5 309.23 PTS
+0.13 %
5 294.0
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 251.61
+0.01 %
DAX PTS
12 461.91
-0.07 %
Dowjones PTS
24 972.49
+0.70 %
6 765.67
+0.09 %
Nikkei PTS
21 736.44
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : le rebond se poursuit avec Cisco et Apple

| Boursier | 929 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA gagne 0,44% à 24.996 pts, le Nasdaq monte de 0,89% à 7.207 pts, et le S&P500 augmente de 0,50% à 2.712 pts...

Wall Street : le rebond se poursuit avec Cisco et Apple
Credits Reuters

Wall Street poursuit son rebond ce jeudi soir à trois heures de la clôture, et s'oriente ainsi vers une cinquième séance consécutive de hausse. Les investisseurs semblent donc reprendre goût aux risques, malgré le réveil de l'inflation aux Etats-Unis. La cote américaine est par ailleurs soutenue aujourd'hui par la progression du géant américain de l'informatique Cisco (plus forte hausse du Dow Jones) après une publication trimestrielle solide. Apple grimpe également de près de 3% pour le moment, affichant désormais un rebond d'environ 10% en seulement cinq séances ! Le DJIA gagne 0,44% à 24.996 pts, le Nasdaq monte de 0,89% à 7.207 pts, et le S&P500 augmente de 0,50% à 2.712 pts.

L'indice des prix à la production aux États-Unis pour le mois de janvier 2018 est ressorti comme prévu en croissance de 0,4% en comparaison du mois antérieur, après une quasi-stabilité un mois auparavant. Hors alimentaire et énergie, toutefois, le 'PPI' grimpe de 0,4%, alors qu'il était attendu en hausse de 0,2% en comparaison du mois de décembre. Ainsi, l'indice 'core', ajusté des éléments volatils, traduit une progression des prix supérieure aux attentes.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Philadelphie pour le mois de février 2018 est ressorti à 25,8, contre 21 de consensus et 22,2 pour sa lecture antérieure... L'indice d'activité manufacturière de la Fed de New York pour ce même mois de février (dit 'Empire State') est ressorti par contre inférieur aux attentes, à 13,1, contre 17,5 de consensus et 17,7 un mois avant.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont progressé de 7.000 la semaine passée, ressortant à 230.000. Une évolution en ligne avec les attentes du marché.

D'après la Fed ce jeudi, la production industrielle américaine a décliné de 0,1% en janvier 2018, alors que le consensus était de +0,2%. En outre, la Banque centrale américaine revoit en baisse son estimation antérieure concernant la production industrielle de décembre, à +0,4%, contre +0,9% précédemment évalué. La production manufacturière, quant à elle, ressort stable en janvier, contre +0,2% de consensus. Le taux d'utilisation des capacités de production s'établit pour finir à 77,5%, précise la Fed. Le consensus était logé à 78%. Le taux d'utilisation des capacités atteignait 77,7% un mois plus tôt.

L'indice du marché immobilier américain pour le mois de février 2018, mesuré par la National Association of Home Builders, est ressorti stable à 72, en ligne avec le consensus de place.

LES VALEURS

Cisco Systems (+4%) a publié ses résultats du second trimestre fiscal. Les revenus sont de 11,9 Mds$, en croissance de 3% en glissement annuel. La perte s'élève à 8,8 Mds$, contre un bénéfice de 2,3 Mds$ un an plus tôt. La perte par action ressort à 1,78$, contre un bénéfice par action de 0,47$ sur la même période de l'exercice précédent. En non-GAAP, sans prendre en compte la réforme fiscale US qui s'est traduite par une charge exceptionnelle de 11,1 Mds$ sur la période, le bénéfice par action s'affiche à 0,63$, contre 0,57$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,59$, pour des revenus de 11,8 Mds$. Sur le trimestre actuel, les revenus sont attendus par le groupe en croissance de 3 à 5%, pour un bpa entre 0,64 et 0,66$. Cisco annonce par ailleurs une hausse de 14% de son dividende trimestriel, qui passe à 0,33$ par action, et une augmentation de 25 Mds$ de son programme de rachats d'actions, portant ainsi désormais sur 31 Mds$. Cisco entend rapatrier 67 milliards de dollars aux États-Unis durant le trimestre, profitant des récentes évolutions fiscales. Il s'agit de l'un des plans de rapatriement de cash les plus importants annoncés à ce stade aux USA. La firme de la Silicon Valley utilisera l'essentiel de cette montagne de cash pour récompenser ses actionnaires durant les deux prochaines années, par rachats d'actions et dividendes. 44 Mds$ devraient ainsi être restitués aux investisseurs.

