Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 660.59 PTS
-0.41 %
6 673.5
-0.25 %
SBF 120 PTS
5 106.23
-0.44 %
DAX PTS
14 261.19
-0.57 %
Dow Jones PTS
33 597.92
+0. %
11 497.39
-0.45 %
1.050
-0.05 %

Wall Street : le Nasdaq tente de se reprendre

| Boursier | 1487 | Aucun vote sur cette news

Wall Street s'affiche en ordre dispersé en début de séance ce lundi, après une purge brutale en fin de semaine dernière (-1,62% vendredi sur le DJIA...

Wall Street : le Nasdaq tente de se reprendre
Credits Reuters

Wall Street s'affiche en ordre dispersé en début de séance ce lundi, après une purge brutale en fin de semaine dernière (-1,62% vendredi sur le DJIA et -1,8% sur le Nasdaq). Le S&P 500 grappille 0,03% à 3.694 pts ce jour, le Dow Jones cède 0,35% à 29.488 pts et le Nasdaq remonte de 0,66% à 10.939 pts. Le baril de brut WTI se redresse désormais de 1,2% à 79,7$. L'once d'or perd 0,2% à 1.653$. L'indice dollar avance de 0,2% face à un panier de devises.

Sur le front économique aux États-Unis ce jour, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois d'août est ressorti à... zéro (consensus 0,25 selon FactSet, contre 0,27 un mois avant). L'indice manufacturier de la Fed de Dallas pour le mois de septembre est lui ressorti rouge vif, à -17,2, contre -5 de consensus et -12,9 un mois avant.

Ailleurs dans le monde, l'indice Markit/JMMA PMI manufacturier préliminaire du Japon s'est établi en ligne avec les attentes, à 51 pour le mois de septembre. L'indicateur Ifo allemand du climat des affaires pour le mois de septembre s'est affiché pour sa part à 84,3, très inférieur au consensus FactSet qui était de 87 et en forte baisse par rapport au niveau de 88,6 du mois d'août.

Enfin, la journée serait cruellement incomplète sans un peu de 'fedspeak'. Loretta Mester, présidente de la Fed de Cleveland, s'exprimera donc durant la journée. Elle pourra sans nul doute rappeler aux marchés financiers, déjà plongés dans la déprime, l'engagement ferme de la Fed à faire retomber l'inflation, au prix d'une souffrance économique supplémentaire.

Selon l'outil FedWatch en temps réel, la probabilité actuelle d'un nouveau durcissement monétaire de la Fed de 75 points de base de la Fed le 2 novembre, à l'issue de la prochaine réunion monétaire, est de près de 70%, ce qui porterait la fourchette du taux des fed funds entre 3,75 et 4%. La probabilité d'un mouvement un peu moins vigoureux de 50 points de base est de 30,3%. La Fed a porté ses taux entre 3 et 3,25% la semaine dernière, rehaussés de 75 points de base pour la troisième fois consécutive, du jamais vu depuis Paul Volcker. La tornade monétaire devrait donc se poursuivre, Jerome Powell en personne ayant affirmé la détermination de la Fed à "terminer le travail", malgré le risque majeur de récession.

La flambée récente du dollar inquiète au plus haut point Michael Wilson, le chef de la stratégie actions américaine de Morgan Stanley. Cité par l'agence Bloomberg, le spécialiste note que le rallye récent du billet vert crée une situation intenable pour les actifs risqués, y compris bien évidemment les actions. L'expert rappelle que par le passé, cette sorte de solidité du dollar a mené à des crises économiques ou financières. "Alors qu'il est difficile de prédire de tels événements, les conditions sont en place pour qu'ils arrivent", a jugé Wilson, faisant référence à des crises telles que celles de 2008, 2012 (dettes souveraines) ou 2000 (bulle internet). Le dollar américain a pris 19% cette année, tandis que les marchés actions US ont perdu 23%.

Le spécialiste de Morgan Stanley voit un plancher éventuel sur le S&P 500, indice large américain, plus tard cette année entre 3.000 et 3.400 pts, soit une baisse supplémentaire de 13% pour le milieu de fourchette.

Les valeurs

Intel (stable). Le gouvernement italien sortant de Mario Draghi et le géant américain des processeurs auraient choisi la ville Vigasio, dans la région de Vénétie, comme site préféré pour une nouvelle usine de semi-conducteurs dans le pays, croient savoir deux sources de Reuters proches de la question.

Li Auto (+7%), le concepteur chinois de véhicules électriques coté à Wall Street, a abaissé ses prévisions de livraisons pour le troisième trimestre du fait de contraintes d'approvisionnement.

Apple (+2%), le colosse californien de Cupertino, a indiqué que son iPhone 14 allait être aussi fabriqué en Inde, le groupe à la pomme tentant toujours de réduire sa dépendance vis-à-vis de la Chine.

Amazon (+2%), le géant américain du commerce en ligne, a annoncé deux jours de promotions les 11 et 12 octobre pour les abonnés Prime, dans une quinzaine de pays.

McDonald's (stable), le leader de la restauration rapide, a annoncé une augmentation de près de 60% du prix de ses offres au Japon, face à la dépréciation du yen et à la flambée des prix des matières premières.

KKR (+1%). Le consortium mené par le fonds américain a retiré ce jour son offre d'achat sur le groupe de santé australien Ramsay Health Care pour un montant de 20 milliards de dollars australiens, les négociations ayant échoué.

Alphabet (+1%). Google a précisé que le partage du coût des réseaux réclamé par les opérateurs télécoms était une idée vieille de 10 ans et nuirait aux consommateurs, le groupe investissant par ailleurs déjà lourdement dans les infrastructures internet.

Pfizer (stable), le laboratoire américain, a soumis à la Food and Drug Administration une demande d'autorisation pour un rappel vaccinal chez les enfants âgés de 5 à 11 ans avec son vaccin contre le Covid-19 visant spécifiquement Omicron.

PG&E (+4%) bondit ce jour à Wall Street, alors que S&P Dow Jones Indices a annoncé que le groupe utilities allait rejoindre le S&P 500 le 3 octobre, remplaçant Citrix (stable).

Walmart (stable) entre dans le 'metaverse' avec deux expériences, Walmart Land et Walmart's Universe of Play, sur la plateforme de gaming Roblox (+3%). Le détaillant expérimente ainsi de nouvelles manière d'atteindre les consommateurs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 03 janvier
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 07/12/2022

Wall Street reste sous pression ce mercredi, le S&P 500 grappillant 0,11% à 3...

Publié le 07/12/2022

Wall Street est encore attendu dans le rouge avant bourse ce mercredi, le S&P 500 abandonnant 0,4%, le Dow Jones 0,2% et le Nasdaq 0,6%...

Publié le 06/12/2022

La cote américaine a fléchi encore mardi : Le S&P 500 abandonne 1,44% à 3...

Publié le 06/12/2022

La cote américaine fléchit encore ce mardi...

Publié le 06/12/2022

La cote américaine s'affiche incertaine avant bourse ce mardi...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2022

Cet investissement de 112 ME constitue un montant record dans l'histoire de Réalités...

Publié le 07/12/2022

Hugo Brugière est nommé PDG de Boostheat...

Publié le 07/12/2022

Information aux porteurs d'OCEANEs Vertes...

Publié le 07/12/2022

Evolution du Conseil d'administration d'Eiffage...

Publié le 07/12/2022

Le prix de vente des actifs cédés par Memscap s'établit à 3 M$...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Impôt sur le revenu : comment le réduire à quelques jours de la fin de l'année ?

Jeudi 08 décembre
de 19h à 20h

M'INSCRIRE GRATUITEMENT