En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 500.72 PTS
-0.25 %
5 489.50
-0.35 %
SBF 120 PTS
4 331.53
-0.21 %
DAX PTS
12 245.32
+0.14 %
Dowjones PTS
26 536.82
-0.04 %
7 627.05
+0.47 %
1.136
-0.02 %

Wall Street : l'automobile en vue, sur fond de prudence

| Boursier | 401 | Aucun vote sur cette news

Après un long week-end de trois jours aux Etats-Unis pour cause de 'Memorial Day', Wall Street est attendu en légère baisse dans le calme ce mardi, en...

Wall Street : l'automobile en vue, sur fond de prudence
Credits Reuters

Après un long week-end de trois jours aux Etats-Unis pour cause de 'Memorial Day', Wall Street est attendu en légère baisse dans le calme ce mardi, en attendant des nouvelles de Donald Trump dans le dossier de l'affrontement commercial avec la Chine... Les esprits restent occupés par un ralentissement potentiel de l'économie US, consécutif à l'aggravation de la guerre commerciale internationale. Les dernières statistiques publiées aux Etats-Unis montrent en effet que les investissements et l'activité des entreprises ont ralenti en avril et mai. Hier, Donald Trump a répété que les Etats-Unis n'étaient toujours pas prêts de conclure un accord commercial avec la Chine...

ECO ET DEVISES

Le résultat du scrutin européen a donné lieu à un regain de tensions en Italie. Le vice-président du Conseil et dirigeant de la Ligue, Matteo Salvini, sorti en tête du scrutin européen a de nouveau appelé à renégocier les règles budgétaires de l'UE. La Commission européenne a répondu sèchement en menaçant d'imposer une amende de 3 milliards d'euros à Rome pour non respect des règles communautaires en matière d'endettement et de déficit budgétaire structurel.
Des tensions politiques qui expliquent la poussée des rendements obligataires du pays. Le taux à 10 ans, qui a déjà grimpé de 11 points de base lundi, bondit encore de 6 points pour atteindre 2,713% ce mardi.
Le taux américain à 10 ans recule en revanche de 5 pts de base, à 2,2868%, soit son plus bas niveau depuis septembre 2017. Le rendement du 10 ans allemand se situe quant à lui à -0,14%, en baisse de 3 pts de base, à un plus bas depuis septembre 2016.

Sur les devises, l'euro se replie vers 1,1185/$. De son côté, la livre sterling reste sous pression après le gros score du parti du Brexit de l'eurosceptique Nigel Farage aux élections européennes, de quoi alimenter un peu plus les craintes de "hard Brexit" d'ici au 31 octobre.
Les cours du pétrole remontent un peu. Le baril de Brent avance de 0,2% à 70,30 dollars et celui du brut léger américain (WTI) gagne 0,8% à plus de 59 dollars.

Rappelons que les commandes de biens durables, publiées vendredi, ont reculé de 2,1% en avril par rapport à mars, plombées notamment par l'effondrement des commandes de Boeing (affecté par les déboires de son B-737 MAX), ainsi que par les commandes de voitures et de poids-lourds. De plus, la hausse des commandes de 2,6% initialement publiée pour mars a été revue en baisse à seulement 1,7%.

En outre, les investissements du secteur privé, mesurés par les commandes de biens d'équipement (hors aéronautique et défense) ont baissé de 0,9% en avril, leur premier recul depuis 4 mois. En glissement annuel, la croissance de ces investissements a ralenti à 1,3% par rapport à avril 2018, contre 3,8% en mars, tombant au plus bas depuis janvier 2017.
Les économistes craignent que les indicateurs macro-économiques continuent de se détériorer tant que la Chine et les Etats-Unis n'auront pas trouvé un terrain d'entente dans leur guerre commerciale. Les commandes de biens durables d'avril, tout comme les enquêtes PMI "flash" de mai, reflètent en effet une situation antérieure à la nette dégradation des relations entre Washington et Pékin...