Teva Pharmaceutical (+8%). Le groupe pharmaceutique israélien, actif dans les traitements génériques, suscite l'intérêt après l'annonce d'une prise de participation de la firme de Warren Buffett, Berkshire Hathaway. Ainsi, Berkshire a pris position sur Teva Pharmaceutical Industries Ltd, déclarant 18,9 millions de titres Teva (des ADR cotées à Wall Street) pour un montant de 358 millions de dollars à fin décembre 2017.

Apple (+3%) gagne aussi du terrain. Berkshire a déclaré ses autres participations à fin décembre 2017. Apple est devenu un investissement majeur pour la firme. En effet, Berkshire a acquis 23% de titres supplémentaires du groupe californien à la pomme entre fin septembre et fin décembre 2017. La participation de Berkshire Hathaway au capital d'Apple représentait un montant total de 28 milliards de dollars en fin d'année dernière (165,3 millions de pièces).

IBM (stable). Berkshire a vendu la majeure partie de ses titres IBM, pour pratiquement 5 milliards de dollars. Ainsi, la firme de Buffett a réduit sa participation au capital de 'Big Blue' à 2,05 millions de titres, pour un montant de 314 millions à fin 2017. IBM constitue l'une des rares 'erreurs' de l'oracle d'Omaha, Buffett, qui avait initialement investi sur le dossier il y a six ans, avant de commencer à vendre en début d'année dernière. Les parts de Berkshire au capital d'IBM ont représenté jusqu'à 14 milliards de dollars.

Applied Materials (+1%) a publié hier soir ses résultats du premier trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 135 M$ (0,13$ par action), contre 703 M$ (0,65$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,06$, en hausse de 58% en glissement annuel. Les revenus s'élèvent à 4,2 Mds$, contre 3,28 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,03$, pour des revenus de 4,1 Mds$. Sur le trimestre en cours, le groupe vise des ventes comprises entre 4,35 et 4,55 Mds$, pour un bpa logé entre 1,10 et 1,18$. Le groupe annonce par ailleurs le doublement de son dividende, ainsi qu'un nouveau programme de rachats d'actions de 6 Mds$.

TripAdvisor (+5%) a dévoilé ses comptes du quatrième trimestre. La perte ressort à 84 M$ (0,60$ par action), contre un bénéfice de 1 M$ (0,01$ par action) il y a un an. Les revenus s'élèvent à 321 M$, contre 316 M$ un an plus tôt. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,06$, contre 0,16$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,14$, pour des revenus de 309 M$.

SunPower (-8%) a annoncé ses résultats du quatrième trimestre. La perte ressort à 569 M$ (4,07$ par action), contre une perte de 275 M$ (1,99$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 0,25$, contre 0,02$ un an plus tôt. Les revenus s'affichent à 658 M$, contre 1,02 Md$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus non-GAAP sont quant à eux de 824 M$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,18$, pour des revenus de 838 M$. Sur l'exercice 2018, le groupe vise des revenus logés entre 1,8 et 2,2 Mds$.

Marriott International (-2%) a présenté ses comptes du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 201 M$ (0,54$ par action), contre 244 M$ (0,62$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,12$, en hausse de 32% en glissement annuel. Les revenus s'élèvent à 5,9 Mds$, contre 5,5 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,01$, pour des revenus de 5,7 Mds$.

NetApp (-9%), l'acteur californien du marché du stockage de donnée, a dévoilé ses résultats du troisième trimestre fiscal 2018. Les revenus montent de 8% en glissement annuel, à 1,52 Md$. La perte nette s'élève à 506 M$ (1,89$ par action), contre un bénéfice de 146 M$ (0,52$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, le bénéfice par action ressort à 0,99$, contre 0,82$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,91$, pour des revenus de 1,5 Md$.

Avon Products (+8%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 91,5 M$ (0,17$ par action), contre une perte de 10,7 M$ (0,04$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,12$. Les revenus s'élèvent à 1,57 Md$, stables par rapport à l'an passé. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,07$, pour des revenus de 1,57 Md$.

Waste Management (+1%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus sont de 3,65 Mds$, contre 3,46 Mds$ un an avant. Les bénéfices s'élèvent à 903 M$ (2,06$ par action), contre 335 M$ (0,75$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, le bpa s'affiche à 0,85$, contre 0,75$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,83$, pour des revenus de 3,6 Mds$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette d'endettement, hors avances remboursables, s'élève donc à 28,6 ME...

Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette est solide à fin décembre 2017, à 34 ME...

Publié le 22/02/2018

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Delta Drone et YA II CD Ltd en octobre 2016...

Publié le 22/02/2018

L'offre est formulée à 30 euros/action...

Publié le 22/02/2018

La date d'émission et de règlement-livraison des obligations est prévue pour le 8 mars 2018...

CONTENUS SPONSORISÉS