5 399.09 PTS
+0.00 %
5 408.00
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : légèrement rouge après le PIB

| Boursier | 116 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA perd actuellement 0,03% à 22.334 pts, le Nasdaq cède 0,12% à 6.445 pts, et le S&P500 recule de 0,04% à 2.505 pts...

Wall Street : légèrement rouge après le PIB

Wall Street s'affiche en légère baisse ce jeudi après une lecture finale du PIB US du second trimestre sans surprise. La croissance américaine sur la période a ainsi été, comme prévu, revue légèrement à la hausse. Hier, les investisseurs avaient salué l'annonce par Donald Trump d'un plan rapide de baisses d'impôts, qui devrait favoriser une accélération de la croissance et profiter aux entreprises. Une réforme fiscale qui pourrait être adoptée avant la fin de l'année... Du côté des valeurs, Blackberry, Accenture ou encore Conagra viennent de publier leurs derniers résultats trimestriels. Le DJIA perd actuellement 0,03% à 22.334 pts, le Nasdaq cède 0,12% à 6.445 pts, et le S&P500 recule de 0,04% à 2.505 pts.

D'après la dernière estimation gouvernementale publiée ce jeudi, le PIB américain du second trimestre 2017 a progressé sur un rythme de +3,1%, contre une évaluation antérieure logée à +3% et un consensus de +3,1%. L'indice de prix rattaché au PIB a augmenté sur un rythme de +1%, en ligne avec le consensus. La composante de consommation réelle des ménages a grimpé sur un rythme de +3,3% au second trimestre, contre une estimation antérieure de +3,3% et un consensus de +3,3%.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont progressé de 12.000 la semaine passée à 272.000. Le consensus tablait sur 270.000.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux États-Unis, le déficit commercial des biens pour le mois d'août 2017 est ressorti à -62,9 Mds$, contre un consensus de place de -65,7 Mds$ et un niveau de -65,1 Mds$ un mois auparavant. Les stocks préliminaires de grossistes aux Etats-Unis pour le mois d'août se sont inscrits en hausse de 1%. Les stocks 'retail' sont quant à eux en progression de 0,7% en données préliminaires.

En matière fiscale, la réforme défendue par Donald Trump et le camp républicain du Congrès, devrait proposer, entre autres, de ramener le taux de l'impôt sur les sociétés de 35% à 20%. Pour les particuliers, le taux marginal d'impôt sur le revenu devrait être ramené de 39,6% à 35% pour la tranche la plus haute. Cependant, une contribution additionnelle serait prévue pour les contribuables les plus riches.

VALEURS A SUIVRE

BlackBerry (+14%) vient de publier ses résultats du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 19 M$, contre une perte de 372 M$ (0,71$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,05$. Les revenus s'élèvent à 238 M$ (249 M$ en non-GAAP), contre 334 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de proche de 0 pour des revenus de 222 M$. Sur l'exercice, le groupe vise un bpa "positif", pour des revenus compris entre 920 et 950 M$.

Bank of America (+1%). D'après les informations de Reuters, basées sur "deux sources au fait du dossier", le groupe chercherait des mètres carrés supplémentaires à Paris afin de développer ses activités dans la capitale après le Brexit. Pour mémoire, le géant bancaire américain avait annoncé cet été avoir choisi Dublin en Irlande pour son installer son siège européen.

Rite Aid (-11%) publie ses comptes du second trimestre fiscal. Les revenus s'élèvent à 7,7 Mds$. Les bénéfices sont de 170,7 M$ (0,16$ par action). En base ajustée, le groupe affiche une perte par action de 0,01$. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action de 0,01$ sur la période, pour des revenus de 7,84 Mds$.

Conagra Brands (+1%) dévoile ses comptes du premier trimestre fiscal. Les ventes reculent de 4,8% en glissement annuel, à 1,8 Md$. Les profits diminuent de 18,1% à 152,5 M$. Le bénéfice par action ajusté grimpe en revanche de 17,9% à 0,46$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,40$, pour des revenus de 1,78 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise des ventes en baisse de 2% ou stables, pour un bpa ajusté compris entre 1,84 et 1,89$.

Sherwin-Williams (+1%) revoit à la baisse ses prévisions après le passage des ouragans Harvey, Irma et Maria. Pour le troisième trimestre, le groupe vise désormais un bénéfice par action compris entre 3,40 et 3,70$, contre une précédente fourchette de 3,70/4,10$. Le bpa du T3 2016 était ressorti à 4,08$.

Blackstone (+1%). Selon les informations de Reuters, les fonds américains de capital-investissement Blackstone et Apollo Global Management se sont alliés pour soumettre une offre de reprise sur Westinghouse, la filiale nucléaire de Toshiba en situation de faillite. Selon les mêmes sources, Westinghouse travaillerait à une vente avec l'aide de la banque d'investissement PJT Partners et cette procédure n'en serait qu'à sa phase préliminaire. Une cession pourrait valoriser Westinghouse à environ 4 Mds$.

Apple (-1%). Le titre reste sous surveillance à Wall Street. Après avoir aligné quatre séances de correction, le dossier a enregistré hier une deuxième séance consécutive de rebond.

Kellogg (stable) annonce la nomination, effective le 2 octobre, de Steven A. Cahillane au poste de CEO, à la place de John A. Bryant qui vient d'annoncer son départ. Steven A. Cahillane était récemment CEO de The Nature's Bounty.

Accenture (stable) dévoile ses comptes du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 932,5 M$ (1,48$ par action). Les revenus s'élèvent à 9,64 Mds$ (9,15 Mds$ en base ajustée). Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,47$, pour des revenus de 9 Mds$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus compris entre 9,1 et 9,35 Mds$. Le bpa annuel est quant à lui attendu entre 6,36 et 6,60$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

La société va faire son entrée dans l'indice...

Publié le 11/12/2017

Une fois mariés, les deux groupes devraient aller chercher un nouveau CEO à l'extérieur...

Publié le 11/12/2017

Un nouveau système de propulsion pour le nautisme...

Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

CONTENUS SPONSORISÉS