VALEURS A SUIVRE

Automobile : Le secteur automobile s'agite après l'annonce du projet de rapprochement entre Renault et Fiat Chrysler qui est anticipé en hausse de 8% en pré-séance...

General Electric : Le groupe américain a annoncé un plan de suppression d'un millier d'emplois en France, principalement dans sa branche turbines à gaz implantée dans le Territoire de Belfort. La division turbine à Gaz perdrait 792 emplois sur 1.800 à Belfort et Bourogne, tandis que 252 postes seraient supprimés dans les services administratifs hérités des activités énergie d'Alstom rachetées il y a trois ans par General Electric, a indiqué à Reuters un délégué central de la CGT. Le site de Chonas-l'Amballan, en Isère, qui usine des pièces pour turbines à gaz et emploie 30 salariés serait vendu.
Les annonces ont été faites aux organisations syndicales lors d'un comité économique et social qualifié "d'informel", en amont d'un comité européen prévu à la mi-juin, préalable à l'ouverture des négociations sur un plan de sauvegarde de l'emploi.

Global Payments va racheter Total System Services dans le cadre d'une opération évaluée à 21,5 milliards de dollars... Jeff Sloan, directeur général de Global Payments, dirigera la nouvelle société, valorisée près de 40 Mds$. Troy Woods, directeur général de Total System, en deviendra le président. La société fusionnée sera détenue à 52% par les actionnaires de Global Payments, le solde étant entre les mains de ceux de Total System. L'accord entre Global Payments, spécialisé dans le traitement des transactions financière, et Total System Services marquerait ainsi le dernier d'une longue série dans l'industrie. Fiserv a annoncé en janvier son intention de racheter First Data, spécialisée dans la gestion des terminaux de paiements et des transactions financières, dans le cadre d'une transaction estimée à 22 Mds$. En mars, la fintech Fidelity National Information Services a fait état de la reprise de Worldpay pour environ 35 Mds$.
La consolidation intervient alors que des sociétés financières établies sont de plus en plus concurrencées par de nouveaux acteurs, comme Square et PayPal, qui offrent des services axés sur la technologie...

Apple : Les ventes mondiales de smartphones ont baissé de 2,7% au T1 2019 selon le cabinet Gartner. Samsung reste numéro un mondial, avec une part de marché de 19,2%, devant Huawei (15,7%), suivi d'Apple avec une part de marché de 11,9%, contre 14,1% il y a un an.

Nasdaq jette officiellement l'éponge dans son bras de fer avec Euronext pour le rachat d'Oslo Bors.

Alphabet : La filiale Google a annoncé qu'elle allait investir environ 600 millions d'euros dans un nouveau centre de données à Hamina, en Finlande.

Activision Blizzard : Goldman Sachs a relevé sa recommandation sur le titre de l'éditeur de jeux vidéo de "neutre" à "acheter" en l'intégrant dans sa liste de valeurs de référence.

Gilead Sciences Goldman Sachs a ramené sa recommandation de "neutre" à "vendre" et son objectif de cours de 70 à 60 dollars.

Weibo JP Morgan a ramené de "surpondérer" à "neutre" sa recommandation sur le site de microblogging chinois. Le broker se montre prudent sur les perspectives de croissance.

Alibaba envisage de lever jusqu'à 20 milliards de dollars via une deuxième cotation à Hong Kong, rapporte l'agence Reuters.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/06/2019

Ugo Valensi succède à Andrew Georgiou qui occupait les fonctions de Directeur Général depuis 2016...

Publié le 26/06/2019

Sur proposition du Comité des nominations et des rémunérations, le Conseil d'administration a décidé de créer la fonction d'administrateur référent...

Publié le 26/06/2019

Txcom est un fabricant français spécialisé dans les produits "mécatroniques"..

Publié le 26/06/2019

Forte demande pour la levée inaugurale de plus de 250 ME du Groupe Lagardère par placement privé de droit allemand au format Schuldscheindarlehen...

Publié le 26/06/2019

L'approbation de la FDA a pris appui sur les résultats de deux essais pivots : Sinus et Liberty...