En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 688.74 PTS
-
4 740.0
+1.33 %
SBF 120 PTS
3 709.25
+0. %
DAX PTS
11 657.69
-
Dow Jones PTS
25 548.27
+2.21 %
9 442.05
+0. %
1.102
+0.12 %

Wall Street : pas de sursaut attendu pour débuter le trimestre

| Boursier | 490 | Aucun vote sur cette news

Wall Street est attendue en net repli pour cette première séance du deuxième trimestre après avoir enregistré sur les trois premiers mois de l'année...

Wall Street : pas de sursaut attendu pour débuter le trimestre
Credits Reuters

Wall Street est attendue en net repli pour cette première séance du deuxième trimestre après avoir enregistré sur les trois premiers mois de l'année une performance négative historique ou presque. L'indice Dow Jones a chuté de 23,2% en trois mois, sa plus mauvaise performance trimestrielle depuis la chute de 25% du quatrième trimestre 1987. Avec un recul de 20%, le S&P 500 a de son côté enregistré son pire trimestre depuis le quatrième trimestre 2008, et le plus mauvais premier trimestre depuis sa création en 1957. Le Nasdaq a, pour sa part, perdu 14,2% sur le trimestre, sa pire performance trimestrielle depuis la crise de 2008.

Plus de 200.000 morts aux Etats-Unis ?

Les investisseurs ont toujours autant de mal à évaluer l'impact de la pandémie de Covid-19 sur l'économie américaine et mondiale alors que la propagation du virus se poursuit à travers le monde et que le bilan sanitaire augmente heure après heure. Aux Etats-Unis, la pandémie a désormais fait plus de morts qu'en Chine, le seuil des 3.600 décès ayant été dépassé mardi outre-Atlantique. Après avoir longtemps refusé de voir la situation en face, Donald Trump a reconnu hier que les semaines à venir seraient "très, très douloureuses" du point de vue sanitaire pour son pays, alors que les scientifiques ont averti que le virus pourrait tuer jusqu'à 240.000 Américains...

"Le message de M. Trump a résonné sur les marchés boursiers mondiaux car il a mis à nu les conséquences pures et simples de cette crise", explique Sebastien Galy, stratégiste macro chez Nordea Asset Management. Globalement, le nombre de malades a désormais franchi les 856.000 et le nombre de décès a dépassé la barre des 42.000, selon les statistiques de l'université américaine Johns Hopkins.

Gros programme macro

Au niveau économique, l'enquête ADP sur l'emploi privé américain donnera une nouvelle indication sur l'évolution du marché du travail, en attendant le chiffre hebdomadaire des inscriptions au chômage, jeudi, et le rapport mensuel sur l'emploi, vendredi. Les indices ISM, les données de la construction de février et le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques sont également à suivre aujourd'hui.

Le secteur manufacturier européen déprime

En Europe, les enquêtes mensuelles d'IHS Markit auprès des directeurs d'achats du secteur manufacturier, ont confirmé la chute de l'activité industrielle dans la zone euro en mars. L'indice PMI manufacturier est ainsi tombé à 44,5 contre 44,8 en première estimation et après 49,2 en février. Il s'agit du chiffre le plus faible enregistré depuis la mi-2012, pendant la crise de la dette de la zone euro.

Les banques renoncent à leurs dividendes

Dans ce contexte, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à renoncer à leurs prévisions 2020 et à suspendre leur versement de dividende. A ce titre, le secteur bancaire pèse fortement sur la tendance ce mercredi, les établissements britanniques et français annonçant tout à tour des suppressions de dividendes sous la pression des autorités monétaires et politiques.

Le pétrole recule encore...

Après être tombés en début de semaine sur des niveaux plus observés depuis 18 ans, les cours du brut restent sous pression sur fond de chute de la demande et de guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie. Le baril de brut léger américain cède actuellement 1,3% à 20,2$ (contrat à terme de mai sur le Nymex), tandis que le Brent de mer du Nord chute de près de 5% à 25,1$ (contrat échéance juin).

Et le dollar monte

A l'inverse, le dollar reste de son côté bien orienté, toujours recherché pour son statut d'actif refuge dans cette période trouble. L'indice du dollar, qui reflète son évolution face à 6 devises de référence (euro, livre sterling, franc suisse, dollar canadien, yen et couronne suédoise) prend actuellement 0,7% à 99,8 points. Enfin, l'indice Vix de la volatilité, aussi appelé "indice de la peur", rebondit de de 5,2 points à 58,5 après, signe là aussi du regain de nervosité dans les salles de marché.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/05/2020

La Bourse de Paris a aligné une quatrième séance consécutive de progression, venant tester une résistance importante située autour des 4.700 points, soutenue notamment par les secteurs de…

Publié le 28/05/2020

NextStage, société d’investissement cotée a dévoilé son Actif Net Réévalué pour le premier trimestre 2020. Il recule de 15,4% à 220,3 millions d'euros. et l’ANR par action ordinaire…

Publié le 28/05/2020

Neoen annonce le succès de la toute première émission européenne d'obligations vertes à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles ou...