En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 655.46 PTS
+0.22 %
5 645.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 461.53
+0.24 %
DAX PTS
12 468.53
+0.47 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
-0.31 %
1.107
+0.09 %

Wall Street monte, en attendant les "minutes" de la Fed

| Boursier | 449 | Aucun vote sur cette news

Les indices boursiers américains évoluent en nette hausse mercredi soir, après leur pause de la veille.

Wall Street monte, en attendant les "minutes" de la Fed
Credits Reuters

Les indices boursiers américains évoluent en nette hausse mercredi soir, après leur pause de la veille. L'optimisme de Wall Street est alimenté par les résultats solides de Target et Lowe's dans le secteur de la distribution, en attendant la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine.

A trois heures de la clôture, le Dow Jones reprend 1,08% à 26.233 points, et le S&P 500 s'adjuge 0,88% à 2.925 points. Le Nasdaq est également bien orienté : + 0,99% à 8.028 points.

Le dollar marque une pause en attendant les "minutes" de la Fed. L'euro est stable et s'échange autour de 1,11 dollar.

A l'écoute de la Fed

Le principal rendez-vous de la journée sera la publication, à 20 heures, des "minutes" de la dernière réunion de la Fed, fin juillet. La banque centrale américaine avait baissé ses taux pour la première fois depuis la crise financière de 2008.

Donald Trump a accentué mercredi la pression sur la Réserve fédérale pour qu'elle abaisse ses taux d'intérêt, affirmant que sa politique entravait la croissance des Etats-Unis et freinait la compétitivité économique du pays. Le président américain a posté une série de tweets, dans lesquels il s'attaque une nouvelle fois au dirigeant de la Fed, Jerome Powell. "Nous sommes en concurrence avec de nombreux pays qui ont un taux d'intérêt bien plus bas, et nous devrions être plus bas qu'eux", estime Donald Trump. Il demande à la Fed de "se réveiller".

Les marchés parient de leur côté sur nouvelle baisse de taux lors de la réunion de septembre du Federal Open Market Committee (FOMC). Plus de 98% des investisseurs attendent une baisse d'un quart de point en septembre selon le baromètre FedWatch de CME Group. Ils espèrent également décrocher quelques indications sur la stratégie de la Fed vendredi, avec le discours que Jerome Powell prononcera au symposium de Jackson Hole réunissant les grands argentiers mondiaux.

Chiffres solides du logement

Selon la National Association of Realtors américaine ce mercredi, les reventes de logements existants aux États-Unis pour le mois de juillet 2019 sont ressorties au nombre de 5,42 millions d'unités, en croissance de 2,5% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de 5,38 millions et un niveau de 5,29 millions pour la lecture révisée du mois de juin 2019.

Recul significatif des stocks de brut

D'après le Département américain à l'énergie, les stocks de brut domestiques, hors réserve stratégique, ont reculé de 2,7 million de barils sur la semaine close le 16 août, à 437,8 millions de barils. Le consensus tablait sur un repli de 1,5 mb. Les stocks d'essence ont quant à eux augmenté de 0,3 million de barils, alors que les stocks de produits distillés ont progressé de 2,6 millions de barils.

Le baril de brut WTI perd 0,4% à 55,88$, alors que le Brent de la mer du Nord prend 0,6% à 60,38$, après ces informations.

Les valeurs

Au lendemain de résultats déjà salués du leader sectoriel américain Home Depot, Wall Street prend connaissance ce jour d'excellents chiffres du challenger Lowe's (+10%), autre acteur phare américain de la distribution de produits d'ameublement. Pour le second trimestre fiscal, le groupe Lowe's a donc dégagé un bénéfice net de 1,68 milliard de dollars et 2,14$ par action, contre 1,52 milliard de dollars et 1,86$ par titre un an plus tôt.

Target (+19,4%). Le détaillant discount américain flambe après la publication de comptes dopés par la croissance des ventes en ligne. Ainsi, le groupe a battu le consensus de profit sur le trimestre clos et rehaussé dans la foulée ses prévisions annuelles.

Toll Brothers (-4,1%), le géant américain de l'immobilier, pourrait souffrir à Wall Street ce jour au lendemain d'une publication trimestrielle sans grand relief. Il faut dire que les incertitudes économiques ont eu tendance à peser récemment sur le moral des acheteurs. Le bénéfice net s'est élevé à 146 millions de dollars soit 1$ par titre sur ce trimestre clos fin juillet 2019, contre 193 millions de dollars un an avant.

AT&T (+0,5). Les fans en rêvaient, Warner Bros va exaucer leur souhait. Ainsi, les studios contrôlés par AT&T ont annoncé hier le grand retour de Matrix, seize ans après le dernier film de la saga. Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss seront de retour dans les rôles de Neo et Trinity. En revanche, il est possible que le rôle de Morpheus, qui revenait dans les premiers volets à Laurence Fishburne, soit réattribué. Lana Wachowski sera aux manettes pour piloter ce Matrix 4, sans sa soeur Lilly. La production de cette suite de la trilogie culte de science-fiction doit débuter d'ici l'an prochain.

Facebook (+0,7%), le réseau social de Menlo Park, demeure sous surveillance, alors que selon les informations de Bloomberg, le projet de cryptomonnaie du groupe Libra devrait faire l'objet d'une enquête de l'autorité européenne de concurrence. La Commission craindrait en effet qu'une telle monnaie virtuelle ne limite la concurrence dans les systèmes de paiement ou l'utilisation des données des utilisateurs.

Tesla (-2,3%). Walmart, le détaillant de l'Arkansas, porte plainte contre le groupe d'Elon Musk, affirmant que des panneaux solaires fournis par SolarCity, une filiale du constructeur californien de véhicules électriques, seraient responsables d'incendies dans plusieurs de ses magasins.

Alibaba (-0,4%) a repoussé assez logiquement son projet de cotation secondaire à Hong Kong, compte tenu de l'agitation locale actuelle. La transaction devait permettre au leader chinois du commerce en ligne de lever jusqu'à 15 milliards de dollars.

Urban Outfitters (+4,9%) a publié hier soir des comptes relativement mitigés. Le détaillant américain a réalisé au second trimestre un bénéfice de 60 millions de dollars soit 61 cents par titre, contre 93 millions de dollars un an avant. Les revenus ont régressé de 3% à 962 millions de dollars. Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 59 cents et des ventes de 982 millions. Les ventes à comparable ont décliné de 3% en glissement annuel.

Analog Devices (-0,3%). Le concepteur de 'puces' a annoncé pour le troisième trimestre fiscal des profits et revenus supérieurs aux attentes, mais la guidance du quatrième trimestre est ressortie quant à elle un peu courte. Le bénéfice net sur le trimestre clos début août a atteint 362 M$, 97 cents par titre, contre 409 M$ un an avant. Le bénéfice ajusté par action est ressorti à 1,26$, contre 1,51$ un an plus tôt et 1,22$ de consensus. Les revenus ont baissé de 5% à 1,48 Md$. Pour le T4, le groupe envisage un bpa ajusté de 1,22$, plus ou moins 7 cents, et des revenus allant de 1,4 à 1,5 Md$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/09/2019

REOF Holding détient plus de plus de 60% du capital...

Publié le 13/09/2019

Orby TV s'appuie sur la couverture en bande Ku d'Eutelsat 117 West A sur les Etats-Unis pour la diffusion de son service de télévision par satellite...

Publié le 13/09/2019

Immobilière Dassault a publié au titre de son premier semestre un résultat net de 11,85 millions d’euros contre 10,68 millions un an plus tôt. Le cash-flow courant (hors variation du BFR)…

Publié le 13/09/2019

Les revenus locatifs du 1er semestre 2019 d'Immobilière Dassault se sont élevés à 10,3 ME, en hausse de 55,2% parrapport au 1er semestre 2018...

Publié le 13/09/2019

Alstom se redresse de 2,2% à 38,29 euros ce vendredi dans un marché actif, après avoir trébuché hier de 4,9% à 37,45 euros à l'annonce des conditions...