Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 600.66 PTS
+0.83 %
6 621.0
+1.22 %
SBF 120 PTS
5 172.64
+0.87 %
DAX PTS
15 693.27
+0.78 %
Dow Jones PTS
34 479.60
+0.04 %
13 998.30
+0.27 %
1.211
+0.01 %

Wall Street : les yeux rivés sur l'emploi

| Boursier | 505 | Aucun vote sur cette news

Les futures sur les trois grands indices américains évoluent peu en matinée, les opérateurs attendant la publication des chiffres mensuels de l'emploi...

Wall Street : les yeux rivés sur l'emploi
Credits Reuters

Les futures sur les trois grands indices américains évoluent peu en matinée, les opérateurs attendant la publication des chiffres mensuels de l'emploi à 14h30. Des données qui devraient confirmer le net redressement du marché du travail outre-Atlantique et peut-être renforcer encore davantage les craintes concernant une accélération de l'inflation à mesure que la reprise économique s'accélère. Selon le consensus, 978.000 créations d'emplois non agricoles sont attendues, contre 916.000 en mars. Certains économistes tablent même sur un million de créations de postes le mois dernier.

L'envolée des prix des matières premières continue par ailleurs à inquiéter quelque peu à l'image du cuivre qui a atteint un plus haut historique ce matin à plus de 10.200$ la tonne. Le métal rouge, considéré comme un très bon indicateur économique, a gagné plus de 30% depuis le premier janvier et a été multiplié par deux depuis son point bas de mars 2020. Plus globalement, l'indice 'Bloomberg Commodity Spot' a bondi à son plus haut niveau depuis 2011.

Malgré tout, l'optimisme entourant le rebond de l'économie mondiale et la position toujours très accommodante des Banques centrales, ont permis au Dow Jones d'inscrire un nouveau sommet historique jeudi soir, tandis que le Nasdaq est parvenu à rebondir après 4 séances de baisse.

Les records alignés par Wall Street depuis plusieurs mois, la forte hausse des matières premières ainsi que l'euphorie autour des cryptos n'ont pas échappé à la Fed. Dans son rapport semestriel sur la stabilité financière, la Réserve fédérale affirme que l'appétit croissant pour le risque sur une variété de marchés d'actifs tend les valorisations et crée des vulnérabilités dans le système financier américain. "Les vulnérabilités associées à un appétit élevé pour le risque augmentent", a déclaré Lael Brainard, gouverneur de la Fed et responsable du comité de stabilité financière. "La combinaison de valorisations tendues avec des niveaux très élevés d'endettement des entreprises mérite d'être surveillée en raison du potentiel d'amplification des effets d'un événement de réévaluation des prix". Dans cet environnement, les prix peuvent être vulnérables à des "baisses significatives" si l'appétit pour le risque diminue... Si même la Fed le dit.

Sur le front macro, outre le rapport gouvernemental mensuel sur l'emploi (14h30), les opérateurs suivront également cet après-midi les stocks finaux de grossistes du mois de mars (16h). Plusieurs entreprises de 'second rang' doivent également présenter leurs trimestriels.

Sur les marchés obligataires, la situation reste calme malgré les inquiétudes inflationnistes. Le rendement du T-Bond américain à 10 ans est quasi stable à 1,572% (-+0,1 point de base), loin de ses plus haut vers 1,76% atteints en mars. Le taux US à 30 ans progresse de son côté de 0,3 point de base à 2,245%.

Du côté des changes, l'indice du dollar cède 0,1% à 90,8 points face à un panier de devises de référence. L'euro grignote 0,1% face au billet vert à 1,208$ dans les échanges interbancaires.

Les cours du brut évoluent peu ce vendredi matin et restent proches de leur plus haut de la mi-mars. L'optimisme sur la croissance de la demande continue de côtoyer les inquiétudes concernant les nouvelles vagues de Covid-19 en Inde, au Japon et au Brésil. Le baril de brut léger américain WTI cède 0,1% à 64,7$ sur le Nymex pour le contrat à terme de juin, tandis que le Brent est stable à 68,1$ (contrat de juillet).

Enfin, sur le marché des "cryptos", le bitcoin cède 2,1% sur 24h, autour de 56.000$ sur la plateforme Bitfinex, alors que l'Ether rend 0,5% à 3.435$, non loin de ses plus hauts historiques.

VALEURS A SUIVRE

* BioNTech. Les fabricants de vaccins contre le Covid-19 ont seront une nouvelles fois surveillés, après la proposition américaine d'une levée temporaire des protections de la propriété intellectuelle pour ces vaccins.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 juin 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/06/2021

L'opérateur télécom a confirmé un dysfonctionnement logiciel, comme l'avait indiqué Stéphane Richard, le PDG d'Orange après l'incident.

Publié le 11/06/2021

Coup de tonnerre dans l'univers des droits télévisés du football français !

Publié le 11/06/2021

Selon un rapport de l’Inspection générale d'Orange, mandatée par le PDG Stéphane Richard, le dysfonctionnement des numéros d'urgence qui a eu lieu au soir du 2 juin 2021 serait bel et bien dû…

Publié le 11/06/2021

Canal+, la filiale de Vivendi, a annoncé dans un communiqué se retirer de la Ligue 1. Cette décision fait suite à l'attribution par la LFP des droits des lots des deux consultations Ligue 1 Uber…

Publié le 11/06/2021

5,7 millions d'actions auto détenues

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne