Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 279.35 PTS
-
6 237.00
-
SBF 120 PTS
4 932.54
-
DAX PTS
15 150.22
+0.2 %
Dow Jones PTS
33 587.66
-1.99 %
13 001.63
-2.62 %
1.208
+0.11 %

Wall Street : objectif lune !

| Boursier | 530 | 1 par 1 internautes

Wall Street semble bien parti pour aller chercher de nouveaux sommets en début de séance après les nouveaux records atteints hier soir...

Wall Street : objectif lune !
Credits Reuters

Wall Street semble bien parti pour aller chercher de nouveaux sommets en début de séance après les records atteints hier soir. Le sentiment de marché reste dominé par l'optimisme sur la reprise économique grâce aux progrès des campagnes de vaccination et s'appuie sur une série d'indicateurs américains et chinois encourageants : après la vague d'indicateurs solides publiés jeudi aux Etats-Unis, la Chine a fait état d'une croissance historique de 18,3% sur un an au premier trimestre (expliquée en partie par une base de comparaison très favorable).

Le programme macro du jour est moins chargé même s'il faudra surveiller l'Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour avril (16h00) après de solides chiffres pour le secteur de la construction en mars. Les mises en chantier de logements ont en effet bondi de 19,4% à 1,74 million d'unités en mars, contre un consensus de 1,61 million et un niveau de 1,457 million rapporté un mois avant. Il s'agit de la plus forte hausse depuis juillet 2020. Selon les données gouvernementales, les permis de construire se sont de leur côté établis à 1,766 million, contre 1,75 million de consensus et 1,72 million un mois auparavant.

Les publications d'entreprises participent également à la bonne tenue des indices. Morgan Stanley est venu gonfler la liste des solides trimestriels de la part des établissements de Wall Street même si les opérateurs retiennent aussi la perte de plus de 900 M$ liée à l'affaire Archegos Capital. Chez les industriels, Alcoa a également présenté de robustes trimestriels hier soir. Plus de 90 entreprises du S&P500 seront sur le pont la semaine prochaine.

Après une légère remontée en matinée, le taux des Treasuries à dix ans recule à nouveau, autour des 1,576%. Assez paradoxalement, les bons indicateurs économiques semblent avoir été ignorés par le marché. Un mouvement que des analystes expliquent par des facteurs techniques et des achats d'investisseurs japonais. Dans ce contexte, le dollar ne parvient pas à rebondir, quasi stable face à l'euro autour des 1,198$ pour un euro.

Du côté des cryptos, le Bitcoin recule de 2,5% à environ 60.800$, notamment affecté par la décision de la Banque centrale de Turquie d'interdire l'utilisation des cryptomonnaies pour régler des achats, en raison de risques de dommages "irréparables"... Les cours du brut pointent encore dans le vert, sur fond d'optimisme croissant pour la demande cette année après le relèvement des prévisions de l'Opep et de l'Agence internationale de l'énergie.

Les valeurs

* Morgan Stanley vient de dévoiler des comptes trimestriels en forte hausse et supérieurs aux attentes des analystes. Sur les trois premiers mois de l'année, la banque new-yorkaise a réalisé un profit net de 4,1 milliards de dollars, soit 2,19 dollars par action, contre un bénéfice net de 1,7 Md$ ou 1,01 dollar par titre pour la même période de l'année précédente. Le bpa ajusté s'établit à 2,22$ contre 1,68$ de consensus. Les revenus nets ont bondi de 65% à 15,7 milliards de dollars contre 13,95 Mds$ attendus, avec des recettes tirées du trading actions de 2,88 Mds$ (2,6 Mds$ de consensus) et des revenus issus du trading obligataire de 2,97 Mds$ (2,19 Mds$ de consensus).

James P. Gorman, patron de MS, a déclaré : " La société a enregistré des résultats records. La banque d'investissement intégrée continue de prospérer. Nous avons conclu l'acquisition d'Eaton Vance, qui porte les actifs sous gestion à plus de 1.400 milliards de dollars. La gestion de patrimoine a enregistré des flux record de 105 milliards de dollars. La société est très bien positionnée pour la croissance dans les années à venir". Le ratio CET1 ressort à 16,8% à la fin du trimestre. Par ailleurs, si l'établissement n'a pas nommé le client en question, il ne fait guère de doute quant au fait que la perte de 911 M$ liée à un évènement de crédit est en lien avec l'effondrement d'Archegos Capital.

