Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 783.41 PTS
-2.28 %
5 785.5
-2.14 %
SBF 120 PTS
4 450.34
-2.31 %
DAX PTS
12 284.19
-1.97 %
Dow Jones PTS
29 590.41
-1.62 %
11 311.24
-1.66 %
0.966
-0.34 %

Wall Street : Nasdaq et Dow Jones plongent avant Jackson Hole

| Boursier | 946 | Aucun vote sur cette news

Wall Street est orienté en forte baisse ce lundi, après une semaine déjà difficile...

Wall Street : Nasdaq et Dow Jones plongent avant Jackson Hole
Credits Reuters

Wall Street est orienté en forte baisse ce lundi, après une semaine déjà difficile. Le S&P 500 abandonne 1,68% à 4.157 pts, le Dow Jones 1,46% à 33.215 pts et le Nasdaq 1,98% à 12.453 pts. Le baril de brut WTI retombe de 4% à 86,8$. L'once d'or perd 0,7% à 1.751$. L'indice dollar avance encore de 0,5% face à un panier de devises, en attendant le symposium de Jackson Hole, grand-messe des banques centrales qui se tient annuellement dans le Wyoming, au beau milieu d'un paysage montagneux dominé par le Grand Teton. Les banquiers centraux, pris en étau entre inflation et ralentissement économique, devront donc manier les précautions les plus subtiles jeudi et vendredi. Jerome Powell, patron de la Fed, est attendu vendredi. Notons que Christine Lagarde, patronne de la BCE, ne sera pas présente.

L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de juillet 2022 est ressorti positif à +0,27, signalant... une expansion supérieure à la normale, alors que le consensus était quant à lui négatif. L'indicateur du mois de juin a toutefois été révisé en baisse à -0,25, contre -0,19 précédemment évalue.

Selon les stratèges de JP Morgan Chase, cités par Bloomberg, la Fed devrait procéder à la dernière de ses grandes hausses de taux en septembre, permettant aux actions de continuer à se redresser au second semestre. "Nous nous attendons à une autre hausse démesurée de la Fed en septembre, mais après cela nous nous attendrions à ce que la Fed ne surprenne pas à nouveau les marchés du côté belliciste", ont écrit lundi les stratèges dirigés par Mislav Matejka dans une note. Ils s'attendent à ce que le compromis entre croissance et politique monétaire s'améliore à partir de maintenant et "aide le marché global à continuer de se redresser". Ces stratèges de JPM font partie des voix les plus optimistes sur les actions américaines et s'attendent à ce que les actions de croissance sensibles aux taux maintiennent leur surperformance par rapport au panier de valeur, même si les investisseurs craignent que la Fed ne reste sur une trajectoire dure.

Les signaux mitigés fournis par les responsables de la Fed la semaine dernière sur les perspectives des taux ont conduit le S&P 500 à mettre un terme à une séquence de quatre semaines haussières consécutives. Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité actuelle d'une nouvelle hausse de taux de 75 points de base le 21 septembre, lors de la prochaine réunion monétaire de la Fed, est de 52,5%, ce qui ramènerait la fourchette du taux des fed funds entre 3 et 3,25%, contre 2,25 à 2,5% actuellement. La probabilité d'un geste plus modéré de 50 points de base se situe à 47,5%. La probabilité la plus forte à l'issue de la dernière réunion monétaire de l'année, le 14 décembre, est de 46,8% pour une fourchette allant de 3,5 à 3,75%, contre 25,3% pour des taux à 3,75-4% et 24,9% pour l'hypothèse 3,25-3,5%.

Les valeurs

Amazon (-3%) envisagerait une offre pour le rachat de Signify Health (+37% !), d'après des personnes familières de la question citées par le Wall Street Journal. L'offre potentielle valoriserait le groupe de santé bien plus de 8 milliards de dollars, d'après le WSJ. Bloomberg indique de son côté que UnitedHealth (stable) aurait offert plus de 30$ par titre Signify. L'agence cite des personnes ayant connaissance du sujet. L'offre d'UnitedHealth serait ainsi la plus élevée reçue par Signify, juste devant Amazon. CVS Health et Option Care Health auraient aussi fourni des offres inférieures. Les sources de Bloomberg indiquent que le conseil d'administration de Signify doit se réunir pour statuer.

Alibaba (+1%). La firme japonaise SoftBank a vendu la participation au capital d'Alibaba pour montrer aux investisseurs que sa situation financière était "solide comme le roc", peut-on lire dans le Financial Times. Dans une interview accordée au FT, le directeur financier de SoftBank, Yoshimitsu Goto, reconnaît que l'annonce de la vente a été abrupte, mais dit que dans des moments comme celui-ci, il est essentiel en tant que groupe d'investissement de montrer instantanément que sa situation financière est solide. Après la perte trimestrielle record récente de la firme, cette cession avait donc vocation à rassurer. Goto ajoute que le but de la vente était de montrer au monde que SoftBank pouvait procéder de la sorte du fait de sa résilience financière, notant que la décision n'avait rien à voir avec la violation d'un covenant financier avec l'un des prêteurs de l'entreprise.

Bed Bath & Beyond dévisse encore de 6% à Wall Street, très volatil, après avoir plongé vendredi soir de 40,5% ! Certains fournisseurs de Bed Bath & Beyond auraient en effet interrompu les expéditions en raison de factures impayées, croit savoir l'agence Bloomberg. Il s'agit d'un nouveau coup dur sur ce dossier qui était LA vedette incontestée des petits porteurs américains il y a encore quelques jours. Le titre de la chaîne américaine de distribution avait auparavant quasiment quintuplé sur un mois ! Mais c'était avant que Ryan Cohen, le président de GameStop, ne cède la totalité de sa participation au capital de 'Bed Bath', ce dont il avait précisé l'intention dans un document fourni à la SEC, gendarme américain des marchés financiers. Il détenait 11,8% au capital de "BBBY", et c'est son entrée au tour de table qui avait provoqué une incroyable flambée spéculative. Les choses sont allées très vite, puisque RC Ventures, la firme de Cohen, venait tout juste de déclarer sa participation mise à jour à 11,8% et d'accélérer ainsi le mouvement de hausse des cours.

Bed Bath & Beyond, devenu 'meme stock' à Wall Street à l'instar de GameStop en son temps le plus glorieux, avait laissé pourtant les plus grands espoirs de redressement aux petits actionnaires américains, regroupés sur les réseaux sociaux et en particulier Reddit. Néanmoins, la sortie brutale de Cohen du capital a annihilé ces rêves de fortune facile et rapide. Les petits porteurs américains regroupés par milliers sur les réseaux sociaux avaient précédemment acheté massivement des actions "BBBY" ces dernières semaines, du fait par ailleurs du très haut niveau des ventes à découvert et de la volonté de "squeezer" (prendre à revers) les fonds vendeurs en les obligeant à se racheter en panique. Hélas, la peur à changé de camp et ce sont désormais les petits actionnaires qui en font les frais.

AMC plonge de 37% à Wall Street sous les 12$, après avoir abandonné 6,6% vendredi. Pourtant, les actionnaires de vendredi sont gagnants. La chaîne américaine de cinémas avait proposé en effet un "dividende" sous forme de titres APE nouvellement cotés, qui s'envolent quant à eux de 18% à 8,2$. Seuls les actionnaires à la clôture de vendredi y avaient droit. Adam Aron, le directeur général d'AMC, a sans doute vu la chose venir. "N'oubliez pas qu'avec APE voyant sa première transaction sur le NYSE à un moment donné demain matin, la valeur de votre investissement AMC sera la combinaison de vos actions AMC et de vos nouvelles unités APE. Un titre AMC plus une nouvelle unité APE ajoutée - par rapport à un simple titre AMC auparavant", avait tweeté Aron hier. En effet, la somme des deux titres fait ressortir une plus-value, pour l'heure, par rapport à la clôture de vendredi.

Pinduoduo (+8%). Selon les sources bien renseignées de l'agence Bloomberg, le groupe chinois de commerce en ligne, coté sur la place américaine, préparerait son entrée sur le marché nord-américain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 septembre

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/09/2022

La chute se prolonge à Wall Street ce vendredi...

Publié le 23/09/2022

La chute se prolonge avant bourse à Wall Street ce vendredi...

Publié le 23/09/2022

La Bourse de New York a fini en baisse, au lendemain d’une nouvelle hausse des taux d’intérêts de la Fed, fermement résolue à lutter contre l’inflation. 

Publié le 22/09/2022

Wall Street a de nouveau fléchi ce jeudi, après la sanction de la veille consécutive à un discours toujours très dur de Jerome Powell...

Publié le 22/09/2022

Wall Street fléchit encore ce jeudi, après la sanction de la veille consécutive à un discours toujours très dur de Jerome Powell...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/09/2022

Le chiffre d'affaires d'Augros s'élève à 10...

Publié le 23/09/2022

Suite à la téléconférence organisée le 15 septembre 2022 pour présenter ses résultats semestriels Vetoquinol souhaite apporter quelques compléments...

Publié le 23/09/2022

Le constructeur ferroviaire Alstom a été choisi par APS Holding et l’agglomération de Padoue pour fournir les nouvelles rames de tramways Translohr qui circuleront sur « SMART », le futur…

Publié le 23/09/2022

Aures Technologies Le spécialiste des solutions matérielles pour le point de vente et les bornes interactives dévoilera ses résultats du premier semestre. Cabasse GroupLe spécialiste de l'univers…

Publié le 23/09/2022

Auplata Mining Group annonce que la conversion partielle de 5,5 ME de la créance en compte-courant détenue par TRIBECA NATURAL RESOURCES FUND (TNRF)...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former en bourse

Nos webinaires d'octobre sont en ligne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE