En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 847.55 PTS
+0.18 %
5 839.5
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 599.29
+0.02 %
DAX PTS
13 048.48
-0.44 %
Dow Jones PTS
27 903.36
-0.02 %
8 376.51
+0.16 %
1.107
+0.09 %

Wall Street : nouvelle pluie de records ?

| Boursier | 374 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine progresse encore légèrement ce mardi, S&P500, DJIA et Nasdaq grappillant quelques points supplémentaires, sur leurs sommets...

Wall Street : nouvelle pluie de records ?
Credits Reuters

La cote américaine progresse encore légèrement ce mardi, S&P500, DJIA et Nasdaq grappillant quelques points supplémentaires, sur leurs sommets historiques. Le DJIA avance actuellement de 0,11% à 28.099 pts, contre un gain de 0,1% à 3.137 pts sur le S&P500. Le Nasdaq avance quant à lui de 0,19% à 8.649 pts. L'indice dollar se stabilise pour sa part à 98,3. Sur le Nymex, le baril de brut WTI avance de 0,2% à 58,1$.

L'actualité économique est assez fournie outre-Atlantique ce jour. La balance du commerce international de biens aux États-Unis est ressortie déficitaire de 66,53 milliards de dollars pour le mois d'octobre 2019, contre 70,8 milliards de dollars de consensus et 70,55 milliards de dollars pour la lecture ajustée du mois antérieur. Les exports ont décliné de 0,7% et les imports de 2,4%.

L'indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier pour septembre a augmenté de +0,4% (indice '20-City' ajusté des variations saisonnières) en comparaison du mois antérieur, contre +0,3% de consensus et +0,2% pour la lecture révisée du mois antérieur. Hors ajustement, l'indice a progressé de 0,1% par rapport au mois d'août. L'indice FHFA des prix de l'immobilier pour le mois de septembre, qui vient également d'être annoncé, s'est affiché en hausse de 0,6% contre +0,5% de consensus.

D'après le Département américain au Commerce ce mardi, les ventes de logements neufs du mois d'octobre 2019 sont ressorties au nombre de 733.000, contre 707.000 de consensus et 738.000 un mois avant (lecture révisée en forte hausse). La précédente lecture du mois de septembre était de 701.000.

L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board pour le mois de novembre est ressorti pour sa part à 125,5, contre 126,9 de consensus et 126,1 pour la lecture révisée (en légère hausse) du mois antérieur. La précédente évaluation d'octobre s'établissait à 125,9.

Pour finir, l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de novembre s'est affiché à -1, contre un consensus de +6 et un niveau de +8 un mois plus tôt. Cet indice traduit une légère contraction de l'activité manufacturière dans la région en novembre.

Durant son discours de la veille ('Construire sur les Gains d'une Longue Expansion'), le président de la Fed Jerome Powell a estimé que la politique monétaire était actuellement bien calibrée pour soutenir un marché de l'emploi solide et un retour de l'inflation vers l'objectif des 2%. Powell a donc jugé que la posture monétaire était probablement appropriée, aussi longtemps que les données entrantes restaient cohérentes avec la perspective d'une croissance économique modérée, d'un fort marché du travail et d'une inflation proche de l'objectif.

Powell prévoit que les (trois) réductions décidées cette année produisent leur plein effet avec le temps. Il ajoute que les assouplissements monétaires récents ont déjà aidé le consommateur américain et soutenu le sentiment des entreprises, tout en stimulant les dépenses dans des secteurs sensibles aux taux. Powell rappelle que la Fed répondra de manière appropriée aux développements éventuels engendrant une évolution des perspectives.

Sur le front commercial cette fois, le 'Global Times' chinois a affirmé dans un tweet que la Chine et les États-Unis étaient désormais "très proches" d'un accord partiel de phase 1. Pékin resterait engagé dans la poursuite des discussions en vue d'une phase 2 ou même d'une phase 3. Les affirmations du Global Times contrastent avec les rumeurs récentes faisant état de diverses pierres d'achoppement dans les négociations sino-américaines. Plus tôt cette semaine, Pékin a tout de même fait un bon geste en manifestant sa volonté de lutter contre les infractions à la propriété intellectuelle...

Par ailleurs, le vice-Premier ministre chinois Liu He s'est entretenu ce matin par téléphone avec le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin. Les échanges concernaient des points relatifs à l'accord partiel tant attendu, selon le ministère chinois au Commerce. Les deux superpuissances auraient trouvé un compromis sur la résolution de questions sensibles et devraient poursuivre les pourparlers sur d'autres questions. Ces annonces n'ont pas réellement convaincu les marchés, qui 'pricent' déjà en grande partie la conclusion de l'accord de phase 1.

Dans l'actualité des entreprises à Wall Street, Abercrombie & Fitch, Best Buy, Dollar Tree, Tech Data, Hormel Foods et Dick's Sporting Goods publient leurs derniers comptes trimestriels avant bourse ce jour. Autodesk, VMware, HP Inc., Guess et Dell Technologies, annoncent après la clôture de la place américaine.

Les valeurs

Best Buy (+8% !) grimpe à Wall Street ce mardi, le distributeur de produits électroniques ayant dévoilé des trimestriels supérieurs aux attentes et revu à la hausse ses prévisions. La chaîne a annoncé pour son troisième trimestre fiscal un bénéfice net de 293 millions de dollars soit 1,10$ par titre, contre 277 millions de dollars et 99 cents par titre un an plus tôt. Le bénéfice ajusté par action a représenté 1,13$, contre 1,03$ de consensus. Les revenus se sont élevés à 9,76 milliards de dollars, contre 9,59 milliards un an auparavant et 9,7 milliards de consensus. La croissance à comparable s'est élevée à 1,7%, contre 1,3% de consensus.

Pour le quatrième trimestre fiscal, le groupe anticipe des revenus allant de 14,75 à 15,15 milliards de dollars, une croissance à comparable allant de 0,5 à 3% et un bpa ajusté de 2,65-2,75$. Sur l'exercice, les ventes sont attendues entre 43,2 et 43,6 milliards de dollars, pour une croissance à comparable de 1-2% et un bénéfice ajusté allant de 5,81 à 5,91$ par titre.

Alibaba (stable). Le géant chinois a levé environ 11 milliards de dollars à Hong Kong, où le titre bondissait ce jour pour sa première séance de cotation. "Nous sommes rentrés à la maison. Nous sommes revenus sur la place de Hong Kong", a déclaré le co-fondateur d'Alibaba, Jack Ma. "Cela va nous aider à compenser nos regrets d'il y a cinq ans", a ajouté le dirigeant, en référence à la décision d'introduire le groupe à Wall Street plutôt qu'en Chine ou à Hong Kong. Cette cotation à Hong Kong rapproche Alibaba de son marché domestique et des investisseurs locaux. Elle donne aux investisseurs de Chine continentale un accès direct à l'un des plus grands succès boursiers du pays, via la connexion boursière Stock Connect entre Hong Kong, Shanghai et Shenzhen. Les observateurs s'attendent également à ce que cette opération incite d'autres licornes chinoises à choisir Hong Kong plutôt que Wall Street ou Londres comme place de cotation.

Alibaba prévoit d'utiliser le produit du placement pour mettre en oeuvre sa stratégie visant à stimuler la croissance et l'engagement de ses utilisateurs, à continuer d'innover et d'investir sur le long terme.

Abercrombie & Fitch (-4%) a annoncé des profits et ventes un peu courts pour le trimestre clos. Le bénéfice net trimestriel a représenté 6,5 millions de dollars et 10 cents par titre, contre 23,9 millions un an avant. Le bpa ajusté s'est élevé à 23 cents, contre 24 cents de consensus. Les revenus ont totalisé 863 millions contre 861 millions un an avant. La performance à magasins comparables est ressortie stable, alors que les opérateurs anticipaient une modeste croissance. Pour l'exercice, les ventes à comparable sont attendues stables ou en hausse jusqu'à 1%.

Dollar Tree (-15%), la chaîne américaine de distribution discount, décroche. Le groupe a annoncé pour le troisième trimestre des profits inférieurs aux attentes. Le bénéfice net s'est établi à 255,8 millions de dollars et 1,08$ par titre, contre 281,8 millions un an avant. Les ventes ont augmenté de 3,7% à 5,75 milliards de dollars. Le consensus était de 1,13$ de bpa et 5,74 milliards de ventes. Sur le quatrième trimestre, les ventes sont attendues entre 6,33 et 6,44 Mds$, pour un bpa de 1,70-1,80$.

Hormel Foods (+2%) a battu le consensus de profit mais manqué celui de revenus sur le trimestre clos. Le groupe alimentaire d'Austin a dévoilé pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice de 255 millions de dollars soit 47 cents part titre, contre 261 millions de dollars un an plus tôt, à la même période. Le consensus était de 46 cents de bpa. Les ventes se sont élevées à 2,50 milliards de dollars, contre 2,52 milliards un an plus tôt et 2,51 milliards de consensus. Le groupe espère pour l'exercice 2020 des ventes de 9,5-10,3 Mds$ et un bpa de 1,69-1,83$.

Hewlett Packard Enterprise (-8%) a publié hier soir des comptes inférieurs aux attentes. Le bénéfice net a atteint 480 millions de dollars soit 36 cents par titre sur le trimestre clos fin octobre, contre 757 millions de pertes un an avant. Les revenus de HPE ont corrigé de 9% à 7,2 milliards de dollars, contre un consensus de place de 7,4 milliards de dollars. Le bpa ajusté a représenté 49 cents, contre 46 cents de consensus.

Analog Devices (stable) a révélé des profits décevants et livré une guidance trop courte. Sur le trimestre d'octobre, quatrième trimestre fiscal, le groupe a affiché un bénéfice de 267 millions de dollars et 74 cents par titre, contre 405 millions un an avant. Le bpa ajusté a atteint 1,19$, contre 1,48$. Les revenus ont totalisé 1,44 Md$ contre 1,54 Md$ un an plus tôt. Le consensus était de 1,45 Md$ de ventes. Le groupe table sur des revenus allant de 1,25 à 1,35 Md$ sur le premier trimestre fiscal, pour un bpa ajusté allant de 93 cents à 1,07$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

Valeo perd du terrain (-3% à 34,5 euros) après la présentation de son nouveau plan stratégique pour la période 2020-2022...

Publié le 10/12/2019

Engie remplacera 1 GW d'actifs au charbon par 1 GW de renouvelables au Pérou et au Chili...

Publié le 10/12/2019

Mcphy est très entouré ce mardi...

Publié le 10/12/2019

Le nom du repreneur de Bourbon devrait finalement être connu l'avant-veille de noël...

Publié le 10/12/2019

Regeneron pourrait débuter la séance en repli, pénalisé par les propos de Sanofi. A l'occasion de sa réunion investisseurs, le groupe pharmaceutique français a indiqué qu'il pourrait monétiser…