5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 376.17
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : inarrêtable ?

| Boursier | 83 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA prend actuellement 0,20% à 22.247 pts, alors que le S&P500 avance de 0,07% à 2.497 pts. Le Nasdaq gagne de son côté 0,29% à 6.447 pts...

Wall Street : inarrêtable ?
Credits Reuters

Wall Street tente de poursuivre sa progression sur de nouveaux sommets ce vendredi soir à trois heures de la clôture, malgré des chiffres décevants des ventes de détail et de la production américaine. L'impact de l'ouragan Harvey en août sur ces deux statistiques est assez difficile à évaluer. Les marchés actions résistent par ailleurs à la montée du risque géopolitique, après un nouveau tir de missile de la Corée du Nord au-dessus du Japon et ce, trois jours après l'adoption de nouvelles sanctions contre Pyongyang par le Conseil de sécurité de l'ONU... Le DJIA prend actuellement 0,20% à 22.247 pts, alors que le S&P500 avance de 0,07% à 2.497 pts. Le Nasdaq gagne de son côté 0,29% à 6.447 pts, malgré la chute du titre Oracle.

C'est la journée des 'Quatre Sorcières' ce vendredi à Wall Street. Il s'agit en effet du 3ème vendredi de septembre et de l'expiration simultanée des options sur indices, options sur actions, et contrats à terme sur indices ou actions. Cette journée est traditionnellement placée sous le signe d'une volatilité conséquente sur les marchés, avec une relative augmentation des volumes de transactions. Les journées des Sorcières rendent généralement la tendance bien difficile à appréhender...

D'après le rapport gouvernemental du jour, les ventes US de détail pour le mois d'août 2017 se sont établies en retrait de 0,2% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de +0,1% et une expansion révisée (en baisse) à +0,3% pour le mois de juillet. Les ventes de détail hors automobile du mois d'août ont augmenté de 0,2%, contre +0,5% de consensus et +0,4% en juillet. Enfin, hors automobile et essence, les ventes ont reculé de 0,1% en comparaison du mois antérieur, contre +0,3% de consensus.

L'indice 'Empire State' d'activité manufacturière régionale de la Fed de New York pour le mois de septembre 2017 est ressorti largement supérieur aux attentes, à 24,4 contre un consensus de place de 19.

La production industrielle américaine a décliné de manière imprévue en août, en baisse de 0,9% en comparaison du mois antérieur, contre +0,1% de consensus de place et +0,4% pour la lecture révisée du mois antérieur. La production manufacturière a régressé pour sa part de 0,3% en comparaison du mois précédent, contre +0,1% de consensus. Enfin, le taux d'utilisation des capacités est ressorti également inférieur aux attentes de marché, à 76,1% contre 76,7% de consensus.

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de septembre 2017, est ressorti à 95,3 pour sa lecture préliminaire, contre 95 de consensus de place et 96,8 pour la lecture antérieure. La composante des anticipations, en particulier, recule à 83,4 contre 87,7 en août.

Selon le rapport gouvernemental du jour sur le sujet, les stocks des entreprises américaines pour le mois de juillet 2017 sont ressortis en augmentation de 0,2% en comparaison du mois antérieur, en ligne avec le consensus de place, après une progression de 0,5% au mois de juin.

LES VALEURS

Oracle (-6%) chute au lendemain de trimestriels pourtant meilleurs que prévu. Il faut dire que les prévisions du groupe laissent planer quelques doutes concernant les perspectives de croissance. Safra Catz, la co-dirigeante opérationnelle d'Oracle, a précisé aux analystes que le groupe software attendait une croissance des revenus allant de 2 à 4% sur le second trimestre fiscal, à devises constantes, alors que le consensus de place était d'environ... 4,7%. Pour le premier trimestre, les revenus sont ressortis en hausse de 7% à 9,2 Mds$. Les revenus cloud ont progressé de 51% à 1,5 Md$. Les profits ont grimpé de 21% à 2,2 Mds$, faisant ressortir un bénéfice par action de 0,52$. En non-GAAP, le bénéfice par action a atteint 0,62$ (+12%), contre 60 cents de consensus.

Macy's (+3%), la chaîne américaine de distribution, entend recruter environ 80.000 'saisonniers' pour faire face au pic de consommation de la période des fêtes. Il s'agit toutefois d'un niveau de recrutement légèrement inférieur à celui affiché un an auparavant.

Nucor (-1%), le géant américain de l'acier, annonce viser, sur le troisième trimestre (clos fin septembre 2017), un bénéfice par action compris entre 0,75 et 0,80$, contre 1$ au second trimestre du même exercice, et 0,95$ sur la même période de l'année dernière. Le consensus de place était logé jusqu'ici à 1,02$.

Alphabet (stable), la maison-mère de Google, pourrait investir 1 Md$ dans le service d'autopartage de Lyft, d'après le 'Wall Street Journal'... Alphabet a également répondu, dans un tout autre registre, aux accusations de 'discrimination de genre'. Alphabet étudie le procès, mais nie les accusations de discrimination salariale ou d'évolution.

Celgene (+1%). Le dossier du groupe pharmaceutique entre dans les 'top picks' de RBC Capital, qui fixe un objectif de cours de 176$. D'après RBC, les perspectives de Celgene sont significativement sous-évaluées, en comparaison des pairs sectoriels.

First Solar (+5%). La Deutsche Bank a revu sa recommandation de 'conserver' à 'acheter' sur le dossier de cet acteur de l'énergie solaire. Le broker précise que ses vérifications font ressortir une demande accrue sur le marché américain, ainsi qu'une tendance de prix haussière.

Carnival (-5%). Le géant de la croisière devrait souffrir ce jour à Wall Street, Credit Suisse ayant revu sa recommandation de 'surperformance' à 'neutre'. Le courtier évoque des perspectives sectorielles incertaines.

American Airlines (-1%) / United Continental (-2%). JP Morgan a dégradé American Air et United Continental à 'neutre'. Le broker se montre sélectif dans le compartiment aérien à Wall Street, et recommande par contre le dossier Southwest (stable) à 'surpondérer'. Le courtier juge la valorisation de Southwest attractive, mais s'inquiète par contre de l'impact des tendances de prix et des coûts de carburant sur American et United.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS