5 412.19 PTS
+1.18 %
5 409.0
+1.25 %
SBF 120 PTS
4 318.87
+1.22 %
DAX PTS
13 291.88
+1.44 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : nouveaux sommets pour le Dow Jones et le S&P500 !

| Boursier | 360 | Aucun vote sur cette news

Après la 'purge' technologique de la veille, marquée par une chute de 1,3% du Nasdaq, l'indice composite remonte de 0,78%...

Wall Street : nouveaux sommets pour le Dow Jones et le S&P500 !
Credits Reuters

Wall Street rebondit fortement ce jeudi, stimulé notamment par des chiffres solides de la consommation et de l'emploi. Après la 'purge' technologique de la veille, marquée par une chute de 1,3% du Nasdaq, l'indice composite remonte de 0,78% à 6.877 pts. Le DJIA grimpe pour sa part de 1,47% sur de nouveaux sommets, à 24.292 pts. Le S&P500 s'accorde de son côté 1,06% à 2.655 pts, également sur de nouveaux records !

Les investisseurs restent évidemment très attentifs aux développements, au Sénat, concernant le projet américain de réforme fiscale.

Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de janvier) se stabilise désormais à 57,3$. Comme attendu, l'Opep aurait décidé de prolonger l'accord limitant sa production de neuf mois, soit jusqu'à la fin 2018. Le cartel se réunira en juin prochain pour faire un point sur la situation et réexaminer l'accord, rapportent plusieurs agences de presse, citant des délégués présents sur place. Des décisions conformes aux attentes du marché.

Le Département US au Travail a annoncé un repli des inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, à 238.000 pour la semaine close au 25 novembre. Le consensus tablait sur 240.000. La moyenne à quatre semaines a atteint 242.250 pour la période se terminant le 25 novembre.

D'après le rapport gouvernemental du jour ce jeudi, les revenus personnels des ménages américains pour le mois d'octobre sont ressortis en augmentation de 0,4% en comparaison du mois antérieur, contre +0,3% de consensus. Les dépenses personnelles de consommation pour le mois d'octobre ont quant à elles progressé de 0,3% en comparaison du mois précédent, en ligne avec le consensus. Conformément aux attentes, l'indice ajusté des prix ('core PCE') a augmenté de 0,2% par rapport au mois de septembre.

L'indice manufacturier PMI de Chicago pour le mois de novembre 2017 est ressorti à 63,9, contre 63,5 de consensus de place et 66,2 un mois auparavant. L'indice recule donc marginalement, mais reste logé sur un niveau historiquement très élevé, signalant une forte expansion de l'activité manufacturière dans la région.

LES VALEURS

Sears Holdings (+3%) a annoncé ses comptes du troisième trimestre. La perte nette s'affiche à 558 M$ (5,19$ par action), contre 748 M$ (6,99$ par action) un an avant. Les revenus sont de 3,66 Mds$, contre 5,03 Mds$ un an plus tôt. A magasins comparables, les ventes chutent de 15,3%. Les analystes anticipaient en moyenne des revenus trimestriels de 3,3 Mds$.

PVH (-2%), connu pour ses marques Calvin Klein ou encore Tommy Hilfiger, a publié ses comptes du troisième trimestre. Les revenus s'élèvent à 2,36 Mds$, contre 2,24 Mds$ un an plus tôt. Les bénéfices s'affichent à 239 M$ (3,05$ par action), contre 126 M$ (1,56$ par action) sur la même période de l'exercice précédent. En non-GAAP, le bpa ressort à 3,02$, contre 2,60$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,91$, pour des revenus de 2,3 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise un bpa entre 7,78 et 7,80$ (contre une précédente fourchette de 7,60/7,70$), pour des revenus en croissance de 7%.

Jack in the Box (-4%), la chaîne de restauration rapide américaine, a publié ses résultats du quatrième trimestre fiscal 2017. Les bénéfices sont de 30 M$ (1,01$ par action), contre 32 M$ (0,97$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 0,73$, contre 1,03$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 338,7 M$, contre 398,4 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,91$, pour des revenus de 341 M$.

Juniper Networks (-6%). Le Finlandais Nokia a démenti cette nuit les informations de CNBC lui prêtant des velléités de rachat de Juniper, l'un des spécialistes mondiaux des équipements de routage pour les réseaux. "Nokia n'est à ce jour pas en discussions avec Juniper pour un rachat de cette entreprise et ne prépare pas d'offre", indique le groupe scandinave, qui refroidit ainsi rapidement les ardeurs des spéculateurs.

Express (+5%), le détaillant américain, a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 6,3 M$ (0,08$ par action), contre 11,6 M$ (0,15$ par action) un an avant. Les ventes baissent de 1% à 498,7 M$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,08$, pour des ventes de 488 M$. A magasins comparables, les ventes reculent de 1%, contre -2,2% de consensus. Sur le quatrième trimestre, le groupe vise un bpa entre 0,40 et 0,44$, pour des ventes en légère progression à comparable.

Kroger (+10%) flambe à Wall Street, après la publication des 'trimestriels'. La chaîne américaine de supermarchés a affiché pour le troisième trimestre un bénéfice net de 397 M$, soit 44 cents par action, contre 391 M$ un an plus tôt. Les revenus se sont établis à 27,7 Mds$, contre 26,6 Mds$ un an plus tôt, alors que la croissance à comparable s'est élevée à 1%. Le consensus était logé à 40 cents de bpa pour 27,5 Mds$ de recettes. Le groupe précise également avoir réalisé son meilleur 'Black Friday' historique. Le bpa annuel est attendu entre 1,74 et 1,79$, pour un bpa ajusté allant de 2 à 2,05$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Au-delà de nos frontières, c'est l'attente de la réforme fiscale de Trump qui alimente encore la tendance positive

Publié le 18/12/2017

Le modèle prend forme

Publié le 18/12/2017

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of voting rights…

Publié le 18/12/2017

Total a pris la décision d'investissement portant sur la première phase de développement à grande échelle du projet Libra, situé en eaux profondes à 180 kilomètres au large des côtes de Rio…

Publié le 18/12/2017

Le travail de la BCE réalisé dans le but d'amener les banques à renforcer leurs fonds propres et à nettoyer leur bilan porte ses fruits même si...

CONTENUS SPONSORISÉS