* Alcoa a réalisé un excellent premier trimestre, le meilleur depuis 2018. Sur la période, le troisième producteur mondial d'aluminium a enregistré un profit net de 175 millions de dollars ou 93 cents par titre contre 80 M$ et 43 cents par action un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a atteint 2,8 Mds$ contre 2,38 Mds$ un an auparavant et 2,65 Mds$ de consensus. Le bpa ajusté s'établit à 79 cents contre 46 cents de consensus. L'Ebitda ajusté s'est amélioré de 200 M$ sur un an à 531 M$. "Nous avons excellé de la ligne supérieure à la ligne inférieure, en contrôlant les coûts de production et en tirant profit de l'amélioration de la demande et de la hausse des prix de l'alumine et de l'aluminium", a déclaré le patron d'Alcoa, Roy Harvey. Alcoa s'attend à une année 2021 solide grâce à la poursuite de la reprise économique et à l'augmentation de la demande d'aluminium sur tous les marchés finaux.

* JP Morgan profite aussi de la faiblesse des taux. Même si cet environnement de taux bas pénalise une partie de son activité, la banque, qui vient de publier des résultats historiques au premier trimestre, a pu renforcer ses fonds propres hier en émettant 13 milliards de dollars d'obligations. Tout simplement la plus importante levée de dette réalisée par une banque à Wall Street. Selon les données de 'Bloomberg', le carnet d'ordres a atteint environ 26 milliards de dollars, signe de la forte demande pour l'opération. "Les banques seront toujours de gros émetteurs, ce qui donne un certain opportunisme pour exploiter les marchés, surtout lorsque le financement est encore si bon marché", souligne Jesse Rosenthal, analyste principal chez CreditSights. Avec cette émission, JP Morgan a désormais levé 22 milliards de dollars sur le marché obligataire cette année, plus que toute autre grande banque américaine.

* State Street a vu ses résultats reculer au premier trimestre, l'établissement financier enregistrant un profit de 519 millions de dollars ou 1,37$ par action contre un bénéfice de 634 M$ ou un bpa de 1,62$ un an plus tôt. Les actifs sous gestion ont en revanche bondi de 34% à 3.590 milliards de dollars (3,53 Mds$ de consensus) et les revenus ont progressé de 4% à 2,48 Mds$.

* Bank of New York Mellon bat le consensus mais voit ses bénéfices décliner au premier trimestre, pénalisés par la faiblesse des taux d'intérêt. Sur la période, l'établissement financier enregistre un profit de 858 millions de dollars, soit 97 cents par titre, contre un profit de 944 M$ ou 1,05$ par action un an plus tôt. Les revenus ont reculé de 5% à 3,92 Mds$. Le consensus tablait respectivement sur un bpa de 87 cents pour des recettes de 3,85 Mds$. Les actifs sous gestion ont augmenté de 23% à 2.210 Mds$. Le ratio CET1 ressort à 12,6% contre 11,3% un an plus tôt et 12,5% attendu.

* Alphabet. La Cour fédérale australienne a jugé que Google avait trompé des consommateurs sur la collecte de données personnelles via des terminaux mobiles utilisant le système d'exploitation Android, ce qui expose le groupe à des sanctions financières.

* ELI LILLY a demandé l'annulation du feu vert accordé par la FDA à son traitement du COVID-19 à base d'anticorps bamlanivimab, qui sera désormais utilisé en combinaison pour obtenir une plus grande efficacitécontre les variants.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/05/2021

Le cours du baril de pétrole brut léger américain WTI a gagné plus de 1% mercredi, terminant au-dessus de 66$ pour la 1e fois depuis environ deux mois, après un rapport de l'AIE plutôt optimiste…

Publié le 12/05/2021

L'activité des 9 premiers mois de l'exercice 2020/21 (période du 1er juillet au 31 mars) pour OL Groupe a été fortement impactée par les effets...

Publié le 12/05/2021

Gour Medical, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de solutions vétérinaires innovantes pour les animaux de compagnie,...

Publié le 12/05/2021

La société EMS Finance confirme la détention de 49,51% du capital de Cofidur SA...

Publié le 12/05/2021

Carmat, concepteur et développeur du coeur artificiel total le plus avancé au monde, visant à offrir une alternative thérapeutique aux malades...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne