fed, seront connues à 20 heures.

Tom Barkin (dirigeant de la Fed de Richmond), Lael Brainard (membre du Conseil des gouverneurs), John Williams (Fed de New York), Charles Evans (Fed de Chicago) et Robert Kaplan (Fed de Dallas), interviennent durant la journée ce vendredi, sur divers sujets économiques et monétaires.

Les valeurs

Uber (stable) a confirmé ce jour la finalisation officielle de l'acquisition précédemment annoncée de Careem pour un montant de 3,1 milliards de dollars. Careem Networks FZ-LLC est ainsi devenu une filiale à 100% d'Uber, tout en conservant sa propre marque. Mudassir Sheikha, cofondateur et directeur général de Careem, poursuivra dans ses fonctions. Avec cette opération, Uber s'offre les services de mobilité, livraison et paiement de Careem au Moyen-Orient, les marchés majeurs concernés comprenant l'Egypte, la Jordanie, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Dara Khosrowshahi, le patron du géant VTC californien, attend "encore plus d'innovation" de Careem, sous son management actuel. Les deux plateformes pourront ainsi bénéficier de leurs forces respectives.

Le Brésilien Natura finalise le rachat du groupe américain de cosmétiques Avon Products (stable). Avon annonce dans la foulée le départ de son directeur général, Jan Zijderveld, effectif ce jour. Il était CEO du groupe depuis près de deux ans, après une carrière de trente ans chez Unilever. Natura & Co va nommer une nouvelle direction. Angela Cretu prendra les fonctions de directrice générale hors Amérique Latine. Roberto Marques, président exécutif du conseil d'administration de Natura depuis 2017, va prendre les fonctions de CEO du groupe. Natura, qui détient par ailleurs les marques Aesop et The Body Shop, devrait afficher des ventes annuelles voisines de 10 milliards de dollars en incluant l'activité d'Avon. Natura va par ailleurs faire ses débuts à Wall Street, cotant sous forme d'ADR sur le NYSE dès lundi. Le dossier cotait jusqu'à présent à Sao Paulo.

Tesla (+4%), la 'vedette' californienne de l'automobile électrique, a réduit de 16% les prix de base de son Model 3 grand public en Chine afin d'intégrer les aides publiques... Par ailleurs, Tesla a annoncé ce jour des livraisons totales de véhicules pour l'année 2019 conformes à sa propre guidance. Le groupe d'Elon Musk a ainsi livré 367.500 véhicules en 2019, ce qui représente une progression de 50%, avec l'accroissement des volumes de production. Le groupe de Palo Alto a livré 112.000 voitures sur le seul quatrième trimestre. "Nous continuons à nous concentrer sur l'expansion de la production, à la fois aux États-Unis ainsi que sur notre site nouvellement lancé à Shanghai", a précisé le groupe.

Apple (-1%). Confiants sur la période des fêtes qui vient tout juste de se terminer, deux analystes revalorisent Apple ce vendredi. A l''achat', Bank of America Merrill Lynch a relevé sa cible de 290 à 330 dollars alors que RBC Capital Markets a porté son objectif de 295 à 330$ tout en restant à 'surperformer'. RBC, qui s'appuie sur une analyse des données sur les médias sociaux, explique qu'il y a un intérêt et une satisfaction accrus des clients à l'égard de la dernière gamme d'iPhones, ainsi qu'un intérêt soutenu et croissant pour les produits tels que les AirPods ou l'Apple Watch. Le broker évoque ainsi une amélioration des perspectives à court terme, mais aussi une forte croyance dans un cycle plus long avec l'arrivée de la 5G. BofA prévoit pour sa part un solide premier trimestre et a noté une forte demande d'iPhones au cours des derniers mois, ainsi que des données de tiers qui indiquent une croissance des revenus de l'App Store.

Illumina (-1%) a annoncé l'abandon de ses plans de rachat du laboratoire rival Pacific Biosciences of California pour 1,2 milliard de dollars, se heurtant à l'opposition des autorités de concurrence.

ExxonMobil (stable) anticipe un gain allant jusqu'à 3,6 milliards de dollars sur la cession d'actifs norvégiens de production de pétrole et de gaz à Var Energi AS - majoritairement détenu par l'Italien Eni SpA. Ce produit devrait significativement améliorer les résultats du quatrième trimestre du géant pétrolier américain et compenser la baisse des marges des opérations chimiques ou de raffinage.

La flambée des prix du pétrole devant l'incertitude géopolitique influe sur plusieurs compartiments de la cote, soutenant les valeurs pétrolières et parapétrolières, ainsi que celles de la défense, mais pesant sur le secteur aérien...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/01/2020

Le chiffre d'affaires consolidé du 4e trimestre 2019 se monte à 56,5 millions d'euros, assorti d'une croissance organique de +18,1%...

Publié le 27/01/2020

Les deux résolutions soumises au vote des créanciers ont été adoptées...

Publié le 27/01/2020

Les attentes sont fortes pour les résultats d'Apple pour le trimestre achevé fin décembre, qui seront publiés mardi soir après la clôture de Wall Street. Le titre de la firme à la pomme a plus…

Publié le 27/01/2020

La technologie de diffusion vidéo de bout en bout d'Anevia est choisie pour la nouvelle plateforme de télévision OTT espagnole...

Publié le 27/01/2020

Les axes stratégiques 2020 de Witbe seront détaillés lors de la publication des résultats annuels 2019...